Dictionnaire, Recensement de la population, 2016
Figure 3.3
Classification de la langue maternelle et de la langue parlée à la maison

Date de diffusion : le 2 août 2017

Figure 3.3 Classification de la langue maternelle et de la langue parlée à la maison

Description de la figure 3.3

La figure 3.3 montre un aperçu de la classification de la langue maternelle et de la langue parlée à la maison du Recensement de la population de 2016.

La classification de la langue maternelle et de la langue parlée à la maison est divisée en deux catégories : les langues non officielles et les langues officielles. La première catégorie est subdivisée en langues autochtones et langues non autochtones, tandis que la deuxième est composée de l'anglais et du français. En suivant la hiérarchie, les langues non autochtones sont elles-mêmes divisées en 19 groupes linguistiques, y compris : les langues afro-asiatiques, les langues austro-asiatiques, les langues austronésiennes, les langues créoles, les langues dravidiennes, les langues hmong-mien, les langues indo-européennes, le japonais, les langues kartvéliennes, le coréen, les langues mongoles, les langues nigéro-congolaises, les langues nilo-sahariennes, les langues des signes, les langues sino-tibétaines, les langues tai-kadai, les langues turques, les langues ouraliennes, et les autres langues non incluses ailleurs. Les langues afro-asiatiques, les langues hmong-mien, les langues indo-européennes, le japonais, le coréen, les langues sino-tibétaines, et les autres langues non incluses ailleurs ne sont pas subdivisées.

Par contre, les langues austro-asiatiques sont subdivisées comme suit : le khmer (cambodgien), le vietnamien, et les langues austro-asiatiques non incluses ailleurs. Les langues austronésiennes incluent : le bicol, le cebuano, le fidjien, le hiligaїnon, le malgache, le pampangan (kapampangan, pampango), le tagalog (pilipino), l'ilocano, le malais, le pangasinan, le waray-waray, et les langues austronésiennes non incluses ailleurs. Les langues créoles incluent : le créole haїtien, le créole non déclaré ailleurs, et les langues créoles non incluses ailleurs. Les langues dravidiennes incluent : le kannada, le malayalam, le tamoul, le telougou, et les langues dravidiennes non incluses ailleurs. Les langues kartvéliennes incluent seulement le géorgien. Les langues mongoles incluent seulement le mongol. Les langues nigéro-congolaises incluent : l'akan (twi), le edo, le fulah (peul, pular, pulaar, fulfulde), le ganda, le lingala, le kinyarwanda (rwanda), le swahili, le yoruba, le bamanankan , l'éwé , le ga, l'igbo , le rundi (kiroundi) , le shona, le wolof, et les langues nigéro-congolaises non incluses ailleurs. Les langues nilo-sahariennes incluent le Dinka et les langues nilo-sahariennes non incluses ailleurs. Les langues des signes incluent : la langue des signes américaine, la langue des signes québécoise, et les langues des signes non incluses ailleurs. Les langues tai-kadai incluent : le lao, le thaï, et les langues tai-kadai non incluses ailleurs. Les langues turques incluent : l'azerbaïdjanais, le turc, l'ouïghour, l'ouzbek, et les langues turques non incluses ailleurs. Enfin, les langues ouraliennes incluent : l'estonien, le finnois, le hongrois, et les langues ouraliennes non incluses ailleurs.

Pour la classification détaillée des langues autochtones, des langues afro-asiatiques, des langues indo-européennes et des langues sino-tibétaines, voir les figures 3.3A, 3.3B, 3.3C et 3.3D respectivement.

Source : Statistique Canada, Recensement de la population, 2016.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :