Enquête nationale auprès des ménages de 2011 : Tableaux de données

Tableau de donnée: Minorités visibles (15), groupes d'âge (10), sexe (3) et certaines caractéristiques démographiques, culturelles, de la population active, de la scolarité et du revenu (315) pour la population dans les ménages privés du Canada, provinces, territoires, régions métropolitaines de recensement et agglomérations de recensement, Enquête nationale auprès des ménages de 2011

À propos de ce produit

Information générale

Nº au catalogue :
99-010-X2011038
Date de diffusion :
11 décembre 2013
Thème :
Immigration et diversité ethnoculturelle
Variables :
  1. Géographie Index géographique
  2. Minorités visibles (15)
  3. Groupes d'âge (10)
  4. Certaines caractéristiques démographiques, culturelles, de la scolarité, de la population active et du revenu (315)
  5. Sexe (3)

Note

Note : Contrôle de la divulgation ayant trait à la confidentialité pour l'Enquête nationale auprès des ménages (ENM)

Les règles de contrôle de la divulgation ont été appliquées dans les tableaux de données de l'Enquête nationale auprès des ménages (ENM). Le nombre d'enregistrements réels utilisé pour dériver tout chiffre dans un tableau doit respecter un critère minimal. Pour une cellule de tableau qui ne répond pas à ce critère, le chiffre est remplacé par un zéro. En raison de ce contrôle de la divulgation, la somme des totaux partiels ne correspondra pas nécessairement au total. De plus, les utilisateurs doivent noter que les données ont également été arrondies de façon aléatoire.


Note : Écarts entre les estimations de l'Enquête nationale auprès des ménages (ENM) et les chiffres du recensement

Le Recensement de la population de 2011 et l'Enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011 fournissent des renseignements sur la population canadienne pour divers niveaux géographiques et de nombreux thèmes communs, p. ex., la démographie, l'état matrimonial, la famille et la langue, incluant des caractéristiques liées à ces thèmes. Il est possible qu'il y ait des écarts entre le chiffre du Recensement de 2011 et l'estimation de l'ENM. Deux raisons peuvent expliquer ces écarts :

- La définition de la population provenant de chaque source de données : la population cible du Recensement de 2011 comprend les résidents habituels dans les logements collectifs et les personnes vivant à l'étranger, alors que la population cible de l'ENM les exclut.

- La variabilité des estimations de l'ENM : les estimations de l'ENM sont dérivées d'une enquête-échantillon et sont donc susceptibles de comporter des erreurs d'échantillonnage; étant donné la nature volontaire de l'ENM, les estimations sont aussi susceptibles de comporter plus d'erreurs dues à la non-réponse que lors du recensement.


Note : Les estimations de l'Enquête nationale auprès des ménages de 2011 - indicateurs de qualité

Pour les estimations de l'Enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011, le taux global de non-réponse (TGN) est utilisé comme indicateur de la qualité des données. Cet indicateur combine la non-réponse totale (ménage) et la non réponse partielle (question) en un seul taux. La valeur du TGN est présentée aux utilisateurs. Un TGN plus faible indique un risque peu élevé de biais dû à la non-réponse et par conséquent, un risque moins élevé d'imprécisions. Le seuil utilisé pour la suppression des estimations est un TGN de 50 % ou plus. Pour plus de renseignements, se reporter au Guide de l'utilisateur de l'Enquête nationale auprès des ménages, 2011.


Note : Suppression et qualité des données sur le revenu

La suppression des régions consiste à éliminer toutes les données relatives aux caractéristiques des populations dont la taille se situe en deçà d'un chiffre donné. Les répartitions du revenu et les statistiques connexes sont supprimées si la population de la région, à l'exclusion des personnes dans les logements collectifs, est inférieure à 250, ou encore si le nombre de ménages privés est inférieur à 40.

Tableaux présentant des répartitions du revenu total, du revenu après impôt et des gains.

Les répartitions du revenu total, du revenu après impôt et des gains ont été supprimées lorsque le nombre estimatif total d'unités (personnes, familles ou ménages) est inférieur à 250. Toutes les données supprimées ainsi que les données connexes, c'est-à-dire les moyennes et les médianes, ont été remplacées par des zéros ou des signes conventionnels.

Dans tous les cas, les données supprimées sont comprises dans les totaux et les totaux partiels aux niveaux d'agrégation supérieurs appropriés.

Pour des renseignements sur la qualité des données, consultez le Guide de référence sur le revenu, Enquête nationale auprès des ménages, no 99-014-X2011006 au catalogue.


Note : Comparabilité des estimations du faible revenu

La comparaison des estimations du faible revenu tirées de l'Enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011 aux estimations des recensements précédents montre des tendances qui diffèrent de façon marquée de celles dérivées d'autres enquêtes et données administratives, comme l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) ou le fichier sur la famille T1 (FFT1).

Les données pour sous-tendre la qualité des estimations des tendances du faible revenu requièrent une méthodologie stable au fil du temps et dont les structures de réponse sont semblables. La nouvelle méthodologie utilisée aux fins de l'ENM fait en sorte que les estimations du faible revenu ne sont pas comparables à celles fondées auparavant sur le recensement.

Dans les diffusions ayant trait aux données sur le revenu des recensements précédents, on comparait les taux de faible revenu au fil du temps en se servant du seuil de faible revenu (SFR). En raison du manque de comparabilité des tendances et pour prévenir des conclusions trompeuses découlant de la comparaison des estimations du SFR entre l'ENM et les recensements antérieurs, les estimations du faible revenu fondées sur le SFR ne sont pas disponibles comme produit normalisé de l'ENM. Elles peuvent être obtenues sur demande.

L'analyse des estimations de l'ENM suggère qu'il est valide de comparer les estimations du faible revenu pour différentes sous-populations dans le cadre de l'ENM (c'est-à-dire pour divers groupes démographiques ou régions géographiques). Alors que de nombreuses mesures de faible revenu, y compris le SFR, conviennent bien à l'analyse des tendances du faible revenu, la Mesure de faible revenu après impôt (MFR-ApI) convient davantage à l'analyse du faible revenu dans le contexte de l'ENM parce que le seuil de revenu au-dessous duquel une personne est considérée comme à faible revenu est lui même dérivé des ménages ayant répondu à l'enquête.


Note : Résidents non permanents et l'univers de l'ENM

L'Enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011 comprend des renseignements sur les résidents non permanents au Canada. Le terme « résident non permanent » désigne une personne originaire d'un autre pays qui, au moment de l'enquête, est titulaire d'un permis de travail ou d'un permis d'études, ou qui revendique le statut de réfugié, ainsi que tout membre de sa famille né à l'extérieur du Canada vivant avec elle au Canada. La population des résidents non permanents est établie à partir des réponses obtenues aux questions sur la citoyenneté et le statut d'immigrant reçu. Les personnes qui ne sont pas des citoyens canadiens de naissance et qui ont répondu « Non » à la question sur le statut d'immigrant reçu sont considérées comme des résidents non permanents.

L'inclusion des résidents non permanents à l'ENM facilite les comparaisons avec les statistiques provinciales et territoriales (mariages, divorces, naissances et décès) qui comprennent cette population et fournissent des renseignements pour la planification de services, comme les soins de santé, l'éducation et les programmes d'emploi. En outre, l'inclusion des résidents non permanents permet au Canada de mieux refléter la recommandation des Nations Unies, voulant que les résidents à long terme (les personnes demeurant dans un pays pour un an et plus) soient dénombrés.

Bien que tous les efforts nécessaires aient été déployés pour dénombrer les résidents non permanents, des facteurs tels que les difficultés linguistiques, la réticence à remplir un formulaire du gouvernement ou à comprendre les raisons pour lesquelles il faut participer peuvent avoir eu une incidence sur l'estimation de cette population.



Note : Situation d'activité chez les jeunes

L'Enquête nationale auprès des ménages (ENM) et l'Enquête sur la population active (EPA) recueillent des données sur la situation d'activité de la population canadienne. Cependant, plusieurs concepts diffèrent entre les deux enquêtes. Pour plus d'information sur la comparabilité générale des données de l'ENM et de l'Enquête sur la population active, veuillez consulter le Dictionnaire de l'Enquête nationale auprès des ménages, no 99-000-X au catalogue, Annexe 2.1.

En plus de l'information fournie dans l'annexe, les utilisateurs de données doivent savoir qu'en mai 2011, deux semaines séparaient les périodes de référence des deux enquêtes. La période de référence de l'ENM était du 1er au 7 mai 2011, tandis que celle de l'EPA était du 15 au 21 mai 2011.

Cet écart entre les périodes de référence a eu lieu à un moment stratégique où les jeunes terminaient leur année académique (fin mai); la recherche d'emploi et l'embauche pour la période estivale commençaient. Plus précisément, les taux d'emploi des personnes âgées de 15 à 24 ans indiquaient une différence entre les deux enquêtes pour mai 2011.


Date de modification :