Guide de référence sur le déplacement domicile-travail, Recensement de la population, 2016

Date de diffusion : le 29 novembre 2017

Définitions et concepts

Le Recensement de la population permet de recueillir de l'information sur le déplacement domicile-travail, y compris des données sur certains concepts comme la catégorie du lieu de travail, l'emplacement du lieu de travail, la destination du trajet domicile-travail, le principal mode de transport pour la navette, le nombre de navetteurs dans le véhicule, la distance du domicile au travail, la durée du trajet domicile-lieu de travail, l'heure de départ pour le travail, l'heure d'arrivée au lieu de travail et les déplacements entre le domicile et le lieu de travail. On utilise souvent ces données de concert avec des variables telles que l'âge, le sexe ainsi que le travail et le revenu pour brosser un tableau des travailleurs et des personnes qui font la navette pour se rendre à leur lieu de travail.

Les caractéristiques et les concepts se rapportant au déplacement domicile-travail figurent dans l'univers de la population. Pour obtenir plus de renseignements sur l'univers de la population, veuillez vous reporter à l'annexe 1.5 du Guide de Recensement de la population, 2016, no 98-304-X au catalogue. Ces données sont recueillies auprès des personnes âgées de 15 ans et plus dans les logements privés occupés qui ont travaillé à un moment donné entre le 1er janvier 2015 et le 10 mai 2016. Les données sur le déplacement domicile-travail sont généralement publiées pour un sous-ensemble de ce groupe, c'est-à-dire les personnes occupées. Toutefois, les données peuvent être totalisées pour de nombreuses composantes de la situation d'activité.

Veuillez consulter le Guide du Recensement de la population, 2016, no 98-304-X au catalogue, ainsi que le Dictionnaire, Recensement de la population, 2016, no 98-301-X au catalogue, pour obtenir des renseignements plus détaillés sur la définition de ces variables.

Les utilisateurs doivent être prudents lorsqu'ils comparent ces données à celles d'autres sources puisque les définitions utilisées et la manière dont les données ont été recueillies peuvent différer. Veuillez consulter la section « Comparabilité avec d'autres sources de données » pour obtenir plus de renseignements.

Les utilisateurs devraient également interpréter les résultats de la question sur le nombre de navetteurs dans le véhicule avec discernement, puisque seul le principal mode de transport pour la navette est accepté. En conséquence, les estimations du nombre de passagers dans un véhicule privé, telles que rapportées par les conducteurs, et les estimations du nombre de passagers, telles que rapportées par les passagers eux-mêmes, peuvent être différentes. Par exemple, certains conducteurs pourraient déclarer conduire un passager sur une courte distance à un endroit où ce dernier utilisera le transport en commun pour la plus grande partie du trajet vers son lieu de travail. Ce même passager pourrait avoir déclaré utiliser le transport en commun comme principal mode de navettage plutôt qu'être un passager dans une automobile, une fourgonnette ou un camion. Par conséquent, dans certains cas, la question sur le nombre de navetteurs dans un véhicule pourrait ne pas mesurer le nombre de travailleurs qui partagent un véhicule pour se rendre au travail.

Classifications

Les données pour la variable emplacement du lieu de travail sont accessibles pour tout le Canada en fonction d'un certain nombre de régions géographiques normalisées, dont les provinces et les territoires, les divisions de recensement (DR) et les subdivisions de recensement (SDR). Les détails concernant ces régions géographiques se trouvent à la section de l'Introduction à l'univers de la géographie du Dictionnaire, Recensement de la population, 2016, no 98-301-X au catalogue.

Les données sur l'emplacement du lieu de travail situé dans une région métropolitaine de recensement (RMR) et agglomération de recensement (AR) sont également accessibles pour des niveaux géographiques plus détaillés, comme les secteurs de recensement (SR), les aires de diffusion (AD) et les îlots de diffusion (ID) au moyen de demandes personnalisées.

Les données sur l'emplacement du lieu de travail peuvent aussi être fournies pour la plupart des autres unités de la hiérarchie des régions géographiques normalisées pour la diffusion, qu'on trouve également dans le Dictionnaire, Recensement de la population, 2016, no 98-301-X au catalogue.

Questions

Les données sur le déplacement domicile-travail proviennent de l'information recueillie au moyen des questions 42 (catégorie de lieu de travail), 43a) (principal mode de transport pour la navette), 43b) (nombre de navetteurs dans le véhicule), 44a) (heure de départ pour le travail) et 44b) (durée du trajet domicile-lieu de travail), en plus des renseignements obtenus sur le lieu de résidence. Ces questions sont posées dans le questionnaire détaillé du Recensement de 2016 (questionnaire 2A-L et questionnaire 2A-R).

En plus des variables issues de chaque question, une variable « Distance du domicile au travail » et une variable « Heure d'arrivée au lieu de travail » sont dérivées à partir des questions sur le déplacement domicile-travail.

Les questions sur le déplacement domicile-travail sont posées aux répondants âgés de 15 ans et plus dans les logements privés occupés qui ont travaillé à un moment donné depuis le 1er janvier 2015. Toutefois, la plupart des tableaux sont créés pour un sous-univers formé des répondants ayant exercé un emploi (y compris les travailleurs autonomes) au cours de la semaine du dimanche 1er mai au samedi 7 mai 2016, à savoir la population active occupée.

Les données ont été recueillies au moyen du questionnaire 2A-R du Recensement de la population de 2016 dans le cas des personnes vivant dans des ménages privés dans des réserves indiennes, des établissements indiens et en région éloignée. Les questions posées dans le questionnaire 2A-R étaient les mêmes que celles du questionnaire 2A-L, mais les exemples fournis pour le lieu de travail se rapportaient davantage à ces régions.

Pour obtenir plus de renseignements sur toutes les questions du questionnaire du Recensement de 2016, veuillez consulter la section « Raisons pour lesquelles les questions du questionnaire détaillé sont posées » dans le Guide abrégé du questionnaire détaillé du Recensement de la population de 2016.

Les données accessibles sur le déplacement domicile-travail de chaque particulier dépendent de sa réponse à la question 42 sur la catégorie de lieu de travail.

Le tableau 6.1 du Dictionnaire, Recensement de la population, 2016, no 98-301-X au catalogue contient les données sur le « déplacement domicile-lieu de travail » qui sont offertes pour chaque catégorie de lieu de travail.

Qualité des données

Le questionnaire détaillé du Recensement de 2016 a fait l'objet d'une évaluation minutieuse de la qualité des données, semblable à celle effectuée pour l'Enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011 et les recensements antérieurs. Un certain nombre d'indicateurs de la qualité des données (brièvement décrits ci-dessous) ont été produits et utilisés afin d'évaluer la qualité des données.

L'évaluation de la qualité des données a été effectuée en plus des vérifications régulières de la qualité menées aux étapes clés du recensement. Par exemple, pendant la collecte et le traitement des données, la cohérence des réponses fournies a été vérifiée et les taux de non-réponse ont été analysés pour chaque question. De plus, la qualité des réponses imputées a été examinée aux étapes du contrôle et de l'imputation des données. Enfin, les estimations tirées du questionnaire détaillé du recensement ont été comparées à celles d'autres sources, puis certifiées aux fins de diffusion.

Pour plus de renseignements sur la qualité des données pour la subdivision de recensement de Wood Buffalo, la méthode de collecte de données et l'utilisation de sources de données administratives, veuillez vous reporter à l'annexe 1.4 du Guide du Recensement de la population, 2016, no 98-304-X au catalogue.

Les points saillants de l'évaluation en ce qui concerne les données relatives au déplacement domicile-travail sont présentés ci-dessous.

Les variables sur le déplacement domicile-travail ont été évaluées à divers niveaux géographiques, notamment à l'échelle du Canada, des provinces et territoires et des régions métropolitaines de recensement. L'emplacement du lieu de travail a été examiné à des niveaux géographiques plus détaillés (par exemple, au niveau des subdivisions de recensement et des secteurs de recensement). Les évaluations menées comprennent un examen des taux globaux d'imputation, une comparaison de la répartition des données révisées et non révisées (pour déterminer si l'imputation a pour effet d'introduire un biais) ainsi qu'une comparaison avec les données de l'ENM de 2011.

Codage de l'emplacement du lieu de travail

Les réponses aux questions sur le lieu de travail et sur le nom de l'entreprise ont servi à coder l'emplacement du lieu de travail. La proportion de réponses ayant fait l'objet d'un codage automatisé était de 84,1 %. Si l'on exclut les codes spéciaux, comme les réponses non valides ou les réponses hors du champ de l'enquête, le taux de codage automatisé s'établit à 80,1 % des réponses auxquelles un code géographique a été attribué. Les autres réponses ont été codées par des codeurs à l'aide de logiciels conçus expressément pour le codage de l'emplacement du lieu de travail. Ces systèmes ont fait appel à plusieurs fichiers de référence, notamment un fichier des codes postaux, un fichier des adresses de voirie et un fichier des noms de localité, de même qu'à une application informatisée de cartographie.

Classement recoupé des variables sur le déplacement domicile-travail

Les variables sur le déplacement domicile-travail recoupent souvent d'autres variables dans un tableau pour fournir une analyse plus détaillée de certains sujets. Les utilisateurs de données doivent savoir que lorsqu'ils examinent de petites populations, que ce soit en sélectionnant de petites régions géographiques ou en recoupant plusieurs variables, les estimations ont tendance à avoir une plus grande variance en raison de l'erreur d'échantillonnage.

Variabilité attribuable à l'échantillonnage et à la non-réponse totale

Le questionnaire détaillé du recensement a pour objectif de produire des estimations sur divers thèmes pour un large éventail de régions géographiques, allant des très grandes régions géographiques (comme les provinces et les régions métropolitaines de recensement) aux très petites (comme les quartiers et les municipalités), et ce, pour diverses sous-populations (comme les Autochtones et les immigrants), qui sont généralement désignées sous le nom de « domaines d'intérêt ». Afin d'alléger le fardeau de réponse, le questionnaire détaillé du recensement est distribué à un échantillon aléatoire de ménages.

Cette méthode d'échantillonnage et la non-réponse totale engendrent une variabilité dans les estimations qui doit être prise en considération. Cette variabilité dépend aussi de la taille de la population et de la variabilité des caractéristiques mesurées. De plus, la précision des estimations peut varier considérablement selon le domaine ou la région géographique d'intérêt, en particulier en raison de la variation des taux de réponse. Pour en savoir plus sur la variabilité attribuable à l'échantillonnage et à la non-réponse totale des estimations du questionnaire détaillé du recensement, veuillez vous reporter au Guide du Recensement de la population, 2016, no 98-304-X au catalogue.

Biais de non-réponse

Le biais de non-réponse est une source possible d'erreur pour toute enquête, y compris pour le questionnaire détaillé du recensement. Le biais de non-réponse survient lorsque les caractéristiques de ceux qui participent à une enquête sont différentes des caractéristiques de ceux qui n'y participent pas.

En général, le risque de biais de non-réponse augmente avec le taux de non-réponse. Pour le questionnaire détaillé du Recensement de 2016, Statistique Canada a adapté ses procédures de collecte et d'estimation afin d'atténuer, dans la mesure du possible, l'effet du biais de non-réponse. Pour en savoir plus sur ces stratégies d'atténuation, veuillez vous reporter au Guide du Recensement de la population, 2016, no 98-304-X au catalogue.

Indicateurs de la qualité des données

Un certain nombre d'indicateurs de qualité ont été produits et analysés pendant l'évaluation de la qualité des données du questionnaire détaillé du recensement. Trois de ces indicateurs sont présentés aux utilisateurs, soit le taux global de non-réponse (TGN), l'erreur type et le taux d'imputation par question.

Le TGN combine la non-réponse des ménages (ou la non-réponse totale) et la non-réponse aux questions (non-réponse partielle). Il est calculé et présenté pour chaque région géographique. Le TGN est le principal critère qui sert à déterminer si les résultats du questionnaire détaillé du recensement sont diffusés ou non pour une région géographique donnée; les données sont supprimées pour les régions géographiques qui présentent un TGN égal ou supérieur à 50 %. Pour en savoir plus sur le TGN, veuillez vous reporter au Guide du Recensement de la population, 2016, no 98-304-X au catalogue.

L'erreur type mesure la précision d'une estimation par rapport à la variabilité attribuable à l'échantillonnage et à la non-réponse totale. Une petite erreur type correspond à une estimation précise. Les erreurs types sont accessibles aux utilisateurs pour certaines estimations du questionnaire détaillé du recensement, sauf dans les cas où cela pourrait compromettre la confidentialité des données. L'erreur type peut être utilisée pour déterminer d'autres indicateurs de précision, tels que le coefficient de variation. Elle peut aussi être utilisée pour déterminer la plupart des types de paramètres d'intérêt d'une population (p. ex. un chiffre, une proportion ou une moyenne) et, à l'aide d'une méthodologie adéquate, pour déterminer les marges d'erreur ou les intervalles de confiance pour un niveau de confiance donné ou pour faire de l'inférence statistique (vérification d'hypothèses). Pour en savoir plus sur l'erreur type dans le cadre du questionnaire détaillé du recensement, sur son interprétation et sur son utilisation, veuillez vous reporter au Guide du Recensement de la population, 2016, no 98-304-X au catalogue.

Le taux d'imputation par question, qui exclut le taux global de non-réponse, mesure la qualité inhérente à chaque question du questionnaire détaillé du recensement. Ainsi, il mesure la proportion de répondants (le terme « répondants » désignant les personnes pour lesquelles un questionnaire partiellement ou entièrement rempli a été retourné) qui n'ont pas répondu à une question donnée ou qui ont fourni une réponse invalide à une question donnée et à laquelle on a attribué une valeur valide. L'imputation permet de combler les lacunes dans les données et, lorsqu'elle est effectuée de manière appropriée, de réduire le biais causé par la non-réponse. Pour ce faire, les valeurs des personnes qui présentent des caractéristiques semblables à celles de l'enregistrement incomplet sont utilisées pour fournir les réponses manquantes ou corriger les réponses erronées. Les taux d'imputation par question sont présentés ci-dessous.

Tableau 1
Taux d'imputation, Canada, provinces et territoires, Programme du Recensement de 2016, population active occupée
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Taux d'imputation, Canada, provinces et territoires, Programme du Recensement de 2016, population active occupée. Les données sont présentées selon Régions (titres de rangée) et Catégorie de lieu de travail, Emplacement du lieu de travail, Principal mode de transport pour la navette, Nombre de navetteurs dans le véhicule, Heure du départ pour le travail, Durée du navettage, Toutes les geographies et Imputation partielle (sous la subdivision de recensement), calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Régions Catégorie de lieu de travail Emplacement du lieu de travail Principal mode de transport pour la navette Nombre de navetteurs dans le véhicule Heure du départ pour le travail Durée du navettage
Toutes les geographies Imputation partielle (sous la SDR)
pourcentage
Canada 3,7 5,4 1,1 4,3 3,8 5,0 5,3
Terre-Neuve-et-Labrador 7,2 8,5 1,2 7,4 7,2 9,6 10,1
Île-du-Prince-Édouard 6,2 8,1 1,4 6,0 6,1 7,1 7,7
Nouvelle-Écosse 4,4 5,7 0,7 4,8 4,6 5,9 6,2
Nouveau-Brunswick 4,3 5,7 0,7 4,5 4,1 5,3 5,8
Québec 3,5 4,9 0,8 4,0 3,5 4,6 4,7
Ontario 3,5 5,0 1,1 4,1 3,6 4,7 4,8
Manitoba 3,6 4,6 0,7 4,1 4,0 5,2 5,3
Saskatchewan 4,2 5,7 1,0 4,6 4,4 5,8 6,3
Alberta 4,2 6,8 1,9 4,5 4,1 5,7 6,3
Colombie-Britannique 3,6 5,9 1,5 4,4 3,9 5,1 5,6
Yukon 3,7 6,2 2,0 4,8 4,3 5,8 5,7
Territoires du Nord-Ouest 4,8 5,9 0,8 5,7 6,8 7,4 7,2
Nunavut 2,7 2,9 0,1 4,0 9,8 6,9 5,9

Finalement, les taux d'imputation pour le déplacement domicile-travail de 2016 sont considérablement inférieurs aux taux d'imputation correspondants de 2011 à l'échelle nationale. Les utilisateurs de données qui comparent les estimations du Recensement de 2016 à celles de l'Enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011 doivent donc tenir compte du niveau d'imputation supérieur pour les données sur le déplacement domicile-travail de 2011. De plus amples renseignements sur les taux d'imputation de l'ENM de 2011 sont fournis dans le Guide de référence sur le déplacement domicile-travail, Enquête nationale auprès des ménages, 2011, no 99-012-XWF2011008 au catalogue.

Taux globaux de non-réponse

Les taux globaux de non-réponse (TGN) sont déterminés pour chacune des régions géographiques de l'ENM. Les régions géographiques du lieu de travail (LDT) ont donc leurs propres taux globaux de non-réponse. Les TGN du LDT sont fondés sur la population âgée de 15 ans et plus ayant travaillé à un moment quelconque entre janvier 2015 et mai 2016 au lieu habituel de travail ou à la maison située dans la région géographique donnée du lieu de travail, tandis que les TGN des régions géographiques du lieu de résidence (LDR) sont fondés sur la population habitant dans la région. Ainsi, les régions géographiques du lieu de travail pourraient avoir des valeurs de taux globaux de non-réponse différentes de celles des régions géographiques du lieu de résidence correspondantes. Par exemple, le taux global de non-réponse pour le lieu de travail de la subdivision de recensement de Toronto pourrait ne pas être le même que le taux global de non-réponse pour le lieu de résidence de la subdivision de recensement de Toronto.

Les TGN des LDT comme les TGN des LDR sont une estimation et non pas une valeur absolue. Ces deux TGN sont donc assujettis à une certaine variance.

Cependant, les TGN du LDT sont plus variables que les TGN du LDR de la même façon que l'estimation de la population du LDT (qui ne peut être calibrée en fonction d'une population du LDT dénombrée dans le cadre du recensement) est également plus variable que l'estimation de la population du LDR (qui, elle, peut être calibrée en fonction d'une population dénombrée dans le cadre du recensement).

Tout comme pour les régions géographiques du lieu de résidence, les données pour les régions géographiques du lieu de travail qui ont un taux global de non-réponse de 50 % ou plus sont supprimées dans les produits normalisés, mais sont offertes à titre de demande personnalisée. Toutefois, il est important de noter que pour les produits normalisés, des données pourraient être disponibles pour certaines régions géographiques du lieu de résidence (si leur taux global de non-réponse est inférieur à 50 %), alors qu'elles ne le seraient pas pour la région géographique du lieu de travail correspondante si cette dernière a un taux global de non-réponse de 50 % ou plus, et vice-versa.

Certification des estimations définitives

Une fois que le traitement, le contrôle et l'imputation des données ont été achevés, les données ont été pondérées de sorte que les estimations représentent la population canadienne totale vivant dans des logements privés. La certification des estimations définitives pondérées est la dernière étape du processus de validation qui permet de recommander les données pour chaque région géographique et domaine d'intérêt. Selon l'analyse des indicateurs de la qualité des données et la comparaison des estimations du questionnaire détaillé du recensement avec les autres sources de données, on recommande la diffusion inconditionnelle, la diffusion conditionnelle ou la non-diffusion des données pour des raisons de qualité. En cas de diffusion conditionnelle ou de non-diffusion, des notes et des mises en garde appropriées sont incluses dans le présent guide. Plusieurs sources de données ont été utilisées pour évaluer les estimations du questionnaire détaillé du recensement. Toutefois, puisque le risque d'erreur augmente souvent pour les niveaux géographiques inférieurs et les petites populations, et que les sources de données utilisées pour évaluer les résultats à ces niveaux sont moins fiables (ou non disponibles), il peut être difficile de certifier les estimations à ces niveaux.

Les estimations du questionnaire détaillé du recensement sont également soumises à des règles de confidentialité qui empêchent la divulgation de l'identité et des caractéristiques des répondants. Pour en savoir plus sur les règles en matière de confidentialité des données du recensement, veuillez vous reporter au Guide du Recensement de la population, 2016, no 98-304-X au catalogue.

Pour en savoir plus sur le traitement des données et sur le calcul des estimations et leur niveau de précision, veuillez vous reporter au Rapport technique sur l'échantillonnage et la pondération, Recensement de la population, 2016, no 98-306-X au catalogue.

Comparabilité

Comparabilité avec d'autres sources de données

De nombreux facteurs influent sur les comparaisons des données sur le déplacement domicile-travail entre les différentes sources de données. La comparabilité, parmi d'autres facteurs, est affectée par des différences au niveau de la population cible de l'enquête, de la période de référence, de l'échantillonnage et des méthodes de collecte; de la formulation des questions, du format du questionnaire, des exemples et des instructions; des méthodes de traitement des données; et du climat sociopolitique au moment de la collecte des données.

Les utilisateurs doivent comparer avec prudence les données du Recensement de la population de 2016 à celles d'autres sources puisque les définitions utilisées et la manière dont les données ont été recueillies peuvent différer. Voici certains problèmes courants :

Pour évaluer les données recueillies dans le cadre du Recensement de la population de 2016, les constatations relatives au déplacement domicile-travail ont été comparées à celles des données de sources internes.

L'Enquête nationale auprès des ménages de 2011 a été la principale source utilisée aux fins de la comparaison interne, puisqu'aucune autre source de données ne recueille de l'information sur le lieu de travail. Pour la catégorie de lieu de travail et le mode de transport, les comparaisons ont été effectuées à l'échelle du Canada, des provinces et territoires, des divisions de recensement et des régions métropolitaines de recensement. Pour l'emplacement du lieu de travail, les comparaisons comprenaient des découpages géographiques détaillés comme les subdivisions de recensement et les secteurs de recensement.

Les données sur le mode de transport ont également été comparées à celles de l'Enquête sociale générale (ESG) de 2015 sur l'emploi du temps (cycle 29). La comparaison s'est limitée aux régions géographiques visées à la fois par les échantillons du Recensement de 2016 et de l'ESG de 2015.

Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter le Guide du Recensement de la population, 2016, no 98-304-X au catalogue.

Comparabilité au fil du temps

L'Enquête nationale auprès des ménages de 2011 utilisait une méthodologie différente de celle du Recensement de 2016, du Recensement de 2006 et des recensements antérieurs. Ces différences peuvent avoir une incidence sur la comparabilité entre les estimations du Recensement de 2016 et celles de l'Enquête nationale auprès des ménages de 2011 concernant les variables sur le déplacement domicile-travail. Pour plus de renseignements sur la comparabilité entre le Recensement de 2016 et l'Enquête nationale auprès des ménages de 2011, veuillez consulter le Guide du Recensement de la population, 2016, no 98-304-X au catalogue.

Dans les cycles de recensement précédents, le codage manuel et automatisé des SDR rurales situées à l'extérieur des RMR et des AR a été effectué en codant tous les enregistrements des personnes travaillant dans une SDR donnée en fonction du point représentatif dans le plus grand îlot de cette SDR. En 2016, une partie du système de codage automatisé a été modifiée afin de déterminer le côté d'îlot ou l'îlot exact d'un enregistrement de lieu de résidence dans une SDR rurale, puis l'enregistrement a plutôt été codé en fonction de ce côté d'îlot ou de cet îlot. D'autres processus de couplage dans l'environnement de codage automatisé, ainsi que le codage manuel, ont été utilisés au niveau de l'îlot représentatif de la SDR, comme ce fut le cas lors des recensements précédents.

Ce changement, apporté en 2016, signifie qu'il y a eu une amélioration du codage géographique du lieu de travail dans les régions rurales pour 2016, ce qui signifie à son tour que les valeurs de la distance entre le domicile et le lieu de travail pour les régions rurales sont, dans l'ensemble, plus précises que les données précédentes.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :