La situation des personnes âgées dans les ménages

Introduction

Le Recensement de la population de 2011 a dénombré près de 5 millions (4 945 000) de personnes âgées de 65 ans et plus au Canada. De ces personnes, 92,1 % d'entre elles vivaient dans un ménage ou un logement privé (en couple, seules ou avec d'autres), tandis que 7,9 % vivaient dans un logement collectif, par exemple, une résidence pour personnes âgées ou un établissement de soins de santé et de services connexesNote de bas de page 1. Ces proportions étaient relativement inchangées par rapport à 2001 alors que 92,6 % des personnes âgées vivaient dans un ménage privé et 7,4 % vivaient dans un logement collectif.

Au sein du groupe d'âge des 65 ans et plus, la plupart des personnes plus jeunes de ce groupe vivaient en couple avec leur conjoint marié ou avec leur partenaire en union libre (figure 1)Note de bas de page 2. Les personnes plus âgées de ce groupe, qui composent une population de plus petite taille en raison de taux de mortalité plus élevés, étaient, quant à elles, moins nombreuses à vivre en couple dans un ménage privé et plus nombreuses à habiter dans un logement collectif, en particulier les femmes.

Les personnes âgées vivent le plus souvent en couple

Dans la population des personnes âgées de 65 ans et plus en 2011, la majorité (56,4 %) vivait en couple; cette proportion était plus élevée que celle observée une décennie plus tôt, soit en 2001 (54,1 %). Plus de 7 hommes âgés sur 10 (72,1 %) et plus de 4 femmes âgées sur 10 (43,8 %) vivaient en couple en 2011.

La prévalence de la vie en couple diminue avec l'âge. Chez les personnes âgées de 65 à 69 ans en 2011, 70,0 % vivaient en couple, et cette proportion était plus forte chez les hommes (77,9 %) que chez les femmes (62,7 %). Dans le groupe le plus âgé, composé des personnes âgées de 85 ans et plus, les aînés étaient moins nombreux à vivre en couple. Néanmoins, plus du cinquième (21,9 %) des personnes de cette tranche d'âge vivaient avec leur conjoint marié ou avec leur partenaire en union libre, soit 46,2 % des hommes et 10,4 % des femmes.

La proportion des femmes âgées vivant seules a diminué

D'après les données du Recensement de 2011, environ le quart (24,6 %) de la population âgée de 65 ans et plus vivait seule, en baisse par rapport à 2001 (26,7 %). La proportion de la population vivant seule était relativement faible et stable jusqu'à environ 50 ans pour les femmes, et jusqu'à environ 70 ans pour les hommes (figure 2). Par la suite, la prévalence des personnes vivant seules augmente pour les deux sexes, mais de façon plus marquée chez les femmes.

Dans les groupes d'âge plus jeunes, les hommes étaient plus nombreux que les femmes à vivre seuls. À l'inverse, parmi les personnes âgées de 65 ans et plus vivant seules en 2011, les femmes se trouvaient plus fréquemment dans cette situation (31,5 %) que les hommes (16,0 %). Cette situation est en partie attribuable au fait que l'espérance de vie des hommes est moins élevée que celle des femmes ainsi qu'à la tendance qu'ont souvent les femmes de former un couple avec un conjoint ou partenaire qui est plus âgé qu'elles. Dans ce contexte, les femmes âgées sont plus exposées que les hommes âgés au risque d'être veuves, plusieurs d'entre elles vivant seules par aprèsNote de bas de page 3.

Entre 2001 et 2011, la proportion de femmes âgées de 65 ans et plus vivant seules a cependant diminué, tandis que la proportion d'hommes âgés vivant seuls est demeurée relativement stable. La plus forte baisse de la proportion de femmes qui vivaient seules est survenue chez celles âgées de 80 à 84 ans. En 2011, 40,2 % des femmes de cette tranche d'âge vivaient seules, en baisse par rapport à 46,1 % en 2001. La proportion d'hommes de cette tranche d'âge et vivant seuls a également diminué, passant de 20,1 % en 2001 à 18,6 % en 2011.

Le recul plus important chez les femmes âgées pourrait s'expliquer en partie par le fait que les gains d'espérance de vie des hommes ont été plus importants que ceux des femmes au cours des dernières années. Par conséquent, les femmes âgées de 65 ans et plus étaient proportionnellement plus nombreuses qu'auparavant à demeurer en couple à des âges plus avancés.

Chez les 85 ans et plus, 36,6 % des femmes vivaient seules en 2011, comparativement à 21,8 % des hommes. Au sein de ce groupe d'âge, la situation dans le ménage des personnes âgées de 90 à 99 ans était différente de celle des centenaires (voir l'encadré 1).

Encadré 1 : La situation dans le ménage des personnes de 90 à 99 ans et des centenaires

Chez les personnes âgées de 90 à 99 ans, plus de la moitié (56,5 %) vivaient dans un ménage privé en 2011. Parmi celles-ci, 28,7 % vivaient seules, 12,2 % vivaient en couple et 15,7 % vivaient avec d'autres personnes, par exemple, avec leurs enfants adultes. La proportion complémentaire de 43,5 % des personnes de ce groupe d'âge vivaient dans un logement collectif, comme un établissement de soins infirmiers ou une résidence pour personnes âgées.

La situation dans le ménage des personnes âgées de 90 à 99 ans variait selon le sexe. Dans l'ensemble, la proportion de femmes de cette tranche d'âge qui vivaient en 2011 dans un logement collectif (47,3 %) était plus élevée que celle des hommes du même âge (33,3 %). Les femmes âgées de 90 à 99 ans étaient également plus nombreuses à vivre seules (31,1 %) que les hommes (22,2 %) ou à vivre avec d'autres personnes (17,3 % des femmes comparativement à 11,2 % des hommes). En revanche, les hommes âgés de 90 à 99 ans étaient plus susceptibles de vivre en couple (33,2 %) que les femmes du même groupe d'âge (4,3 %).

Chez les centenaires, c'est-à-dire les personnes âgées de 100 ans et plus, environ le tiers (34,0 %) vivaient dans un logement privé en 2011, tandis que les deux tiers (66,1 %) vivaient dans un logement collectif. Chez les hommes âgés de 100 ans et plus, près de la moitié (47,6 %) vivaient dans un ménage privé, comparativement à 31,2 % des femmes de cette tranche d'âge. Plus d'un homme centenaire sur 10 (11,5 %) vivait en couple, alors que c'était le cas de moins d'une femme centenaire sur 100 (0,7 %).

La proportion de personnes âgées vivant dans une maison individuelle non attenante diminue avec l'âge

Les données du recensement montrent que la proportion de la population vivant dans une maison individuelle non attenante évolue à mesure que les personnes vieillissent (figure 3). Dans les groupes d'âge plus jeunes, la proportion d'hommes et de femmes vivant dans une maison individuelle non attenante était semblable. La prévalence d'hommes et de femmes vivant dans ce type de logementNote de bas de page 4 diminue pour les deux sexes après l'âge de 55 ans. La baisse était plus prononcée chez les femmes.

L'écart entre les femmes et les hommes était particulièrement apparent dans le groupe le plus âgé. En 2011, 66,5 % des hommes âgés de 65 à 69 ans vivaient dans une maison individuelle non attenante, comparativement à 60,4 % des femmes. Toutefois, chez les personnes âgées de 85 ans et plus, 44,3 % des hommes vivaient dans une maison individuelle non attenante, comparativement à 30,9 % des femmes.

La proportion des personnes âgées vivant dans un logement collectif augmente avec l'âge. Le Recensement de 2011 a dénombré 393 095 personnes âgées de 65 ans et plus vivant dans un logement collectif, ou 7,9 % de l'ensemble des personnes âgées. Chez les personnes âgées de 65 à 69 ans, 1,6 % vivaient dans un logement collectif, comparativement à une proportion de 31,1 % chez les personnes âgées de 85 ans et plus.

La proportion de personnes âgées vivant dans un établissement de soins spécialisés augmente avec l'âge

Au fur et à mesure que les gens vieillissent, ils sont plus susceptibles de vivre dans un logement collectif fournissant des services d'aide et de soutien permanents, des services de surveillance de l'état de santé, de soins et de traitements.

En 2011, 352 205 personnes âgées de 65 ans et plus, ou 7,1 % de l'ensemble des personnes âgées, vivaient dans un logement collectif se spécialisant dans les soins pour les personnes âgées (voir l'encadré 2). La prévalence de personnes âgées vivant dans un établissement de soins spécialisés comme les établissements de soins infirmiers, les hôpitaux pour personnes souffrant de maladies chroniques, les hôpitaux de soins de longue durée et les résidences pour personnes âgées augmente avec l'âge (figure 4). Dans le groupe d'âge de 65 à 69 ans en 2011, environ 1 % des personnes vivaient dans un établissement de soins spécialisés; chez les personnes âgées de 85 ans et plus, la proportion était de 29,6 %.

La proportion de personnes âgées vivant dans un établissement de soins spécialisés était semblable chez les femmes et les hommes âgés de 65 à 74 ans. Cependant, au-delà de 75 ans, la prévalence de personnes vivant dans ce type de logement collectif augmente considérablement à la fois chez les hommes et les femmes, mais à un rythme différent. Chez les femmes âgées de 85 ans et plus, la proportion de personnes dans des établissements de soins spécialisés était de 33,4 %, soit une proportion supérieure à celle de 21,5 % chez les hommes.

Vivre seul : une situation fréquente dans les résidences pour personnes âgéesNote de bas de page 5

Selon le recensement, 127 925 personnes âgées vivant dans des résidences pour personnes âgées ont été dénombrées, soit 2,6 % de l'ensemble de la population de personnes âgées de 65 ans et plus. Environ 72,3 % d'entre elles étaient des femmes, et 27,7 %, des hommes.

La majorité des personnes âgées de 65 ans et plus (83,9 %) vivant dans des résidences pour personnes âgées vivaient seules (tableau 1). Dans le groupe d'âge de 65 à 74 ans, les proportions d'hommes et de femmes vivant seuls dans une résidence pour personnes âgées étaient similaires (82,5 % pour les femmes et 81,3 % pour les hommes).

Chez les 85 ans et plus, 86,9 % des aînés vivant dans une résidence pour personnes âgées vivaient seuls. La proportion de femmes vivant seules dans cette tranche d'âge (92,2 %) était plus élevée que celle des hommes (70,6 %).

En revanche, la proportion des personnes âgées vivant en couple dans une résidence pour personnes âgées était plus élevée chez les hommes. En 2011, 17,2 % des hommes âgés de 65 à 74 ans vivaient en couple, comparativement à 15,7 % des femmes. Chez les 85 ans et plus, cette proportion était de 28,8 % pour les hommes et de 6,7 % pour les femmes.

Encadré 2 : Dénombrement de la population de personnes âgées

Description

L'encadré 2 contient un organigramme qui représente la population de personnes âgées de 65 ans et plus au Canada selon le Recensement de 2011. Cette population comprend toutes les personnes vivant dans des logements privés et collectifs au Canada. Les personnes à l'extérieur du Canada, en affectation gouvernementale, militaire ou diplomatique, sont exclues.

Cette population est divisée en deux catégories selon la population vivant dans des logements privés et la population vivant dans des logements collectifs.

La catégorie de la population âgée de 65 ans et plus vivant dans des logements collectifs est subdivisée à son tour en deux catégories, soit la population vivant dans des établissements de soins spécialisés (qui comprend les établissements de soins infirmiers, les hôpitaux pour personnes souffrant de maladies chroniques, les hôpitaux de soins de longue durée et les résidences pour personnes âgées), soit la population vivant dans d'autres logements collectifs.

La catégorie de la population vivant dans un établissement de soins spécialisés est fractionnée encore en deux sous-catégories, soit la population vivant dans des établissements de soins infirmiers, des hôpitaux pour personnes souffrant de maladies chroniques ou des hôpitaux de soins de longue durée, ou soit la population vivant dans des résidences pour personnes âgées.

Les chiffres et les pourcentages sont les suivants :

  • Population âgée de 65 ans et plus : 4 945 000 (100 %)
  • Vivant dans des logements privés : 4 551 905 (92,1 %)
  • Vivant dans des logements collectifs : 393 095 (7,9 %)
  • Vivant dans un établissement de soins spécialisés : 352 205 (7,1 %)
  • Vivant dans d'autres logements collectifs : 40 890 (0,8 %)
  • Vivant dans des établissements de soins infirmiers, des hôpitaux pour personnes souffrant de maladies chroniques ou de soins de longue durée : 224 280 (4,5 %)
  • Vivant dans des résidences pour personnes âgées : 127 925 (2,6 %)

1. Comprend toutes les personnes vivant dans des logements privés et collectifs au Canada. Les personnes à l'extérieur du Canada, en affectation gouvernementale, militaire ou diplomatique, sont exclues.
2. Établissements de soins infirmiers, hôpitaux pour personnes souffrant de maladies chroniques, hôpitaux de soins de longue durée et résidences pour personnes âgées.

Encadré 3 : Note aux lecteurs au sujet des personnes âgées vivant dans un logement collectif

Au moment du recensement, il peut être difficile de faire une distinction entre les types de logements collectifs qui s'appliquent principalement aux personnes âgées, comme les établissements de soins infirmiers, les résidences pour personnes âgées ou les hôpitaux pour personnes souffrant de maladies chroniques et les hôpitaux de soins de longue durée.

Il convient également de souligner que dans le Recensement de la population, certains logements collectifs sont classés par type et niveau de services offerts, plutôt que par leur nom ou statut commercial officiel.

Pour toutes ces raisons, les utilisateurs doivent user de prudence lorsqu'ils comparent les types de logements collectifs du recensement aux classifications employées dans d'autres sources de données.

Note aux lecteurs

Arrondissement aléatoire et répartitions en pourcentage : Afin de protéger le caractère confidentiel des renseignements recueillis lors du Recensement de 2011 tout en maintenant la qualité des résultats, on applique une méthode aux données qui consiste à arrondir de façon aléatoire les valeurs présentées dans les cellules individuelles. Par conséquent, lorsque ces données sont totalisées ou regroupées, la valeur totale peut ne pas correspondre à la somme des valeurs individuelles, étant donné que le total et les totaux partiels sont arrondis séparément. De même, la somme des répartitions en pourcentage, qui sont calculées à partir de données arrondies, ne correspond pas nécessairement à 100 %.

En raison de l'arrondissement aléatoire, les chiffres et les pourcentages peuvent varier légèrement d'un produit de recensement à un autre, comme le document analytique, les Faits saillants en tableaux et les tableaux thématiques.

Renseignements supplémentaires

Des renseignements supplémentaires sur des régions particulières se trouvent dans les Faits saillants en tableaux, no 98‑312-X2011002 au catalogue, les tableaux thématiques, no 98‑313-X20110024, no 98‑313-X20110025, no 98‑313-X20110027, no 98‑313-X20110028 et no 98‑313-X20110029 au catalogue, ainsi que le nouveau produit du recensement Série « Perspective géographique », no 98-310-X2011004 au catalogue.

Remerciements

Le présent rapport a été rédigé par Anne Milan et Nora Bohnert, de la Division de la démographie de Statistique Canada, ainsi que par Sandrine LeVasseur et François Pagé, de la Division de la statistique du revenu de Statistique Canada, avec la collaboration des membres du personnel du Secrétariat des domaines spécialisés du recensement, de la Division de la géographie, de la Division des opérations du recensement, de la Division de la diffusion et de la Division des communications de Statistique Canada.

Date de modification :