Rapport technique sur les peuples autochtones, Recensement de la population, 2016
4. Évaluation et indicateurs de la qualité des données

L'évaluation de la qualité des données vise à déterminer la qualité globale des données de l'enquête, afin de mieux comprendre la façon dont les erreurs surviennent et d'informer les utilisateurs quant au degré de fiabilité des données. Veuillez vous reporter au Guide du Recensement de la population, 2016,  98‑304‑X au catalogue, pour obtenir des renseignements détaillés sur la qualité globale des données du Recensement de 2016.

4.1 Suppression de données en raison de la confidentialité et de la qualité des données

Les données diffusées dans le cadre du recensement font aussi l'objet de divers processus automatisés et manuels visant à déterminer s'il y a lieu de les supprimer afin d'assurer la confidentialité (non-divulgation) et la qualité des données.

4.1.1 Arrondissement aléatoire

Tous les chiffres présentés dans les totalisations du recensement font l'objet d'un arrondissement aléatoire, qui consiste à transformer les chiffres bruts en chiffres arrondis aléatoirement. Cette mesure réduit les risques de divulgation de l'identité des répondants dans les totalisations.

La diffusion des données peut être limitée pour des raisons de confidentialité, mais aussi à cause de la qualité insuffisante des données. Vous pouvez trouver de plus amples renseignements sur la suppression de données dans le Guide du Recensement de la population, 2016.

4.1.2 Taux global de non-réponse

Le taux global de non-réponse (TGN) est une mesure importante de la qualité des données du recensement. Il combine la non-réponse totale (ménages) et la non-réponse partielle (questions). Cette mesure a été utilisée pour le Recensement de 2016, comme ce fut le cas lors des recensements de 2011 et de 2006. Le TGN est calculé pour la diffusion des chiffres du questionnaire abrégé et des estimations du questionnaire détaillé. En ce qui a trait au questionnaire détaillé du recensement, le TGN est pondéré pour tenir compte de l'échantillonnage. Un TGN plus faible indique un risque plus faible de biais dû à la non-réponse et, par conséquent, un risque d'inexactitude plus faible.

Le TGN est utilisé comme principal critère de diffusion relié à la qualité des chiffres du questionnaire abrégé et des estimations du questionnaire détaillé du Recensement de 2016. Ainsi, les chiffres et les estimations des régions géographiques présentant un TGN égal ou supérieur à 50 % ne sont pas diffusés dans les produits normalisés. Les chiffres et les estimations en ce qui concerne ces régions comportent un risque élevé de biais dû à la non-réponse.

4.1.3 Autres cas où des données sont supprimées ou non disponibles

Des données peuvent être supprimées pour des raisons de confidentialité et de qualité, mais elles peuvent aussi être supprimées ou non disponibles pour des raisons liées à la collecte des données.

4.1.3.1 Suppression des données sur la citoyenneté, sur le statut d’immigrant reçu et sur la période d’immigration — Suppression des réserves indiennes du questionnaire 2A-R

On supprime aussi des données lorsque certaines questions ne sont pas posées à tous les répondants. Les personnes vivant dans des réserves indiennes et des établissements indiens (c.-à-d. les personnes vivant dans les réserves) qui ont été dénombrées au moyen du questionnaire 2A-R du Recensement de la population de 2016 n’ont pas eu à répondre aux questions sur la citoyenneté (question 13), sur le statut d’immigrant reçu (question 14) ou sur l’année d’immigration (question 15).

Par conséquent, les données portant sur la citoyenneté, sur le statut d’immigrant, sur l’année d’immigration, sur la catégorie d’admission et sur le type de demandeur ne sont pas disponibles pour les régions géographiques où la majorité de la population vivait dans les réserves et a été dénombrée au moyen du questionnaire 2A-R.

4.1.3.2 Régions partiellement dénombrées

En 2016, il y avait au total 14 réserves indiennes et établissements indiens déclarés comme « partiellement dénombrés » dans le cadre du Recensement de la population. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez vous reporter à l’annexe 1.2 – Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés dans le Guide du Recensement de la population, 2016, 98-304-X au catalogue.

4.1.3.3 Disponibilité des données du recensement pour les communautés (subdivisions de recensement)

Le tableau 3 indique le nombre de subdivisons de recensement (SDR) selon le type de suppression de données et la disponibilité des données. Des 5 162 SDR au Canada, 272 n’étaient pas habitées et 14 correspondaient à des réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés (SDR). Il y avait 4 876 SDR habitées et, de celles-ci, 6 ont été supprimées en raison de la qualité des données (TGN supérieur ou égal à 50 %). Aussi, 301 SDR ont été exclues car la population était supérieure à 0 mais inférieure à 40. Les estimations sont donc disponibles pour 4 569 SDR.

Tableau 3
Subdivisions de recensement (SDR), selon le type de suppression de données et la disponibilité des données, Canada, provinces et territoires, Recensement de 2016
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Subdivisions de recensement (SDR). Les données sont présentées selon Nombre de SDR (titres de rangée) et Canada, T.-N.-L., Î.-P.-É., N.-É., N.-B., Qc, Ont., Man., Sask., Alb., C.-B., Yn, T.N.-O. et Nt(figurant comme en-tête de colonne).
Nombre de SDR Canada T.-N.-L. Î.-P.-É. N.-É. N.-B. Qc Ont. Man. Sask. Alb. C.-B. Yn T.N.-O. Nt
Nombre total de SDR 5 162 372 112 96 273 1 285 575 229 950 425 737 36 41 31
Nombre total de SDR (sans population) 272 10 ... 4 3 100 16 10 44 10 63 5 2 5
Nombre total de réserves partiellement dénombrées (SDR) 14 ... ... ... ... 4 8 ... ... 1 1 ... ... ...
Nombre total de SDR (avec population) 4 876 362 112 92 270 1 181 551 219 906 414 673 31 39 26
SDR exclues (population inférieure à 40, mais supérieure à 0) 301 10 1 7 2 11 8 8 86 18 139 6 5 ...
SDR exclues à des fins de qualité des données (TGN égal ou supérieur à 50 %) 6 ... ... ... ... ... 2 1 ... ... 3 ... ... ...
SDR pour lesquelles des données sont disponibles 4 569 352 111 85 268 1 170 541 210 820 396 531 25 34 26

4.1.3.4 Disponibilité des données du recensement pour les communautés vivant dans les réserves (SDR)

Dans le cadre du Recensement de 2016, le secteur de résidence « réserve » comprenait au total 984 SDR, soit 134 SDR non habitées, 14 réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés et 836 SDR habitées. Des 836 SDR habitées, 202 ont été supprimées parce que la population était supérieure à 0 mais inférieure à 40. Cinq autres SDR ont été supprimées pour des raisons ayant trait à la qualité des données (TGN supérieur ou égal à 50 %). Le tableau 4 indique le nombre de communautés (SDR) dans les réserves pour lesquelles les données du recensement sont disponibles.

Tableau 4
Subdivisions de recensement (SDR) correspondant à une réserve, selon le type de suppression de données et la disponibilité des données, Canada, provinces et territoires, Recensement de 2016
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Subdivisions de recensement (SDR) correspondant à une réserve. Les données sont présentées selon Nombre de SDR correspondant à une réserve (titres de rangée) et Canada, T.-N.-L., Î.-P.-É., N.-É., N.-B., Qc, Ont., Man., Sask., Alb., C.-B., Yn, T.N.-O. et Nt(figurant comme en-tête de colonne).
Nombre de SDR correspondant à une réserve Canada T.-N.-L. Î.-P.-É. N.-É. N.-B. Qc Ont. Man. Sask. Alb. C.-B. Yn T.N.-O. Nt
Nombre total de SDR 984 3 4 26 18 42 145 81 166 79 418 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 2 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Nombre total de SDR (sans population) 134 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 4 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 13 8 42 4 63 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Nombre total de réserves partiellement dénombrées (SDR) 14 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 4 8 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 1 1 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Nombre total de SDR (avec population) 836 3 4 22 18 38 124 73 124 74 354 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 2 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
SDR exclues (population inférieure à 40, mais supérieure à 0) 202 0 1 7 1 2 6 7 32 9 136 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 1 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
SDR exclues à des fins de qualité des données (TGN égal ou supérieur à 50 %) 5 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 2 1 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 2 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
SDR pour lesquelles des données sont disponibles 629 3 3 15 17 36 116 65 92 65 216 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 2 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer

4.2 Couverture

Il y a deux types d'erreurs de couverture : le sous-dénombrement de la population et le surdénombrement de la population. Le sous-dénombrement de la population désigne l'exclusion d'une personne qui aurait dû être dénombrée. Le surdénombrement de la population désigne l'inclusion d'une personne à plusieurs reprises ou l'inclusion d'une personne qui n'aurait pas dû être dénombrée. Des études antérieures ont démontré que l'erreur liée au dénombrement des personnes qui n’auraient pas dû être dénombrées est négligeable dans le contexte du recensement canadien; en conséquence, cette erreur n’est pas prise en compte.

Le sous-dénombrement est généralement plus fréquent que le surdénombrement. L'incidence nette du sous-dénombrement et du surdénombrement sur la taille d'une population étudiée est le sous-dénombrement net de la population. Le sous‑dénombrement net représente le nombre de personnes exclues qui auraient dû être dénombrées (sous‑dénombrement), moins le nombre de dénombrements en trop de personnes dénombrées plus d'une fois (surdénombrement). Le sous‑dénombrement net de la population du recensement, c'est-à-dire la valeur nette du sous‑dénombrement et du surdénombrement, équivaut au nombre net de personnes qui ont été omises dans le cadre du recensement.

La présente section porte sur les estimations du sous-dénombrement net de la population du recensement au Recensement de 2016 dans le cas des personnes vivant dans les réserves indiennes ou dans les établissements indiens, y compris les personnes n'ayant pas d'identité autochtone. Ces estimations sont présentées séparément pour les réserves indiennes et les établissements indiens dont le dénombrement n’a pas été mené à terme ou n’a pas été fait du tout (réserves partiellement dénombrées) et toutes les autres (réserves participantes).

Les erreurs de couverture du recensement se produisent généralement à l'étape de la collecte sur le terrain. Voici des exemples de sous-dénombrement et de surdénombrement :

Exemples de sous-dénombrement

  1. Une personne se trouvant temporairement à l'extérieur du pays durant la collecte des données du recensement a été omise.
  2. Le questionnaire a été retourné, mais une personne qui vivait dans le logement n'a pas été incluse.
  3. Le logement n'a jamais reçu de questionnaire.
  4. Des personnes ayant deux adresses de résidence ont été omises aux deux adresses à cause de l'incertitude quant à leur adresse principale.
  5. Des personnes n'ayant pas d'adresse de résidence fixe ont été omises dans le cadre du recensement.

Exemples de surdénombrement

  1. Des enfants dont les parents vivent dans des ménages distincts ont été inclus dans le questionnaire de chaque parent.
  2. De jeunes adultes qui viennent de quitter la maison, probablement parce qu'ils sont à la recherche d'un travail ou qu'ils fréquentent un établissement d’enseignement postsecondaire, ont été inscrits aux deux endroits.
  3. Des personnes qui ont un emploi les obligeant à vivre à l'extérieur de leur domicile habituel ont été inscrites à leur domicile et à l'autre endroit.
  4. Des pensionnaires d’un établissement institutionnel ont également été inscrits par leur famille comme vivant à domicile.

4.2.1 Sources des données

Les estimations de l'erreur de couverture du Recensement de la population de 2016 sont calculées à partir des données du Recensement de 2016 et des résultats de deux études, soit la contre-vérification des dossiers (CVD) et l'Étude sur le surdénombrement du recensement (ESR). La CVD mesure le sous-dénombrement de la population, tandis que l'ESR mesure le surdénombrement de la population.

Dans la CVD, un échantillon aléatoire de personnes représentant la population cible du recensement a été tiré de bases de sondage indépendantes du Recensement de 2016. On a consulté la base de données du Recensement de 2016 afin de déterminer si ces personnes avaient été dénombrées dans les faits. Au besoin, une interview (généralement téléphonique) a été menée pour recueillir de plus amples renseignements, afin de déterminer si la personne faisait partie ou non du champ du recensement et, le cas échéant, pour obtenir d'autres données afin de déterminer si la personne était couverte ou non.

Le surdénombrement a été mesuré grâce à l'appariement entre la base de données du Recensement de 2016 et une liste établie à partir de sources de données administratives de personnes qui auraient dû être dénombrées, ainsi que par l'appariement entre la base de données du Recensement de 2016 et elle-même. Dans l'ESR, on a utilisé des méthodes de couplage d’enregistrements probabilistes pour déterminer les appariements qui se rapprochent ou qui sont exacts afin de créer une base de sondage de doubles possibles dans la base de données du Recensement de 2016. Les paires de doubles possibles ont été échantillonnées, et une vérification manuelle a été effectuée au moyen du nom de la personne, des caractéristiques démographiques, de la composition du ménage et du lien afin de déterminer les cas réels de dénombrement en double.

Pour plus de renseignements sur les erreurs de couverture du Recensement de la population de 2016, veuillez vous reporter au Quotidien.

4.2.2 Erreur de sous-dénombrement net pour les réserves participantes

Le tableau 5 présente les estimations du sous-dénombrement net du Recensement de 2016 pour les personnes vivant dans une réserve participante, pour l'ensemble du Canada et pour chaque province et territoire. La répartition des personnes ayant une identité autochtone et des personnes n'ayant pas d'identité autochtone n'est pas disponible. Le taux de sous-dénombrement net du recensement indique la proportion de l’ensemble de la population qui aurait dû être dénombrée, mais qui a été omise dans les totalisations du Recensement de 2016. Une estimation négative indique que l'estimation du surdénombrement était supérieure à l'estimation du sous-dénombrement. Cela pourrait aussi être causé par un nombre élevé de personnes imputées dans les réserves d’une province ou d’un territoire lors du processus de l’imputation des ménages complets, afin de compenser les logements occupés qui étaient classés par erreur comme étant inoccupés ou non répondants selon les résultats de l’Enquête sur la classification des logements.

Tableau 5
Sous-dénombrement net de la population au Recensement de 2016 pour les communautés des réserves participantes, Canada, provinces et territoires
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Sous-dénombrement net de la population au Recensement de 2016 pour les communautés des réserves participantes. Les données sont présentées selon Provinces et territoires (titres de rangée) et Chiffres du
recensement et Sous-dénombrement net au recensement(figurant comme en-tête de colonne).
Provinces et territoires Chiffres du
recensement
Sous-dénombrement net au recensement
Nombre estimé Erreur- type Taux estimé (%) Erreur- type (%)
Canada 363 398 27 371 5 892 7,00 1,40
Terre-Neuve-et-Labrador 2 915 -7 122 -0,25 4,20
Île-du-Prince-Édouard 598 72 105 10,81 13,96
Nouvelle-Écosse 10 055 333 393 3,20 3,66
Nouveau-Brunswick 8 168 434 472 5,05 5,21
Québec 40 812 -113 1 218 -0,28 3,00
Ontario 44 422 -2 259 2 088 -5,36 5,22
Manitoba 64 740 10 057 2 167 13,45 2,51
Saskatchewan 55 317 2 199 1 298 3,82 2,17
Alberta 53 137 4 673 2 788 8,08 4,43
Colombie-Britannique 82 924 11 998 3 450 12,64 3,18
Yukon 0 0 0 0,00 0,00
Territoires du Nord-Ouest 310 -14 12 -4,88 4,19
Nunavut 0 0 0 0,00 0,00

Vingt réserves indiennes qui n’avaient pas participé au Recensement de 2011 ont participé au Recensement de 2016 (les réserves de retour). Il y avait 2 réserves au Québec, 16 en Ontario, 1 au Manitoba et 1 en Saskatchewan. La majorité de la population vivant dans ces réserves n’était pas couverte par les bases de sondage utilisées pour choisir l’échantillon de la CVD de 2016. En outre, une autre réserve de l’Ontario ayant participé au Recensement de 2011, mais non au Recensement de 2006, a été exclue des bases de sondage de la CVD de 2016 en raison d’une faible couverture dans la base de données des réponses du Recensement de 2011. Cette réserve a participé au Recensement de 2016, et a donc été considérée une fois de plus comme une réserve de retour aux fins de la CVD.

La CVD ne pouvait pas permettre d’estimer le sous-dénombrement pour ces 21 réserves de retour. Cette situation n’était pas nouvelle en matière de CVD. Pour cette raison, les 21 réserves de retour ont été exclues de l’estimation de la CVD du sous-dénombrement de la population au recensement et des chiffres du recensement présentés dans le tableau précédent.

L'estimation du surdénombrement de la population pour une région géographique particulière, comme les réserves participantes, comprend les personnes figurant dans les questionnaires de deux logements dont au moins un se trouve dans une réserve. L'autre logement peut être dans la même réserve ou dans une réserve différente, ou encore hors réserve. Étant donné que l'ESR ne permet pas de déterminer le logement dans lequel une personne aurait dû être dénombrée, on part de l'hypothèse que la personne est tout aussi susceptible d'avoir été dénombrée dans le premier logement que dans le deuxième. Par conséquent, afin de produire des estimations du surdénombrement, on attribue la moitié du poids de la personne à chaque logement. Ce concept est important pour les petits domaines, comme la population vivant dans les réserves. Environ 60 % des cas de surdénombrement qui touchent un logement situé dans une réserve touchent aussi un logement hors réserve.

4.2.3 Erreur de couverture pour les réserves et les établissements partiellement dénombrés

Comme il en est question plus haut, un certain nombre de réserves et d’établissements indiens n’ont pas participé au recensement parce que le dénombrement n’a pas été autorisé ou parce qu’il a été interrompu avant d’être mené à terme. En 2016, on comptait 14 réserves indiennes et établissements indiens « partiellement dénombrés » dans le cadre du recensement. Pour ces réserves, les données ne sont pas disponibles et ne sont donc pas comprises dans les totalisations du recensement.

Ces régions soulèvent des problèmes particuliers dans le cas des études sur la couverture et du Programme des estimations démographiques. La population observée de la Contre-vérification des dossiers (CVD) ne comprend pas les résidents au sujet desquels aucune donnée n’a pu être recueillie au moyen du recensement. Toutefois, le Programme des estimations démographiques exige une estimation de la population des résidents permanents vivant dans ces 14 réserves partiellement dénombrées. Comme ni le recensement ni la CVD ne permettent de produire une estimation de la population vivant dans les 14 régions, on a utilisé une méthode reposant sur un modèle pour ces réserves. Les estimations qui en découlent devraient être utilisées avec prudence puisqu’elles sont fondées entièrement sur un modèle. Le tableau 6 présente les résultats du modèle appliqué à l’échelle nationale.

Tableau 6
Chiffres de population estimés au moyen d'un modèle pour les réserves indiennes et les établissements indiens partiellement dénombrés (RIPD), Canada, 2006, 2011 et 2016
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Chiffres de population estimés au moyen d'un modèle pour les réserves indiennes et les établissements indiens partiellement dénombrés (RIPD). Les données sont présentées selon Chiffres estimés (titres de rangée) et Canada(figurant comme en-tête de colonne).
Chiffres estimés Canada
Estimation de la population des RIPD en 2006 40 115
Estimation de la population des RIPD en 2011 37 392
Estimation de la population des RIPD en 2016 27 790
Chiffre de population estimé au Recensement de 2016 28 168
Estimation du sous-dénombrement net au Recensement de 2016 -378

Dans le contexte du Recensement de 2016, 14 réserves, où vivaient 27 790 personnes selon un nombre estimatif, ont été considérées comme « partiellement dénombrées ». Les estimations de 2016 de cette population sont inférieures d’environ 25 % aux estimations de 2011.

4.2.3.1 Modèle d'estimation

Un modèle d'estimation en deux étapes a été élaboré pour estimer la population. On a d'abord procédé à une régression linéaire simple pour prédire les chiffres du Recensement de 2016 dans le cas des 14 réserves pour lesquelles aucune donnée n'a été recueillie. La régression linéaire a été calculée à partir de toutes les réserves indiennes qui avaient été complètement dénombrées au Recensement de 2011 et au Recensement de 2016. Le modèle suppose une croissance linéaire de 2011 à 2016 pour l'ensemble des provinces, et comprend des estimations distinctes dans le cas de la coordonnée à l'origine et des paramètres de régression pour chaque province. Le modèle a été évalué en fonction des hypothèses de régression de base que sont l'indépendance des erreurs, l'homogénéité des variances et la normalité des erreurs. Pour ce qui est des 13 réserves dont le dénombrement a été effectué tardivement en 2011, celles-ci ont été considérées comme des réserves dénombrées et leurs chiffres de population ont été utilisés lors de la première étape si elles avaient été complètement dénombrées en 2016.

Le modèle de régression a utilisé comme variable d'entrée pour chaque réserve partiellement dénombrée le chiffre réel du Recensement de 2011 ou le chiffre du recensement le plus probable calculé à l'aide du modèle de 2011, ou encore les chiffres du dénombrement tardif de 2011 pour les 13 réserves du nord de l'Ontario. Le produit du modèle était le chiffre estimé du Recensement de 2016.

La deuxième étape a servi à produire des chiffres cohérents avec ceux des études sur la couverture du recensement. Une correction a été apportée à l'estimation du chiffre du recensement pour tenir compte du sous‑dénombrement net qui touche tous les chiffres du recensement visés. On a estimé le sous‑dénombrement net pour les réserves partiellement dénombrées en calculant d'abord le taux de sous‑dénombrement net pour toutes les réserves complètement dénombrées dans chaque province, puis en appliquant ce taux à l'estimation du chiffre du recensement de toutes les réserves indiennes partiellement dénombrées dans la province. On a ensuite additionné le chiffre estimé du recensement et le nombre estimé net de personnes omises dans chaque réserve pour établir la population estimée des réserves indiennes partiellement dénombrées.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :