Contenu archivé

L'information qui porte la mention « archivée » est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, contactez-nous.

Figure 11 Exemple de fusion d'une région métropolitaine de recensement et d'une agglomération de recensement

Description

Cette figure est une représentation graphique d'un exemple d'agglomération de recensement (AR) ayant fusionné avec une région métropolitaine de recensement (RMR). Un regroupement fictif de subdivisions de recensement (SDR) constituant une RMR est représenté sous la forme de polygones gris.

Les polygones qui constituent la RMR de départ sont en gris foncé. À l'intérieur de ce regroupement, il y a un polygone gris avec des traits verticaux et horizontaux qui représente le noyau de la RMR. Un plus petit polygone gris comprenant des traits verticaux et variés figure également dans ce regroupement qui indique un plus petit centre de population située au sein de la RMR, à savoir la banlieue.

Ces polygones qui constituent l'AR ayant fusionné avec la RMR sont en gris pâle. À l'intérieur de ce regroupement, il y a un polygone gris avec des traits diagonaux et des pointillés qui représente le noyau secondaire de la RMR. Celui-ci était l'ancien noyau de l'AR.

Un gros trait noir délimite le périmètre de toutes les SDR afin de définir les nouvelles limites de la RMR.

Une flèche partant de l'extérieur de la délimitation de la RMR va des polygones en gris foncé vers les polygones en gris pâle pour indiquer le total de la population active occupée demeurant dans la RMR et travaillant dans l'AR (3 150). Une autre flèche partant de l'extérieur de la délimitation va des polygones en gris pâle vers les polygones en gris foncé pour indiquer le total de la population active occupée demeurant dans l'AR et travaillant dans la RMR (350).

L'équation en dessous de la seconde flèche sert à illustrer la manière dont est calculé le pourcentage total du navettage entre l'AR et la RMR. On divise la somme des deux populations, soit 3 500, par le nombre des résidents membres de la population active occupée de l'AR (10 000), résultat que l'on multiplie ensuite par 100 pour obtenir un navettage dans les deux sens de 35 %.

Une légende en dessous de la figure indique le sens des symboles utilisés pour représenter la RMR, l'AR, le noyau, le noyau secondaire, la banlieue, les SDR, et les nouvelles limites de la RMR.

Pour de plus amples renseignements au sujet de cette figure, veuillez communiquer avec Statistique Canada au 1-800-263-1136.

Source : Statistique Canada, Recensement de la population de 2011.

Figure 11 Exemple de fusion d'une région métropolitaine de recensement et d'une agglomération de recensement
Date de modification :