Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Contenu archivé

L'information indiquée comme étant archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Profil de la population autochtone de 2006

Comparabilité des données de 2006 sur le lieu de travail


Le travail à domicile peut être mesuré de différentes façons. Dans le cadre du recensement, la catégorie des personnes travaillant à domicile comprend les personnes qui résident et travaillent au même endroit, comme les agriculteurs, les télétravailleurs et les travailleurs d'un camp de chantier. Par ailleurs, selon les instructions données dans le Guide du Recensement de 2006, les personnes ayant travaillé à domicile une partie du temps et à l'adresse d'un employeur le reste du temps devaient indiquer qu'elles avaient travaillé à domicile si elles avaient travaillé la majeure partie du temps chez elles (par exemple trois jours sur cinq).

D'autres enquêtes de Statistique Canada, telles que l'Enquête sociale générale, l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu et l'Enquête sur le milieu de travail et les employés, recueillent également des données sur les personnes travaillant à domicile. Toutefois, les données de ces enquêtes ne sont pas directement comparables à celles du recensement, étant donné que dans le cadre des enquêtes, les répondants doivent indiquer s'ils font une partie ou la totalité de leur travail rémunéré à domicile, alors qu'au recensement, ils doivent indiquer où ils travaillent habituellement la plupart du temps. Par conséquent, les estimations du travail à domicile tirées du recensement sont inférieures à celles tirées des enquêtes.

La présentation de la question sur le lieu de travail est demeurée à peu près la même pour chaque recensement depuis 1971. Cependant, en 1996, la catégorie « Sans adresse de travail fixe » a remplacé la catégorie « Sans lieu habituel de travail ». En 1996, le questionnaire du recensement a été modifié par l'ajout d'une case à cocher pour la catégorie de réponse « Sans adresse de travail fixe ». Lors des recensements antérieurs, les répondants devaient inscrire « Sans lieu habituel de travail » dans les zones réservées à l'adresse. Il semble y avoir eu un sous-dénombrement des personnes sans lieu de travail fixe lors des recensements antérieurs.

Les annexions, les incorporations et les fusions de municipalités pourraient rendre difficile l'établissement de comparaisons entre des unités et des structures spatiales qui changent dans le temps.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le Dictionnaire du Recensement de 2006, numéro 92-566-XWF ou 92-566-XPF au catalogue.



Retourner à la page précédente