Contenu archivé

L'information qui porte la mention « archivée » est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, contactez-nous.

Chiffres de population et des logements - Faits saillants en tableaux, Recensement de 2011

Faits saillants

  • En date du 10 mai 2011, 33 476 688 personnes ont été dénombrées lors du recensement. C'est presque 2 fois plus qu'en 1961 et environ 10 fois plus qu'au Recensement de 1861.
  • Entre 2006 et 2011, la croissance démographique du Canada a atteint 5,9 %, une légère hausse par rapport à la période intercensitaire précédente (2001 à 2006), où elle se chiffrait à 5,4 %.
  • Entre 2006 et 2011, la croissance démographique du Canada était la plus élevée parmi les pays du G8, tout comme au cours de la période intercensitaire précédente (2001 à 2006).
  • La population de toutes les provinces et de presque tous les territoires a augmenté entre 2006 et 2011.
  • Le taux d'accroissement démographique de toutes les provinces et de tous les territoires a augmenté entre 2006 et 2011, sauf en Ontario, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut.
  • La Saskatchewan a connu une forte hausse de sa croissance démographique, passant de -1,1 % entre 2001 et 2006 à 6,7 % entre 2006 et 2011.
  • Le taux d'accroissement démographique a doublé au Yukon et au Manitoba depuis 2006.
  • Le taux d'accroissement démographique de l'Île-du-Prince-Édouard (+3,2 %), du Nouveau-Brunswick (+2,9 %) et de Terre-Neuve-et-Labrador (+1,8 %) s'est apprécié substantiellement entre 2006 et 2011.
  • Le taux d'accroissement démographique de l'Ontario a légèrement diminué au cours des cinq dernières années pour s'établir à 5,7 %, soit son plus faible niveau observé depuis la période entre les recensements de 1981 à 1986.
  • Au Québec, la croissance démographique a très légèrement augmenté, passant de 4,3 % entre 2001 et 2006 à 4,7 % entre 2006 et 2011.
  • Le poids démographique des provinces des Prairies ainsi que de la Colombie-Britannique a atteint, en 2011, 30,7 %, une proportion pour la première fois supérieure à celle des provinces de l'Atlantique et du Québec réunies (30,6 %).
  • Au sein du Canada métropolitain et non métropolitain, seules les régions métropolitaines de recensement réunies ont connu, depuis 2006, une croissance démographique supérieure à la moyenne nationale soit 7,4 % contre 5,9 %.
  • En 2011, plus de 23,1 millions de personnes, soit près de 7 Canadiens sur 10 (69,1 %) vivaient dans une des 33 régions métropolitaines de recensement du pays, en hausse par rapport à 2006 (68,1 %).
  • De toutes les régions métropolitaines de recensement situées dans les provinces des Prairies et en Colombie-Britannique, seules Winnipeg (+5,1 %) et Victoria (+4,4 %) présentaient une croissance démographique inférieure à la moyenne nationale.
  • Le taux d'accroissement démographique de presque toutes les régions métropolitaines de recensement situées en Ontario a ralenti entre 2006 et 2011.
  • De 2006 à 2011, 10 des 15 agglomérations de recensement ayant affiché les plus fortes croissances démographiques étaient situées en Alberta.
Report a problem on this page

Is something not working? Is there information outdated? Can't find what you're looking for?

Please contact us and let us know how we can help you.

Privacy notice

Date modified: