Division de recensement (DR)

Partie A - Définition abrégée :

Groupe de municipalités voisines les unes des autres qui sont réunies pour des besoins de planification régionale et de gestion de services communs (comme les services de police et d'ambulance). Ces groupes sont créés selon les lois en vigueur dans certaines provinces du Canada. Par exemple, une division de recensement peut correspondre à un comté, à une municipalité régionale de comté ou à un regional district. Dans d'autres provinces et dans les territoires, où les lois ne prévoient pas de telles régions, Statistique Canada définit des régions équivalentes à des fins statistiques en collaboration avec ces provinces et territoires.

Partie B - Définition détaillée :

Division de recensement (DR) est le terme général de régions créées en vertu des lois provinciales (comme comté, municipalité régionale de comté et regional district) ou des régions équivalentes. Les divisions de recensement sont des régions géographiques intermédiaires entre la municipalité (subdivision de recensement) et la province/territoire.

Années de recensement :

2011, 2006, 2001, 1996, 1991, 1986, 1981, 1976, 1971, 1966, 1961

Remarques :

Les divisions de recensement ont été établies en vertu de lois provinciales afin de faciliter la planification régionale et la prestation de services qui peuvent être fournis avec plus d'efficacité à une plus grande échelle que la municipalité. Les lois provinciales ou territoriales de Terre-Neuve-et-Labrador, du Manitoba, de la Saskatchewan, de l'Alberta, du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut ne prévoient pas la création de ces régions géographiques administratives. C'est pourquoi les divisions de recensement ont été établies par Statistique Canada, en collaboration avec ces provinces et territoires, pour la diffusion des données statistiques. Au Yukon, la division de recensement correspond à l'ensemble du territoire.

Après les provinces et territoires, les divisions de recensement constituent les régions géographiques administratives les plus stables; elles sont donc souvent utilisées pour effectuer des analyses longitudinales.

Genre de division de recensement

Les divisions de recensement sont classées selon 12 genres, en fonction de l'appellation officielle adoptée par les autorités provinciales ou territoriales. Font exception les genres « division de recensement / census division » (CDR) et « territoire / territory » (TER), qui désignent les unités géographiques créées par Statistique Canada, de concert avec les provinces et les territoires, aux fins de la diffusion des données statistiques.

Le tableau 4 donne les genres de divisions de recensement, leurs abréviations et leur répartition par province et territoire.

Code de division de recensement

Le code de division de recensement (DR) est un code à deux chiffres tiré de la Classification géographique type (CGT). Afin d'identifier de façon unique chaque DR du Canada, il faut que ce code soit précédé du code de province/territoire (PR) à deux chiffres. Voici un exemple :

Code de PR-DR Nom de la DR
13 01 Saint John (N.-B.)
24 01 Les Îles-de-la-Madeleine (Qc)

Changements apportés aux divisions de recensement pour le Recensement de 2011

Des changements ont été apportés au nom ou au genre des DR suivantes pour le Recensement de 2011 :

  • (DR 24 31) L'Amiante, MRC devient Les Appalaches, MRC
  • (DR 24 40) Asbestos, MRC devient Les Sources, MRC
  • (DR 24 53) Le Bas-Richelieu, MRC devient Pierre-De Saurel, MRC
  • (DR 24 98) Minganie–Basse-Côte-Nord, CDR devient Minganie–Le Golfe-du-Saint-Laurent, CDR
  • (DR 35 10) Frontenac, MB devient Frontenac, CTY.

Dans les Territoires du Nord-Ouest, les DR ont été restructurées, augmentant leur nombre de deux à six. La règle d'attribution des noms des DR dans les Territoires du Nord-Ouest est maintenant :

  • (DR 61 01) Région 1, REG
  • (DR 61 02) Région 2, REG
  • (DR 61 03) Région 3, REG
  • (DR 61 04) Région 4, REG
  • (DR 61 05) Région 5, REG
  • (DR 61 06) Région 6, REG.

Les limites, les noms et les codes des divisions de recensement correspondent à ceux qui ont été déterminés le 1er janvier 2011, date de référence géographique pour le Recensement du Canada de 2011. Pour être traités à temps pour le recensement, les renseignements concernant les changements apportés aux DR à la date de référence du 1er janvier 2011 ou avant celle-ci devaient avoir été communiqués à Statistique Canada avant le 1er mars 2011.

Se reporter aux définitions connexes de Classification géographique type (CGT) et subdivision de recensement (SDR).

Changements antérieurs au recensement courant :

En 2006, les changements suivants ont été apportés aux divisions de recensement (DR).

Au Nouveau-Brunswick, six municipalités (SDR) débordaient des limites légales de comté. Afin de maintenir l'intégralité des municipalités qui les composaient, Statistique Canada a modifié les limites des DR afin d'assurer que les SDR se retrouvent complètement à l'intérieur de la DR. Pour les six municipalités chevauchant les limites de comté, le comté en caractères gras correspond à la division de recensement dans laquelle ces municipalités ont été incluses entièrement :

  • Belledune (Restigouche/Gloucester)
  • Fredericton (York/Sunbury)
  • Grand Falls / Grand-Sault (Victoria/Madawaska)
  • Meductic (Carleton/York)
  • Minto (Sunbury/Queens)
  • Rogersville (Kent/Northumberland).

Trois genres de DR ont été ajoutés : comté / county (CT) au Nouveau-Brunswick, « management board » (MB) en Ontario et territoire équivalent (TÉ) au Québec. Un genre de DR au Québec, communauté urbaine (CU) a été remplacé par territoire équivalent (TÉ). Deux genres de DR ont été modifiés légèrement : census division (DIV) est devenue division de recensement / census division (CDR) et territory (TER) est devenu territoire / territory (TER).

À Terre-Neuve-et-Labrador, Statistique Canada a crée une nouvelle corporation avec les autorités provinciales et le gouvernement du Nunatsiavut afin de représenter les zones d'établissements des Inuits du Labrador. Le territoire couvert par cette nouvelle DR, la Division No. 11 (DR 10 11), a été établi selon la Loi sur l'Accord sur les revendications territoriales des Inuit du Labrador qui a été approuvée et a reçu la sanction royale en décembre 2004. Cinq SDR (Nain, Hopedale, Makkovik, Postville and Rigolet) existaient entièrement au sein de la DR nouvellement créée. Deux DR non organisées (Subdivision C et Subdivision E) ont été réparties entre la nouvelle DR, Division No. 11 et l'ancienne DR, Division No. 10.

La DR de Desjardins (DR 24 24) a été dissoute. La SDR de Pintendre, M (24 24 010), de Saint-Joseph-de-la-Pointe-de-Lévy, P (24 24 015) et de Lévis, V (24 24 020) (maintenant partie de la SDR Lévis, V [24 25 213]) ont été annexées à Les Chutes-de-la-Chaudière (maintenant Lévis, [DR 24 25]) et la SDR de Saint-Henri, M (24 24 005) a été annexée à Bellechasse (DR 24 19). La suppression de Desjardins a réduit à 98 le nombre de DR au Québec.

En Ontario, Frontenac, CTY est devenu Frontenac, MB; Haldimand-Norfolk, RM est devenu Haldimand-Norfolk, CDR; et Brant, CTY est devenu Brant, CDR.

Afin de respecter les règles d'attribution de nom qui sont appliqués aux subdivisions de recensement, on a supprimé du nom des DR toute référence au genre de DR associé à celles-ci. Par exemple, la DR de « Niagara Regional Municipality », RM (DR 35 26) est devenue Niagara, RM, et la DR de « Perth County », CTY (DR 35 31) est devenue Perth, CTY.

Date de modification :