Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Profil de la population autochtone de 2006

Qualité des données - Comparaison des estimations du revenu tirées du recensement avec des estimations établies à partir des comptes nationaux et de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu


Les estimations du revenu agrégé en 2005 qui ont été tirées du recensement ont été comparées à des estimations semblables du revenu des particuliers établies à partir des comptes nationaux. Une fois que les estimations du revenu des particuliers ont été ajustées pour tenir compte des différences touchant les concepts et la couverture, on a observé que les estimations du revenu agrégé en 2005 qui sont tirées du recensement sont inférieures de 1,2 % à celles qui sont établies à partir des comptes nationaux. Comme par le passé, les estimations tirées du recensement soutiennent davantage la comparaison pour certaines composantes du revenu et pour certaines provinces que pour d'autres.

Dans le cas des salaires et traitements agrégés, qui constituent la plus grande composante du revenu, les estimations ont été légèrement supérieures (1,0 %) aux estimations des comptes nationaux. La différence a en partie été compensée par l'écart (-7,8 %) entre les estimations du recensement et les chiffres corrigés des comptes nationaux dans le cas du revenu agrégé provenant d'un travail autonome agricole et non agricole. Dans l'ensemble, les estimations des gains ou du revenu d'emploi agrégés étaient presque identiques (écart de 0,3 %).

Les estimations des prestations de la sécurité de la vieillesse et du supplément de revenu garanti ont été légèrement inférieures (-1,4 %) aux estimations corrigées des comptes nationaux, comme d'ailleurs celles des prestations du Régime de pensions du Canada/Régime des rentes du Québec (-0,9 %). Les prestations d'assurance-emploi déclarées au recensement ont été inférieures de 6,1 %. Les estimations agrégées des prestations pour enfants tirées du recensement ont été supérieures de 2,0 % aux estimations corrigées des comptes nationaux. Les estimations des autres transferts gouvernementaux tirées du recensement, qui incluent notamment les allocations sociales, les prestations provinciales de supplément du revenu aux personnes âgées, les pensions d'ancien combattant et les remboursements de la TPS/TVH/TVQ, sont plus faibles (-39,2 %) que les estimations tirées des comptes nationaux. Dans l'ensemble, les estimations du revenu agrégé tirées du recensement, qui proviennent de tous les transferts gouvernementaux, sont inférieures d'environ 12,0 %. Les estimations du revenu de placement agrégé en 2005 tirées du recensement sont légèrement plus faibles (-2,7 %) que l'estimation comparable des comptes nationaux. Il s'agit là d'une amélioration marquée par rapport aux comparaisons des recensements précédents.

Les statistiques du recensement sur le revenu ont également été comparées à des statistiques similaires tirées de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR), qui est tenue chaque année. Les estimations tirées de l'EDTR ont été ajustées pour tenir compte du sous-dénombrement de la population, alors que ce n'est pas le cas pour les estimations du recensement. Cet ajustement explique en partie pourquoi les estimations du recensement sont inférieures aux estimations de l'EDTR pour ce qui est du nombre de bénéficiaires d'un revenu (-2,1 %) et de bénéficiaires d'un revenu d'emploi (-1,4 %). Toutefois, parce que les montants moyens sont plus élevés, les estimations des gains agrégés tirées du recensement sont supérieures de 2,8 % à l'estimation de l'EDTR, alors que l'estimation du recensement pour le revenu total agrégé des particuliers dépasse de 2,3 % celle de l'EDTR. La plupart des écarts observés entre les provinces ont été jugés acceptables compte tenu des erreurs d'échantillonnage de l'enquête. Les taux de prévalence du faible revenu pour l'ensemble de la population du Canada (à l'exclusion des Territoires) ont été presque identiques dans les deux sources pour la mesure avant impôt (15,3 %), et seulement légèrement supérieurs après impôt (0,6 point de pourcentage) dans le recensement par rapport à l'EDTR.



Retourner à la page précédente