Annexe 2.1 Comparabilité des données de l'Enquête nationale auprès des ménages de 2011 sur la variable Situation d'activité avec celles de l'Enquête sur la population active

L'Enquête nationale auprès des ménages (ENM) et l'Enquête sur la population active (EPA) recueillent toutes les deux des données sur les activités sur le marché du travail de la population canadienne.

Toutefois, même si les deux enquêtes mesurent l'activité sur le marché du travail, il existe plusieurs différences fondamentales entre les deux :

  • la méthode de dénombrement
  • la couverture
  • la taille de l'échantillon
  • la période de référence
  • le nombre de questions et leur contenu.
  1. Méthode de dénombrement

    Dans l'ENM, la majorité des personnes sont dénombrées selon la méthode de l'autodénombrement, c'est-à-dire que les personnes remplissent elles-mêmes leur questionnaire. Il y avait deux principales méthodes de collecte : un questionnaire papier et une méthode de collecte en ligne, bien que dans certains cas, un énumérateur peut avoir demandé à un répondant de remplir le questionnaire.

    L'EPA est effectuée par des intervieweurs expérimentés qui utilisent les techniques d'interviews téléphoniques assistées par ordinateur (ITAO).

  2. Couverture

    L'Enquête nationale auprès des ménages est une enquête à participation volontaire. Elle inclut toutes les personnes qui demeurent habituellement au Canada, incluant les personnes demandant le statut de réfugié, les personnes d'un autre pays avec un permis de travail, un permis d'études ou un permis de résident temporaire ainsi que les membres de leur famille vivant avec elles. L'enquête exclut les personnes vivant dans les institutions telles que les hôpitaux et les maisons de retraite.

    L'EPA est une enquête à participation obligatoire. Elle couvre la population civile, la population non institutionnalisée de 15 ans et plus. Elle est menée dans l'ensemble du pays, dans les provinces et les territoires. Sont exclues du champ de l'enquête les personnes vivant dans les réserves et dans d'autres établissements autochtones des provinces; les membres à temps plein des Forces armées canadiennes et la population institutionnalisée. Les estimations de l'Enquête sur la population active pour l'ensemble du pays sont établies à partir des données de l'EPA recueillies dans les provinces. Les résultats territoriaux de l'EPA ne sont pas pris en compte dans les estimations nationales, mais sont publiés séparément.

  3. Taille de l'échantillon

    Environ 4,5 millions de ménages partout au Canada ont été sélectionnés pour l'Enquête nationale auprès des ménages. Ceci représente à peu près un tiers de tous les ménages.

    La taille de l'échantillon mensuel de l'EPA est approximativement 56 000 ménages, ce qui se traduit par la collecte de données sur le marché du travail visant environ 100 000 personnes.

  4. Période de référence

    La période de référence de l'Enquête nationale auprès des ménages (ENM) était la semaine du dimanche 1er mai au samedi 7 mai 2011. Tous les ménages échantillonnés de l'ENM dans les régions éloignées et les régions du nord du pays ont reçu le questionnaire de l'ENM entre février et avril 2011, ainsi, la semaine de référence pour ces ménages était la semaine avant la date à laquelle le ménage avait été dénombré.

    La période de référence pour l'Enquête sur la population active de mai 2011 était la semaine du dimanche 15 mai au samedi 21 mai 2011.

  5. Nombre de questions et leur contenu

    Le questionnaire de l'Enquête nationale auprès des ménages comprenait cinq questions sur l'activité sur le marché du travail portant sur le nombre d'heures travaillées à un emploi salarié ou à son compte; la mise à pied temporaire ou l'absence du travail ou de l'entreprise; l'existence d'arrangements définis en vertu desquels la personne devait se présenter à un nouvel emploi au cours des quatre semaines suivantes; la recherche d'un emploi salarié (à plein temps ou à temps partiel) au cours des quatre semaines précédentes; et la disponibilité de la personne pour commencer à travailler la semaine précédente si un emploi avait été disponible. Il y avait trois séquences de questions possibles selon la situation du répondant. Par exemple, un répondant qui avait indiqué avoir travaillé une heure ou plus durant la semaine de référence n'est pas tenu de répondre aux quatre autres questions.

    L'EPA contient une vingtaine de questions et plusieurs séquences dans lesquelles les questions peuvent être posées en totalité, ou en partie. L'interview est assistée par ordinateur, ce qui offre la possibilité d'adapter la séquence et le contenu des questions au répondant. Cette méthode permet aussi de clarifier et de corriger les réponses au fur et à mesure que l'interview se déroule.

    Les valeurs d'affectation de la situation d'activité, par exemple, 'personnes occupées', 'en chômage' et 'inactifs' peuvent différer entre les deux enquêtes parce que les personnes suivantes peuvent être classées différemment :

    • Travailleurs autonomes

      Dans l'ENM, les travailleurs autonomes qui n'ont pas indiqué d'heures de travail et qui n'ont pas indiqué être absents de leur travail durant la semaine de référence seraient classés comme étant « au chômage » ou « inactifs » selon leurs réponses aux autres questions.

      L'EPA permet de coder ces mêmes travailleurs autonomes comme étant « occupés » s'ils ont donné comme raison d'absence qu'ils manquaient de travail durant la semaine de référence. L'ENM ne demande pas aux répondants la raison de leur absence.

    • Personnes mises à pied

      Dans les deux enquêtes, l'ENM et l'EPA, les personnes mises à pied sont classées comme « chômeurs » si elles sont prêtes à travailler ou comme « inactifs » si elles ne sont pas prêtes à travailler pendant la semaine de référence.

      Selon l'EPA, les personnes mises à pied ont été renvoyées temporairement par leur employeur en raison de la conjoncture économique. Elles doivent avoir une date précise de retour au travail ou une indication qu'elles seront ultérieurement rappelées au travail. La période de mise à pied ne doit pas excéder un an et les travailleurs saisonniers ne sont pas inclus dans cette catégorie.

      Selon l'ENM, les personnes mises à pied s'attendent à retourner à leur emploi. Il n'y a pas de limite précise pour le retour au travail ou pour la durée de la mise à pied. Les travailleurs saisonniers ne sont pas explicitement exclus de cette catégorie.

    • Étudiants

      Dans l'EPA, les étudiants à plein temps qui sont actuellement aux études et qui cherchent un emploi à plein temps ne sont pas considérés comme étant disponibles pour travailler au cours de la semaine de référence. Il est présumé que ces étudiants sont à la recherche d'un emploi d'été ou d'un emploi dans le cadre d'un programme coopératif, ou d'un emploi permanent qu'ils occuperont ultérieurement; ils ne sont donc pas dans la population active.

      Dans l'ENM, les étudiants à plein temps qui cherchent un emploi à plein temps qui ne sont pas occupés et sont disponibles pour travailler sont considérés en chômage.

Pour plus de renseignements concernant l'Enquête sur la population active, se reporter au Guide de l'Enquête sur la population active, no 71-543-G au catalogue.

Date de modification :