Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

(Note : Le contenu de cette page risque d'être plus large que d'habitude.)

Warning Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Figure 4 Population née à l'étranger en pourcentage de la population métropolitaine, 2006

Figure 4 Population née à l'étranger en pourcentage de la population métropolitaine, 2006

Note:

Les données des États-Unis sont de 2005.

Sources : Statistique Canada, Recensement de 2006; Bureau de la statistique de l'Australie, Recensement de 2006; Bureau du recensement des États-Unis, American Community Survey de 2005.

Description

Ce graphique compare certaines villes d’Australie, des États-Unis et du Canada en ce qui a trait à la proportion de leur population née à l’étranger. On y remarque que Toronto et Vancouver ont enregistré les plus fortes proportions de personnes nées à l’étranger parmi toutes les grandes villes américaines, australiennes et canadiennes, avec respectivement 45,7 % et 39,6 % de leurs populations nées à l’extérieur du pays. Suivent successivement Miami (en Floride) avec 36,5 %, Los Angeles avec 34,7 %, Sydney en Australie avec 31,7 %, Melbourne avec 28,9 %, la ville de New York avec 27,6 %, Montréal avec 20,6 % et Washington avec 19,9 %.

Sources : Statistique Canada, Recensement de 2006; Bureau de la statistique de l’Australie, Recensement de 2006; Bureau du recensement des États-Unis, American Community Survey de 2005.