Note technique : Mise en contexte des résultats du Recensement de 2016

Date de diffusion : le 18 octobre 2017Mis à jour : le 22 novembre 2017

Le recensement fournit un portrait statistique détaillé des Canadiens tous les cinq ans. D'un recensement à l'autre, de petits changements apportés aux processus peuvent influer sur la comparabilité des données au fil du temps. Il peut s'agir de changements dans la conception ou les définitions du questionnaire, les instructions données aux répondants, l'échantillonnage ainsi que dans la collecte et le traitement des données. En outre, ces changements peuvent avoir trait à l'utilisation de données tirées de nouvelles sources afin d'améliorer la qualité des données du recensement et de réduire le fardeau de réponse imposé aux Canadiens.

Chaque recensement, Statistique Canada fournit des renseignements techniques pour permettre aux utilisateurs de données de mieux comprendre les derniers résultats du recensement. Voici certains facteurs à ne pas oublier au cours de la diffusion des renseignements du formulaire détaillé du Recensement de 2016 sur l'immigration et la diversité culturelle, le logement, les peuples autochtones, la scolarité, le travail, le déplacement domicile-travail, la langue de travail et la mobilité et la migration.

Rétablissement du questionnaire détaillé obligatoire du recensement

La méthodologie du Recensement de 2016 diffère de la méthodologie employée dans le cadre de l'Enquête nationale auprès des ménages de 2011 à participation volontaire, ce qui peut avoir une incidence sur la comparabilité des résultats de 2016 avec ceux de 2011. Le taux de réponse de collecte au questionnaire détaillé du Recensement de 2016 s'est établi à 97,8 %, soit le meilleur taux jamais enregistré. Un tel taux de réponse permet de fournir des renseignements de grande qualité pour presque toutes les collectivités du Canada.

Immigration

Les questions sur la citoyenneté, l'immigration et le lieu de naissance ont peu changé au fil du temps, mais des facteurs comme les changements apportés aux instructions et au format du questionnaire, ainsi que les lois qui s'appliquent, doivent être pris en compte au moment de comparer les données avec celles des recensements précédents.

Deux nouvelles variables sur l'immigration qui fournissent des renseignements sur les conditions entourant l'admission des immigrants au Canada ont été ajoutées en 2016, soit la catégorie d'admission et le type de demandeur. Ces nouvelles variables sont le résultat d'un couplage avec les dossiers administratifs des immigrants admis depuis 1980. Ces nouveaux renseignements permettront aux utilisateurs de comprendre les résultats socioéconomiques des immigrants selon la catégorie d'admission (p. ex., réfugiés, immigrants économiques).

Origine ethnique

Dans le questionnaire du recensement, Statistique Canada ajoute souvent des exemples aux questions pour illustrer le type de renseignements que doivent fournir les répondants. Pour la question sur l'origine ethnique, Statistique Canada a mis à jour la liste d'exemples en 2016 afin de tenir compte des réponses uniques les plus déclarées en 2011. La méthodologie est employée depuis longtemps pour choisir les exemples pour cette question. Les catégories « iranien » et « mexicain » ont été ajoutées à la liste d'exemples du questionnaire de 2016, tandis que les catégories « juif » et « salvadorien » ont été retirées selon cette méthodologie.

Pour la première fois en 2016, Statistique Canada publie des données sur les 15 origines ethniques suivantes afin de fournir des renseignements plus détaillés : arawak, bavaroise, bhoutanaise, catalane, corse, djiboutienne, edo, éwé, guadeloupéene, hazara, karen, kirghize, malinkée, turkmène et wolof. Par le passé, ces origines ethniques étaient regroupées avec d'autres origines ethniques dans le cadre du recensement.

Minorités visibles

Les exemples de groupes de population inclus sur le questionnaire et servant à établir la population de minorités visibles ont été mis à jour. Par exemple, « Thaïlandais » a remplacé « Malaisien » dans les exemples associés à la catégorie « Asiatique du Sud-Est » du Recensement de 2016.

Peuples autochtones

Comme par le passé, Statistique Canada a collaboré avec les collectivités des Premières Nations, des Métis et des Inuits afin d'encourager la participation au Recensement de 2016. Quatorze réserves ou établissements ont été partiellement dénombrés au recensement. Il s'agit du nombre le plus faible depuis 1986.

Au fil du temps, les modifications législatives, y compris le projet de loi C-31 en 1985 et le projet de loi C-3 en 2011, ont eu une incidence sur la déclaration des concepts comme l'identité autochtone ou le statut d'Indien inscrit ou Indien des traités. C'est pourquoi, entre autres, certaines personnes déclarent leur identité autochtone ou leur ascendance autochtone différemment d'un recensement à l'autre.

Logement

Les utilisateurs doivent tenir compte des changements suivants apportés aux questions sur le logement lorsqu'ils comparent les données sur le logement au fil du temps.

Le libellé de la question du Recensement de 2016 sur le nombre de pièces et de chambres à coucher a été légèrement modifié.

En 2011 et 2016, les questionnaires ont été modifiés afin de demander à tous les ménages privés d'indiquer si leur logement fait partie d'un ensemble de logements en condominium. Avant 2011, la question était posée seulement aux ménages propriétaires-occupants. En outre, des questions ont été incluses afin de repérer les ménages locataires vivant dans un logement subventionné, tandis que le Recensement de 2006 ne comportait pas de questions sur les subventions au logement.

Revenu

Dans le cadre du Recensement de 2016, Statistique Canada a recueilli pour la première fois les renseignements sur le revenu uniquement à partir des sources de données administratives. L'utilisation de données administratives a non seulement réduit le fardeau de réponse, mais a aussi augmenté la qualité et la quantité de données sur le revenu qui sont disponibles.

En septembre 2017, l'organisme a diffusé les renseignements sur le revenu de 2015 et les renseignements sur les caractéristiques démographiques, de la famille et du ménage tirés du questionnaire abrégé du recensement. Dans les prochaines diffusions du recensement, Statistique Canada publiera les estimations du revenu qui ont trait aux variables tirées du questionnaire détaillé du recensement. Ces estimations du revenu peuvent être différentes des estimations publiées en septembre en raison des effets d'échantillonnage, ainsi que des taux d'imputation plus élevés au sein de sous-populations précises.

Scolarité

Tandis que les concepts sur la scolarité énoncés dans le Recensement de 2016 sont les mêmes que pour les recensements précédents, de changements ont été apportés en 2016 au libellé et à la présentation des questions sur la scolarité afin d'améliorer l'exactitude des données et de réduire le fardeau des répondants.

En 2006 et en 2011, l'information sur les titres d'études postsecondaires était recueillie dans trois questions distinctes portant sur les titres de scolarité obtenus auprès d'une école de métiers, d'un collège ou d'une université.

En 2016, ces réponses ont été présentées aux parties a), b) et c) d'une seule question (question 26). De plus, dans la version électronique du questionnaire, des catégories détaillées de réponses à ces questions étaient présentées uniquement si le répondant avait choisi « Oui » en réponse à la question initiale.

D'autres changements au niveau des titres d'études postsecondaires comprenaient l'ajout de directives pour les trois parties de la question 26 afin d'insister sur le fait que seuls les titres de compétence obtenus devraient être indiqués. La question 26 comprenait également des exemples de différents titres universitaires (p. ex., B.A., B.Sc., B.Ed., et LL.B. pour le « baccalauréat »; M.A., M.Sc., M.Ed. pour la « maîtrise »).

De plus, le questionnaire électronique comprenait un texte dynamique pour les questions portant sur le principal domaine d'études (question 27) et le lieu d'étude (question 28) qui faisaient référence au plus haut titre scolaire déclaré. Par exemple, si le plus haut titre indiqué était un baccalauréat, la question 27 demandait le « principal domaine d'études du baccalauréat » au lieu d'utiliser le texte par défaut « le principal domaine d'études du certificat, du diplôme ou du grade le plus élevé ».

Les renseignements sur le principal domaine d'études sera diffusé en utilisant diverses agrégations de la Classification des programmes d'enseignement (CPE) Canada 2016, y compris la variant nouvellement mise-à-jour de Regroupements STGM et SACHES.

Les domaines d'études du STGM incluent les sciences, la technologie, le génie et les mathématiques. Les domaines d'études du SACHES (non-STGM) comprennent la santé, les arts, le commerce, les sciences humaines, l'éducation, les sciences sociales ainsi que les études juridiques, ainsi qu'une catégorie pour les métiers, les services, les ressources naturelles et la conservation. Le terme « non-STGM » qui se trouve dans la variante précédente a été remplacé par le terme « SACHES ».

Pour plus de détails, veuillez vous référer au site web de Statistique Canada.

Travail

Pour 2011 et 2016, les données sur le travail les plus détaillées sont disponibles par industrie au niveau du code à quatre chiffres du Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN). Toutefois, en 2016, les données ont été classifiées conformément au SCIAN de 2012, tandis qu'en 2011, les données étaient classifiées selon le SCIAN de 2007.

Les catégories suivantes du SCIAN ont été touchées par une mise à jour de la classification ou par un changement à la stratégie de codage :

Un tableau complet de concordance pour la classification du SCIAN de 2007 et de 2012 est accessible en ligne.

Pour 2011 et 2016, les données les plus détaillées sur le travail par profession sont disponibles au niveau du code à quatre chiffres de la Classification nationale des professions (CNP). Les données de 2016 ont été classifiées conformément à la CNP de 2016, tandis que les données pour 2011 ont été classifiées conformément à la CNP de 2011. Les mises à jour apportées à la classification entre 2011 et 2016 étaient mineures.

Toutefois, entre 2011 et 2016, Statistique Canada a mis à jour certaines de ses méthodes de codage des données, ce qui peut avoir une incidence sur la comparabilité des données de 2011 et de 2016 pour les catégories suivantes du CNP :

Déplacement domicile-travail

Dans le Recensement de 2016, Statistique Canada a amélioré le codage géographique pour les lieux de travail dans les subdivisions de recensement (SDR) rurales. Cette amélioration signifie que les données sur la distance entre le domicile et le travail sont plus précises pour bon nombre de SDR rurales que dans les recensements précédents.

Auparavant, les lieux de travail des SDR rurales étaient codés au moyen d'un point représentatif dans le bloc le plus important à l'intérieur de la SDR. Même si cette pratique s'est poursuivie pour le codage manuel et certains codages automatiques, une partie du système automatisé a été ajustée en 2016 afin de consigner plus précisément des lieux de travail d'un côté d'îlot ou d'îlot de la SDR.

Langue de travail

Les données linguistiques du Recensement de 2016 portant sur la langue maternelle, la langue parlée à la maison et la connaissance des langues officielles ont été diffusées initialement le 2 août 2017. Après la diffusion, Statistique Canada a corrigé des anomalies dans les résultats initiaux, principalement pour diverses régions du Québec. Les données sur la langue ont ensuite été diffusées de nouveau. Une description de l'erreur et de la façon dont on l'a décelée figure dans la Mise à jour des données du Recensement de 2016 sur la langue publiée sur le site Web de Statistique Canada.

À la suite des corrections de ces variables, les données sur la connaissance des langues non officielles et sur la langue de travail ont été traitées à nouveau afin de s'assurer que toute modification apportée aux variables sur la langue maternelle et la langue parlée à la maison était reflétée dans les données sur la connaissance des langues non officielles et dans les données sur la langue de travail. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter l'annexe 1.8 du Guide du Recensement de la population, 2016, no 98-304-X au catalogue, sur l'évaluation de l'impact de la mise à jour des données du Recensement de 2016 sur la langue.

Mobilité et migration

Les questions sur la mobilité sont inchangées par rapport à 2011.

Toutefois, en 2016, les données sur la mobilité et la migration ont été recueillies aux questions 22 et 23. En 2011, elles avaient été recueillies aux questions 23 et 24.

Autres documents techniques

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les concepts, les définitions et la méthodologie du recensement, veuillez consulter les documents Aperçu de la diffusion et de ses concepts des peuples autochtones, du logement, de l'immigration et la diversité ethnoculturelle, de la scolarité, du travail, du déplacement domicile-travail, de la langue de travail et de la mobilité et migration.

En outre, Statistique Canada offre des guides de référence afin d'aider les utilisateurs à comprendre, à interpréter et à utiliser les données du recensement. Les guides de référence sur les sujets suivants seront diffusés le 29 novembre 2017 :

D'autres guides de références sont accessibles sur le site Web de Statistique Canada :

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :