Feuillets d’information du Recensement de 2021
Contenu mis à jour du Recensement de la population de 2021 : famille et concepts démographiques, et activités de la vie quotidienne

Date de diffusion : le 17 juillet 2020

Passer au texte

Début du texte

Le recensement est le narrateur du pays. Quelle que soit la période traversée par le pays, bonne ou moins bonne, le recensement brosse un tableau détaillé de la mosaïque changeante du Canada — en fournissant aux Canadiens des faits sur nos origines, sur notre situation actuelle et sur les décisions pour guider notre avenir. Afin de répondre aux besoins du pays et rédiger le prochain chapitre de la principale source de données des Canadiens, Statistique Canada a mené des consultations et des discussions à l’échelle du pays. Nous avons également effectué un test du recensement auprès de plus de 135 000 ménages afin de déterminer si les répondants pouvaient facilement comprendre les questions nouvelles ou révisées et y répondre correctement. Nous avons écouté les Canadiens, car nous savons qu’il s’agit de votre recensement, de votre collectivité, de votre avenir.

Cette série de feuillets d’information offre un aperçu des changements apportés au contenu du Recensement de la population de 2021, étant donné que le processus du recensement évolue constamment pour refléter les changements de la population canadienne et ses caractéristiques démographiques. 

Le présent feuillet d’information porte sur le thème de la famille, des concepts démographiques et des activités de la vie quotidienne. Ce thème englobe le contenu du recensement relatif aux sujets suivants : concepts démographiques, sexe à la naissance et genre, et activités de la vie quotidienne.

Pour obtenir des informations sur les grandes tendances sociales liées aux sujets particuliers compris dans ce thème, veuillez consulter les sections respectives ci-dessous.

Concepts démographiques

Pourquoi sont posées ces questions?

Le contenu sur la démographie est essentiel pour dénombrer la population et pour produire des chiffres de population qui constituent la base du Programme des estimations démographiques. Les chiffres du recensement et les estimations démographiques servent à calculer les transferts fiscaux fédéraux-provinciaux et sont exigés par plus de 30 lois et 25 documents légaux et règlements.

Tendances actuelles et lacunes statistiques relatives à ce thème

Les variables démographiques du recensement comprennent les chiffres de population et des logements; la croissance de la population, des logements et des ménages; la densité de la population; la population par âge, sexe et genre; la mobilité; l’état matrimonial et les caractéristiques des familles, y compris les familles monoparentales, recomposées et multigénérationnelles.

Ces données sont d’une importance déterminante pour le suivi des tendances démographiques au Canada, dont le vieillissement de la population, l’accroissement de la population de centenaires, la diversité ethnoculturelle croissante, les différences régionales, y compris entre les régions rurales et urbaines, et les phénomènes comme l’étalement urbain. Très souvent, le recensement est la seule source de renseignements statistiques fiables sur divers sous-groupes de population à l’échelle régionale.

Les variables démographiques du recensement évoluent en parallèle au paysage démographique changeant. Par exemple, le Recensement de 2021 comprendra une nouvelle question sur le genre, et les derniers recensements ont mesuré de nouvelles tendances liées aux couples de même sexe mariés ou vivant en union libre, aux familles recomposées, et aux jeunes adultes qui vivent chez leurs parents.

Après chaque recensement, les variables démographiques utilisées font l’objet de vastes consultations auprès de spécialistes et de chercheurs universitaires. De plus, les variables tiennent compte des recommandations internationales, y compris celles des Nations Unies énoncées dans les Principes et recommandations concernant les recensements de la population et des logements.

Approche pour le Recensement de 2021

À la suite de ses consultations et de ses tests, Statistique Canada a modifié les catégories de réponses à la question sur la relation avec la Personne 1.

Tableau 1
Tableau summary
Le tableau montre les résultats de Tableau 1. Les données sont présentées selon Modifications examinées (titres de rangée), Approche résultante pour 2021 (figurant comme en-tête de colonne).
Modifications examinées Approche résultante pour 2021

Des préoccupations ont été soulevées à propos de la référence au « même sexe » et au « sexe opposé » dans les catégories de réponses à la question sur la relation avec la Personne 1.

Certaines préoccupations ont été exprimées au sujet de l’utilisation de « Partenaire en union libre » dans la version française du questionnaire. Une version de la question qui utilisait plutôt « Conjoint de fait » a été examinée.

Aucune modification n’a été prise en compte pour les autres questions démographiques (p. ex. date de naissance et âge, état matrimonial, lieu de résidence 1 an et 5 ans auparavant).

Dans les catégories de réponses, les références au « même sexe » et au « sexe opposé » ont été supprimées.

Les essais quantitatifs ont révélé que l’utilisation de la formulation révisée donnait des réponses contradictoires à la question sur l’état matrimonial. Le libellé de la question demeurera le même qu’en 2016.

Ces questions demeureront les mêmes qu’en 2016.

À quoi s’attendre en 2021

Dans le Recensement de 2021, les références aux relations entre personnes de même sexe et de sexe opposé ont été supprimées de la question sur la relation avec la Personne 1. Les essais ont montré que cela n’aura pas d’incidence sur la qualité ni le niveau de détail des données sur les couples de même sexe et de sexe différent.

Les questions relatives à la date de naissance et à l’âge, à l’état matrimonial et au lieu de résidence 1 an et 5 ans auparavant demeureront les mêmes que celles utilisées lors du Recensement de 2016.

Sexe à la naissance et genre

Pourquoi sont posées ces questions?

En juin 2017, le projet de loi C 16 a été adopté par le Parlement, ajoutant la protection de l’expression et de l’identité de genre en vertu de la Loi canadienne sur les droits de la personne et le Code criminel. En 2018, le budget fédéral a alloué des fonds à la création du Centre des statistiques sur le genre, la diversité et l’inclusion, afin de mieux répondre aux besoins en matière de données sur la population transgenre et non binaire.

Lors du Recensement de 2016 et de leur participation aux enquêtes, certains Canadiens ont exprimé leur insatisfaction au sujet de la question portant sur le sexe, qui donnait aux Canadiens seulement deux options de réponse : sexe masculin et sexe féminin.

Afin de mieux tenir compte de la façon dont certains Canadiens se décrivent eux-mêmes et de combler les lacunes en matière de renseignements sur la population transgenre et non binaire du Canada — tout en maintenant les mêmes normes élevées pour la qualité des données et la comparabilité historique — Statistique Canada a élaboré une variable révisée sur le sexe à la naissance et une nouvelle variable sur le genre, de même que les classifications associées à chacune de ces deux questions. Par conséquent, de nouvelles normes sur les variables du genre et du sexe ont été publiées en avril 2018.

Le sexe à la naissance et le genre sont des concepts distincts, mais ils sont interreliés. Le sexe à la naissance fait référence aux caractéristiques biologiques, tandis que le genre est un concept multidimensionnel comportant des composantes psychologiques, sociales et comportementales. Le genre représente la façon dont les personnes se décrivent au moment de l’enquête (p. ex. un homme, une femme ou une personne non binaire), et il peut changer avec le temps.

Tendances actuelles et lacunes statistiques relatives à ce thème

Au cours des dernières années, la reconnaissance et la sensibilité du public à l’égard des communautés LGBTQ2 se sont accrues considérablement. À l’heure actuelle, peu de données fiables existent au Canada sur les populations transgenres et non binaires, ce qui, selon de nombreux experts, limite la capacité des gouvernements, des organisations non gouvernementales et des chercheurs à comprendre leurs expériences et à répondre à leurs besoins, leurs enjeux et leurs préoccupations.

Compte tenu de la petite taille de ces populations, le recensement représente un outil statistique pertinent pour recueillir des données sur les minorités de genre à l’échelle régionale. Ces données aideront à élaborer des lois, des politiques et des programmes inclusifs aux échelons fédéral, provincial, territorial et municipal dans de nombreux domaines : criminalité et justice, discrimination sociale, violence, logement, isolement social, accès aux services, activité sur le marché du travail, immigration, bien-être, etc. Les ministères, organismes et secrétariats fédéraux, comme le Secrétariat LGBTQ2, le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada, Emploi et Développement social Canada, Services aux Autochtones Canada, Santé Canada, l’Agence de la santé publique du Canada, la Commission canadienne des droits de la personne, la Commission de la fonction publique, le ministère de la Justice Canada, Sécurité publique Canada, et Femmes et Égalité des genres Canada auront vraisemblablement largement recours aux données sur la communauté transgenre, lorsqu’elles seront disponibles.

À la suite du Recensement de 2016, Statistique Canada a mené de nombreuses consultations auprès d’experts, d’universitaires et de communautés LGBTQ2 pour comprendre les besoins et les défis associés à la production de données fiables sur les populations transgenres et non binaires au Canada. En avril 2018, Statistique Canada a publié une nouvelle norme sur le genre et une norme révisée sur le sexe à la naissance. Depuis, Statistique Canada a ajouté une question sur le genre à bon nombre de ses outils de collecte de données et a commencé à diffuser des résultats.

L’organisme a aussi participé à des travaux internationaux portant sur le genre. Statistique Canada et l’Office for National Statistics ont procédé à un examen approfondi des enjeux et des défis liés à la mesure du genre, et participent actuellement à un groupe de travail de la CEE-ONU, qui vise à élaborer des normes internationales sur le sexe et le genre, ainsi qu’à proposer des recommandations sur la façon de mesurer ces populations au moyen de recensements, d’enquêtes et de fichiers administratifs.

Approche pour le Recensement de 2021

À la suite de ses consultations et de ses tests, Statistique Canada a modifié les directives pour la question sur le sexe et a ajouté une question sur le genre.

Tableau 2
Tableau summary
Le tableau montre les résultats de Tableau 2. Les données sont présentées selon Modifications examinées et mises à l’essai avec succès (titres de rangée), Approche résultante pour 2021 (figurant comme en-tête de colonne).
Modifications examinées et mises à l’essai avec succès Approche résultante pour 2021

Des préoccupations ont été soulevées sur le fait que le concept de sexe n’était pas clair et que certains Canadiens utilisaient cette question pour signaler leur genre plutôt que leur sexe.

La population transgenre et non binaire estimait qu’elle ne pouvait pas répondre à la question sur le sexe dans le Recensement de 2016.

De plus, la version de la question sur le sexe figurant dans le Recensement de 2016 devait être mise à jour conformément à la nouvelle orientation stratégique du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada — adoptée en 2018 — pour moderniser les pratiques du gouvernement du Canada en matière de renseignements sur le sexe et le genre.

La question porte maintenant sur le sexe à la naissance plutôt que sur le sexe seulement. De plus, une note indiquant que le sexe fait référence au sexe assigné à la naissance a été incluse sous la question.

Une nouvelle question sur le genre qui permet aux répondants transgenres et non binaires de s’identifier a été ajoutée, en plus de la question sur le sexe à la naissance.

À quoi s’attendre en 2021

Le Recensement de 2021 comprendra une question sur le sexe à la naissance et une question sur le genre. Cela permettra à la population transgenre et non binaire de s’identifier et maintiendra la comparabilité historique des données démographiques.

Pour de plus amples renseignements sur le sexe à la naissance et le genre, y compris les résultats du Test du recensement de 2019, veuillez consulter Sexe à la naissance et genre : rapport technique sur les modifications apportées au Recensement de 2021.

Activités de la vie quotidienne

Pourquoi sont posées ces questions?

Les questions sur les activités de la vie quotidienne fournissent des renseignements sur les personnes au Canada qui peuvent éprouver des difficultés ou des problèmes de santé à long terme. Les questions sur les activités de la vie quotidienne constituent une première étape dans l’identification des personnes ayant une incapacité qui pourraient être sélectionnées pour participer à une enquête de suivi sur les personnes ayant une incapacité. Étant donné que le recensement est la seule source de données à ce sujet, les renseignements provenant des questions sur les activités de la vie quotidienne sont essentiels à l’enquête de suivi sur les personnes ayant une incapacité.

Les renseignements obtenus à partir des questions sur les activités de la vie quotidienne servent également à surveiller l’application de la nouvelle Loi canadienne sur l’accessibilité et à appuyer l’élaboration de politiques et de programmes par les gouvernements et les organisations. Les personnes ayant une incapacité représentent l’un des quatre groupes visés par l’équité en matière d’emploi en vertu de la Loi sur l’équité en matière d’emploi.

Tendances actuelles et lacunes statistiques relatives à ce thème

Pour s’assurer que le recensement mesure les grandes tendances dans la société et continue de produire des données pertinentes et de grande qualité, des changements de contenu ont été proposés pour le Recensement de 2021. Les consultations menées auprès des utilisateurs de données ont mis en relief l’importance grandissante de disposer de renseignements sur les activités de la vie quotidienne, compte tenu notamment du vieillissement de la population au Canada. Pour mettre en place une stratégie de mesure plus inclusive des incapacités, y compris les incapacités non visibles, les questions actuelles du recensement ont été ajoutées en 2016. Pour le Recensement de 2021, des instructions sur les limitations liées à la mobilité ont été ajoutées au texte d’aide pour permettre aux parents et aux tuteurs de jeunes enfants de répondre de manière appropriée.

Tout changement apporté au contenu du recensement est analysé et examiné soigneusement avec les intervenants, et est guidé par l’avis d’experts, dans le but de maintenir la pertinence, la qualité et la couverture globales des données, d’assurer leur comparabilité au fil du temps, et de veiller au respect continu des exigences législatives et politiques. Statistique Canada collabore étroitement avec des intervenants externes, comme Emploi et Développement social Canada (EDSC), ainsi qu’un groupe consultatif technique d’experts du domaine de l’incapacité pour élaborer le contenu du recensement.

Approche pour le Recensement de 2021

À la suite de ses consultations et de ses évaluations, Statistique Canada n’a pas modifié l’emplacement des questions sur les activités de la vie quotidienne, mais a apporté un changement mineur aux directives sur la façon de répondre pour les jeunes enfants.

Tableau 3
Tableau summary
Le tableau montre les résultats de Tableau 3. Les données sont présentées selon Modifications examinées et mises à l’essai avec succès (titres de rangée), Approche résultante pour 2021 (figurant comme en-tête de colonne).
Modifications examinées et mises à l’essai avec succès Approche résultante pour 2021

Une modification mineure aux directives a été envisagée afin de fournir de l’aide sur la façon de répondre pour les jeunes enfants.

Un changement mineur a été apporté aux directives pour les questions sur les activités de la vie quotidienne afin de clarifier la façon de répondre pour les jeunes enfants au sujet des activités comme la marche, l’escalade et l’apprentissage.

À quoi s’attendre en 2021

Le contenu du questionnaire du Recensement de 2021 comprendra le contenu provenant du Recensement de 2016, accompagné d’un changement mineur aux directives. Cela aura une faible incidence sur la comparabilité puisqu’un nombre moindre de jeunes enfants ayant une difficulté dans les activités de la vie quotidienne seront identifiés. Par contre, l’enquête de suivi sur les personnes ayant une incapacité comprend des répondants âgés de 15 ans et plus, par conséquent ce changement ne devrait pas avoir d’incidence sur la comparabilité pour cette enquête.

Renseignements additionnels

Le contenu du questionnaire du Recensement de 2021 est le fruit de nombreuses séances de consultation, de discussions et de mises à l’essai, y compris des interviews individuelles exhaustives et un Test du recensement de 2019 rigoureux auxquels ont participé plus de 135 000 ménages partout au Canada. De plus amples renseignements à ce sujet se trouvent dans le feuillet d’information intitulé Test du contenu du recensement de 2019 : conception et méthodologie.

Toute modification apportée au contenu du recensement est soigneusement analysée, fait l’objet de discussions avec les parties prenantes et est guidée par des avis d'experts afin de préserver la pertinence des données, leur qualité globale, leur couverture et leur comparabilité dans le temps, ainsi que de garantir que les exigences législatives et politiques continuent d'être respectées. 

Pour de plus amples renseignements sur le sexe à la naissance et le genre, y compris les résultats du Test du recensement de 2019, veuillez consulter Sexe à la naissance et genre : rapport technique sur les modifications apportées au Recensement de 2021.

Pour obtenir plus de renseignements sur le nouveau contenu et le contenu modifié ainsi qu’une description du contenu qui a été mis à l’essai, mais qui n’a pas été intégré au questionnaire du Recensement de 2021, veuillez consulter Brosser un portrait du Canada : le Recensement de la population de 2021.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :