Rapport technique sur les modifications apportées au Recensement de 2021
Origines ethniques ou culturelles : rapport technique sur les modifications apportées au Recensement de 2021

Date de diffusion : le 20 juillet 2020

Passer au texte

Début du texte

1. Introduction

Le recensement est le narrateur du pays. Quelle que soit la période traversée par le pays, bonne ou moins bonne, le recensement brosse un tableau détaillé de la mosaïque changeante du Canada — en fournissant aux Canadiens des faits sur nos origines, sur notre situation actuelle et sur les décisions pour guider notre avenir. Afin de répondre aux besoins du pays et rédiger le prochain chapitre de la principale source de données des Canadiens, Statistique Canada a mené des consultations et des discussions à l’échelle du pays. Nous avons également effectué un test du recensement auprès de plus de 135 000 ménages afin de déterminer si les répondants pouvaient facilement comprendre les questions nouvelles ou révisées et y répondre correctement. Nous avons écouté les Canadiens, car nous savons qu’il s’agit de votre recensement, de votre collectivité, de votre avenir.

Cette série de rapports techniques offre une vue détaillée des changements apportés au contenu du Recensement de la population de 2021, étant donné que le processus du recensement évolue constamment pour refléter les changements de la population canadienne et ses caractéristiques démographiques. 

Depuis 1871, le Recensement de la population du Canada comprend une question concernant les origines ethniques ou culturelles. D’ailleurs, même avant la Confédération, une question à ce propos était comprise dans les recensements, ce qui indique une demande de longue date, continue et généralisée pour des renseignements sur la diversité ethnique et culturelle de la population.

Aujourd’hui, ces renseignements servent à appuyer la Loi sur le multiculturalisme canadien et la Charte canadienne des droits et libertés, et ils sont utilisés par les gouvernements, les entreprises, les universitaires, les chercheurs et les associations ethniques et culturelles à l’échelle du pays.

Les réponses à la question sur les origines ethniques ou culturelles du recensement sont un reflet de la perception qu’ont les répondants de leurs antécédents. Ainsi, de nombreux facteurs peuvent influencer des changements de réponses au fil du temps, y compris l’environnement social du moment, la connaissance des répondants sur l’histoire de leur famille, ainsi que leur compréhension et leur point de vue sur le sujet.

Au fil du temps, il y a eu des variations dans le libellé, la présentation, les instructions et les exemples utilisés pour la question sur l’origine ethnique dans le recensement. Par conséquent, la comparabilité historique des données sur l’origine ethnique a été influencée par ces facteurs, ainsi que par des changements en ce qui concerne le traitement des données, les réponses par procuration et l’environnement social au moment du recensement.

2. Approche relative au Recensement de 2021

Le questionnaire du Recensement de 2021 est le fruit de nombreuses séances de consultation, discussions et mises à l’essai, y compris des interviews individuelles exhaustives et un Test du recensement de 2019 rigoureux, lequel comprenait plus de 135 000 ménages à l’échelle du Canada.

À la suite du Recensement de 2016, des préoccupations ont été soulevées à l’égard du fait que les changements apportés à la liste d’exemples d’origines ethniques et culturelles inclus dans la question influaient sur les modèles de réponse. On a également soulevé des préoccupations au sujet de la verbosité de la question, qui faisait en sorte qu’il était difficile pour certaines personnes de la lire et d’y répondre.

En vue d’étudier l’incidence des exemples sur les modèles de réponse, Statistique Canada a analysé les données du Recensement de 2016 intégrées aux données de l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011, ce qui lui a permis de constater que les exemples cités dans la question même ont un effet d’incitation importantNote 1. Plus précisément, les répondants étaient plus susceptibles de déclarer une origine lorsqu’elle figurait dans la liste d’exemples et, à l’inverse, moins susceptibles de déclarer une origine si elle ne figurait pas dans la liste. Cette analyse a été étayée par les résultats du Test du recensement de 2019, qui sont décrits dans les sections suivantes.

Pour pallier les lacunes de la question posée en 2016 et pour mieux illustrer la diversité croissante du Canada, les exemples seront retirés du questionnaire du Recensement de 2021 en vue d’éliminer leur incidence sur les réponsesNote 2. Au lieu des exemples — et pour permettre aux répondants de mieux comprendre la question —, une description des types d’origines sera fournie, de même qu’un lien menant à une liste comportant plus de 500 exemples d’origines ethniques et culturelles. Cette liste détaillée d’exemples offrira une plus grande précision et une plus grande diversité que ce qui était utilisé par le passé.

3. Test du recensement de 2019 : questions sur les origines ethniques ou culturelles mises à l’essai

Le Test du recensement de 2019 comprenait trois versions : une version de contrôle, qui était identique à la question sur les origines ethniques ou culturelles du Recensement de 2016, et deux versions d’essai différentesNote 3.

La première version, soit la version d’essai 1, comprenait les éléments suivants :

La version d’essai 2 était fondée sur la même approche que celle de la version 1, sauf que la question même comportait 10 exemples de différents types d’origines (origines autochtones, origines référant à des pays, origines ne référant pas à un pays). La mise à l’essai de cette version avait pour but de déterminer si l’inclusion de quelques exemples de différents types d’origines suffirait à aider les répondants à répondre à la question sans produire le même effet d’incitation engendré par l’inclusion d’exemples que celui observé pour la question du Recensement de 2016, qui comprenait 28 exemples.

Tableau 1
Résumé des versions mises à l’essai pour la question sur les origines ethniques ou culturelles, Test du recensement de 2019
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Résumé des versions mises à l’essai pour la question sur les origines ethniques ou culturelles. Les données sont présentées selon Version mise à l’essai (titres de rangée) et Caractéristiques principales(figurant comme en-tête de colonne).
Version mise à l’essai Caractéristiques principales
Version de contrôle (2016) • La même question que celle sur les origines ethniques ou culturelles du Recensement de 2016 a été posée;
• Au total, 28 exemples ont été cités directement dans le questionnaire;
• Des renseignements supplémentaires concernant la raison pour laquelle la question est posée ont été inclus.
Version d’essai 1 • Aucun exemple n’a été inclus directement dans le questionnaire;
• Une description des différents types d’origines a été ajoutée, de même qu’un lien menant à une liste détaillée d’origines.
Version d’essai 2 • Une description des différents types d’origines, ainsi que 10 exemples ont été inclus directement sur le questionnaire;
• Un lien menant à une liste détaillée d’origines a également été inclus.

4. Test du recensement de 2019 : résumé des résultatsNote 4

4.1 Qualité des données

Comme il a été mentionné, les résultats du test du recensement ont étayé les conclusions du récent rapport techniqueNote 5 sur les changements des modèles de réponse en lien avec la question sur les origines ethniques ou culturelles. En résumé, l’ajout d’exemples d’origines ethniques ou culturelles à même le questionnaire incite les répondants à déclarer les origines figurant dans les exemples, par opposition à celles qui ne s’y trouvent pas.

Le graphique 1 illustre la proportion de répondants au Test du recensement de 2019 qui ont déclaré des origines sélectionnées, par version. Dans le graphique, le biais dans les réponses engendré par l’inclusion d’exemples ressort clairement dans les modèles de réponse pour les origines incluses en guise d’exemples dans une ou plusieurs versions des questionnaires. L’origine « Canadien », qui était incluse uniquement dans la question de la version de contrôle, a proportionnellement été sélectionnée deux fois plus souvent dans la version de contrôle que dans l’une ou l’autre des deux versions d’essai. Le biais engendré par l’inclusion d’exemples a également été observé pour des origines comme « Pendjabi », « Juif » et « Acadien », qui ont seulement été ajoutées en guise d’exemples dans la version d’essai 2; on a constaté qu’elles ont été sélectionnées beaucoup plus souvent pour cette version que pour la version de contrôle ou la version d’essai 1.

Graphique 1 Proportion de répondants ayant déclaré les origines ethniques ou culturelles sélectionnées, par version, Test du recensement de 2019

Tableau de données du graphique 1
Data table for chart 1
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Data table for chart 1 Contrôle, Version d’essai 1 et Version d’essai 2, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Contrôle Version d’essai 1 Version d’essai 2
pourcentage
Canadien 27,8 13,5Note ** 11,9Note **
Canadien français 0,9 2,5Note ** 1,8Note **
Québécois 0,7 2,2Note ** 2,2Note **
ÉcossaisData table Note 1 11,4 11,2 13,0Note **
MétisData table Note 1 1,1 1,1 1,6Note **
PendjabiData table Note 1 0,3 0,7Note ** 1,7Note **
JuifData table Note 1 0,5 0,7 1,0Note **
AcadienData table Note 1 0,4 0,7Note ** 1,1Note **

L’origine « Écossais » était incluse en guise d’exemple dans la version de contrôle et la version d’essai 2. On a constaté un biais engendré par l’inclusion d’exemples plus important dans la version 2, où l’origine « Écossais » figurait parmi seulement 10 exemples, plutôt que parmi 28 exemples. Par conséquent, la version 2 ne doit pas être considérée comme un juste milieu acceptable entre la version de contrôle, qui comprenait 28 exemples, et la version d’essai 1, qui ne comportait aucun exemple. Plutôt, le Test du recensement de 2019 a permis de mettre en évidence un biais engendré par l’inclusion d’exemples encore plus important lorsque les exemples sont inclus dans une liste plus courte par opposition à une liste plus longue. Ainsi, à cet égard, la qualité des données de la version d’essai 2 était la plus faible des trois versions mises à l’essai.

La version d’essai 1 a également permis d’obtenir des réponses plus variées et plus diversifiées. Près de 43 % des répondants à la version 1 ont déclaré des origines qui ne figuraient pas parmi les 28 origines citées en guise d’exemples dans la version de contrôle. Dans le panel de contrôle, en revanche, 34 % des répondants ont déclaré des origines qui ne figuraient pas parmi les 28 exemples.

Tableau 2
Proportion de répondants ayant déclaré des origines qui figuraient parmi les exemples dans la version de contrôle, par version, Test du recensement de 2019
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Proportion de répondants ayant déclaré des origines qui figuraient parmi les exemples dans la version de contrôle. Les données sont présentées selon Répondants au Test du recensement de 2019, par version (titres de rangée) et Version de contrôle et Version d’essai 1, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Répondants au Test du recensement de 2019, par version Version de contrôle Version d’essai 1
pourcentage
Pourcentage de répondants ayant déclaré des origines qui figuraient parmi les exemples dans le panel de contrôle 79,1 68,7Note **
Pourcentage de répondants ayant déclaré des origines qui ne figuraient pas parmi les exemples dans le panel de contrôle 34,0 42,8Note **
TotalTableau 2 Note 1 >100,0 >100,0

Cette variation au chapitre des modèles de réponse est également observée lorsque différentes catégories d’origines sont indiquées : des origines autochtones (p. ex. « Cri », « Inuit »), des origines référant à des pays (p. ex. « Canadien », « Chinois ») et des origines qui peuvent ne pas référer à un pays (p. ex. « Acadien », « Juif »). En ce qui concerne la version de contrôle, près de 90 % des répondants ont déclaré des origines référant à des pays, par rapport à moins de 80 % en ce qui a trait à la version d’essai 1. Cela n’a rien d’étonnant, puisque bon nombre des origines figurant parmi les exemples dans la version de contrôle réfèrent à des pays.

En revanche, pour ce qui est de la version d’essai 1, un pourcentage plus élevé de répondants (20,7 %) a déclaré d’autres origines (qui ne réfèrent pas à un pays). Quant à la version de contrôle, 10,6 % des répondants ont déclaré d’autres origines (qui ne réfèrent pas à un pays).

Tableau 3
Proportion de répondants ayant déclaré différents types d’origines ethniques ou culturelles, par version, Test du recensement de 2019
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Proportion de répondants ayant déclaré différents types d’origines ethniques ou culturelles. Les données sont présentées selon Répondants au Test du recensement de 2019, par version (titres de rangée) et Version de contrôle et Version d’essai 1, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Répondants au Test du recensement de 2019, par version Version de contrôle Version d’essai 1
pourcentage
Pourcentage de répondants ayant déclaré des origines autochtones 5,8 4,7Note **
Pourcentage de répondants ayant déclaré des origines référant à des pays 89,5 79,4Note **
Pourcentage de répondants ayant déclaré d’autres origines 10,6 20,7Note **
TotalTableau 3 Note 1 >100,0 >100,0

4.2 Autres points à prendre en considération

Pour de nombreux répondants, il est plus difficile de répondre à la question sur les origines ethniques ou culturelles si la question même ne comporte pas d’exemples. Selon les résultats du Test du recensement de 2019, cette difficulté ressortait clairement en raison du temps consacré par les répondants à répondre aux différentes versions de la question et des taux de non-réponse obtenus pour les différentes versions de la question.

Comparativement à la version de contrôle, les répondants ont pris plus de temps à répondre aux deux versions d’essai de la question pour leur ménage. Cela était largement imputable au temps supplémentaire passé par les répondants à consulter la liste d’exemples au moyen du lien fourni. Comme aucun exemple n’était inclus dans le questionnaire même, un plus grand nombre de répondants ont consulté la liste détaillée d’exemples au moyen du lien fourni, ce qui a occasionné un délai de réponse plus long pour la question.

De plus, les taux de non-réponse aux versions d’essai étaient plus élevés que le taux de la version de contrôle (version de contrôle : 2,8 %; version d’essai 1 : 4,8 %; version d’essai 2 : 4,1 %). Encore une fois, cela n’a rien d’étonnant : l’inclusion d’exemples à même le questionnaire aide les répondants à répondre à la question, bien qu’ils soient susceptibles de déclarer une ou plusieurs des origines figurant parmi les exemples dans le questionnaire. Un plus grand nombre de répondants ont de la difficulté à répondre à la question lorsque le questionnaire ne comporte pas d’exemples, ce qui se traduit par un taux de non-réponse plus élevé.

4.3 Résumé

Dans le Test du recensement de 2019, la qualité des données de la version d’essai 1 pour la question sur les origines ethniques ou culturelles était la plus élevée parmi les trois versions mises à l’essai. Il s’agissait de la version pour laquelle le problème de qualité des données découlant du biais de réponse engendré par l’inclusion d’exemples avait été largement atténué. Il s’agissait aussi de la version de la question à laquelle il était plus difficile de répondre selon de nombreux répondants, comme le montrent clairement le délai de réponse moyen plus long et le taux de non-réponse plus élevé.

Toutefois, l’amélioration de la qualité des données de la question grâce à l’élimination du biais de réponse engendré par l’inclusion d’exemples est d’une importance cruciale; c’est pourquoi la version d’essai 1 de la question sur les origines ethniques ou culturelles sera utilisée dans le cadre du Recensement de 2021. Cette version révisée de la question sur les origines ethniques ou culturelles a également permis d’obtenir des réponses plus variées et plus diversifiées. Un plus grand nombre de répondants ont déclaré des origines qui ne figuraient pas dans la liste d’exemples du questionnaire de 2016, et un plus grand nombre de répondants ont déclaré des origines qui n’étaient pas associées à un pays.

5. Conclusion

La question du Recensement de 2021 concernant les origines ethniques ou culturelles a été révisée depuis le Recensement de 2016 et elle comprend maintenant les éléments suivants :

La question révisée dissipe les préoccupations concernant l’incidence de la liste d’exemples du questionnaire sur les modèles de réponse. La question permet aux répondants de déclarer leurs origines sans être influencés par des exemples énumérés dans le questionnaire, ce qui permet d’obtenir des données de meilleure qualité qui sont plus représentatives de la population.

Toutefois, la nouvelle version de la question du Recensement de 2021 produira des résultats qui ne seront pas comparables aux résultats du Recensement de 2016 pour bon nombre d’origines ethniques et culturelles. Les origines qui seront particulièrement touchées sont celles qui figuraient parmi les 28 exemples énumérés directement dans le questionnaire du Recensement de 2016 (p. ex. « Canadien »). En ce qui concerne le Recensement de 2021, ces origines seront incluses dans la liste beaucoup plus détaillée d’exemples d’origines ethniques et culturelles, ce qui atténuera l’effet d’incitation observé par le passé.

Il convient de noter que, par le passé, il n’a également pas été possible de comparer entièrement les résultats liés aux origines ethniques ou culturelles d’un recensement à l’autre, en partie en raison des changements apportés à la liste d’exemples au fil du tempsNote 7. Une fois que les exemples seront retirés du questionnaire, ce facteur n’aura plus d’incidence sur les résultats, ce qui permettra d’accroître la comparabilité historique à l’avenir.

L’approche adoptée pour le Recensement de 2021 permettra d’obtenir des réponses plus variées et plus diversifiées par rapport à celles des recensements antérieurs. Pour mieux illustrer l’éventail de réponses obtenues, un plus grand nombre d’origines seront diffusées dans le cadre du Recensement de 2021.

Annexe 1 – Questions du Test du recensement de 2019 concernant les origines ethniques ou culturelles

Version de contrôle (Recensement de 2016)

Quelles étaient les origines ethniques ou culturelles des ancêtres de cette personne?

Habituellement, un ancêtre est plus éloigné que les grands-parents.

Par exemple, canadien, chinois, anglais, indien de l’Inde, français, italien, philippin, allemand, cri, mi’kmaq, salish, métis, inuit, écossais, irlandais, hollandais, ukrainien, portugais, polonais, coréen, iranien, vietnamien, jamaïquain, pakistanais, libanais, colombien, mexicain, somalien, etc.

Cette question recueille des données sur les origines ancestrales afin de connaître la diversité de la population du Canada.

Précisez toutes les origines qui s’appliquent.

Version d’essai 1 (sélectionnée pour le Recensement de 2021)

Quelles étaient les origines ethniques ou culturelles des ancêtres de cette personne?

Les ancêtres peuvent avoir des origines autochtones, des origines qui réfèrent à différents pays ou d’autres origines qui peuvent ne pas référer à un pays.

Pour voir des exemples, veuillez consulter cette liste d’origines ethniques ou culturelles.

Précisez toutes les origines qui s’appliquent.

Version d’essai 2

Quelles étaient les origines ethniques ou culturelles des ancêtres de cette personne?

Les ancêtres peuvent avoir des origines autochtones (p. ex. cri, métis, inuit), des origines qui réfèrent à différents pays (p. ex. écossais, chinois, jamaïquain, marocain), ou d’autres origines qui peuvent ne pas référer à un pays (p. ex. juif, acadien, pendjabi).

Pour voir d’autres exemples, veuillez consulter cette liste d’origines ethniques ou culturelles.

Précisez toutes les origines qui s’appliquent.

Annexe 2 – Liste d’exemples d’origines ethniques et culturelles du Recensement de 2021 (version provisoire)

Voici des exemples d’origines ethniques ou culturelles (cette liste n’est pas exhaustive)Note 1 :

Origines autochtones

  • Abénaki
  • Ahousaht
  • Algonquin
  • Anishinaabe
  • Apache
  • Assiniboine
  • Atikamekw
  • Blood (Kainai)
  • Castor (Dunne-za)
  • Cayuga
  • Chactas
  • Chemainus (Stz’uminus)
  • Cherokee
  • Cheyenne
  • Chilcotin (Tsilhqot’in)
  • Chipewyan (Denesuline)
  • Cowichan
  • Cri
  • Cri de Moose
  • Cri des bois
  • Cri des plaines
  • Crow
  • Dakota
  • Delaware (Lenape)
  • Déné
  • Dene Tha’ (Esclave)
  • Ditidaht
  • Dzawada’enuxw
  • Ehattesaht
  • Gitxsan
  • Gwa’sala
  • Gwich’in
  • Haïda
  • Haisla
  • Halalt
  • Hän (Tr’ondëk Hwëch’in)
  • Heiltsuk
  • Hesquiaht
  • Homalco
  • Huron (Wendat)
  • Huu-ay-aht
  • Innu
  • Inuit
  • Inuvialuit
  • Iroquois (Haudenosaunee)
  • Kaska
  • K’omoks
  • Ktunaxa (Kutenai)
  • Kwakiutl
  • Kwakwa̱ka̱’wakw
  • Kyuquot/Cheklesaht
  • Laich-kwil-tach
  • Lakota
  • Lekwungen
  • Malahat
  • Malécite
  • Mamalilikulla
  • Métis
  • Mi’kmaq
  • Mohawk
  • Montagnais
  • Moskégon (Cri des marais)
  • Mowachaht/Muchalaht
  • Musqueam
  • Nakwaxda’xw
  • ‘Namgis
  • Naskapi
  • Navajo
  • Nez Percé
  • Nisga’a
  • Nlaka’pamux (Thompson)
  • Nuchatlaht
  • Nuu-chah-nulth
  • Nuxalk
  • Odawa
  • Ojibwé
  • Oji-Cri
  • Okanagan (Syilx)
  • Oneida
  • Onondaga
  • Passamaquoddy
  • Penelakut
  • Pied-Noir
  • Piikani
  • Porteur (Dakelh)
  • Potawatomi
  • Premières Nations
  • Qalipu Mi’kmaq
  • Quatsino
  • Sahtú (Esclave du Nord)
  • Salish
  • Salish de la Côte
  • Salish du continent
  • Saulteaux
  • Secwepemc (Shuswap)
  • Seneca
  • Shawnee
  • Shishalh (Sechelt)
  • Siksika
  • Sioux
  • Snuneymuxw
  • Squamish
  • St’at’imc (Lillooet)
  • Stó:lō
  • Stoney (Nakoda)
  • Tagish
  • Tahltan
  • Tla’amin (Sliammon)
  • Tla-o-qui-aht
  • Tlatlasikwala
  • Tlicho (Flanc-de-chien)
  • Tlingit
  • Tlowitsis
  • Tsek’ene (Sekani)
  • Tseshaht
  • Tsimshian
  • T’Sou-ke
  • Tsuu T’ina (Sarcee)
  • Tuscarora
  • Tutchone
  • Ucluelet
  • Wet’suwet’en
  • W̱SÁNEĆ (Saanich)
  • Wuikinuxv

Origines qui réfèrent à des paysNote 2

  • Açoréen
  • Afghan
  • Albanais
  • Algérien
  • Allemand
  • Américain
  • Anglais
  • Angolais
  • Anguillais
  • Antiguais
  • Argentin
  • Arménien
  • Arubais
  • Australien
  • Autrichien
  • Azerbaïdjanais
  • Bahamien
  • Bahreïnien
  • Bangladeshi
  • Barbadien
  • Belge
  • Bélizien
  • Béninois
  • Bermudien
  • Bhoutanais
  • Biélorusse
  • Birman
  • Bolivien
  • Bosnien
  • Brésilien
  • Brunéien
  • Bulgare
  • Burkinabè
  • Burundais
  • Caïmanien
  • Cambodgien
  • Camerounais
  • Canadien
  • Cap-Verdien
  • Centrafricain
  • Chilien
  • Chinois
  • Chypriote
  • Colombien
  • Comorien
  • Congolais
  • Coréen
  • Costaricain
  • Croate
  • Cubain
  • Danois
  • Djiboutien
  • Dominicain
  • Dominiquais
  • Écossais
  • Égyptien
  • Équatorien
  • Érythréen
  • Espagnol
  • Estonien
  • Éthiopien
  • Féroïen
  • Fidjien
  • Finlandais
  • Français
  • Gabonais
  • Gallois
  • Gambien
  • Géorgien
  • Ghanéen
  • Gibraltarien
  • Grec
  • Grenadien
  • Groenlandais
  • Guadeloupéen
  • Guatémaltèque
  • Guinéen
  • Guyanais
  • Haïtien
  • Hollandais
  • Hondurien
  • Hongkongais
  • Hongrois
  • Indien de l’Inde
  • Indonésien
  • Irakien
  • Iranien
  • Irlandais
  • Irlandais du Nord
  • Islandais
  • Israélien
  • Italien
  • Ivoirien
  • Jamaïquain
  • Japonais
  • Jordanien
  • Kazakh
  • Kényan
  • Kirghiz
  • Kittien/Névicien
  • Kosovar
  • Koweïtien
  • Laotien
  • Letton
  • Libanais
  • Libérien
  • Libyen
  • Liechtensteinois
  • Lituanien
  • Luxembourgeois
  • Macédonien
  • Malaisien
  • Malawien
  • Malgache
  • Malien
  • Maltais
  • Mannois
  • Marocain
  • Martiniquais
  • Mauricien
  • Mauritanien
  • Mexicain
  • Moldove
  • Mongol
  • Monténégrin
  • Montserratien
  • Mozambicain
  • Namibien
  • Néo-Zélandais
  • Népalais
  • Nicaraguayen
  • Nigérian
  • Nigérien
  • Norvégien
  • Omanais
  • Ougandais
  • Ouzbek
  • Pakistanais
  • Palestinien
  • Panaméen
  • Papouasien
  • Paraguayen
  • Péruvien
  • Philippin
  • Polonais
  • Portoricain
  • Portugais
  • Réunionnais
  • Roumain
  • Russe
  • Rwandais
  • Sainte-hélénien
  • Saint-Lucien
  • Salvadorien
  • Samoan
  • Saoudien
  • Sénégalais
  • Serbe
  • Seychellois
  • Sierra-Léonais
  • Singapourien
  • Slovaque
  • Slovène
  • Somalien
  • Soudanais
  • Sri-Lankais
  • Sud-Africain
  • Sud-Soudanais
  • Suédois
  • Suisse
  • Surinamien
  • Swazi
  • Syrien
  • Tadjik
  • Tahitien
  • Taïwanais
  • Tanzanien
  • Tchadien
  • Tchèque
  • Thaïlandais
  • Togolais
  • Tongan
  • Trinidadien
  • Tunisien
  • Turc
  • Turkmène
  • Ukrainien
  • Uruguayen
  • Vénézuélien
  • Vietnamien
  • Vincentais
  • Yéménite
  • Zambien
  • Zimbabwéen

Autres origines ethniques ou culturelles

  • Acadien
  • Afar
  • Africain
  • Africain d’Afrique centrale
  • Afrikaner
  • Afro-Américain
  • Afro-Canadien
  • Afro-Caribéen
  • Afro-Néo-Écossais
  • Akan
  • Albertain
  • Allemand de Pennsylvanie
  • Alsacien
  • Amhara
  • Amish
  • Anglo-Indien
  • Antillais
  • Antillais britannique
  • Arabe
  • Arawak
  • Ashanti
  • Asiatique
  • Asiatique de l’Est
  • Asiatique du Sud-Est
  • Asiatique occidental
  • Assyrien
  • Bachkir
  • Baloutche
  • Bambara
  • Bamiléké
  • Bantou
  • Baoulé
  • Basque
  • Batswana
  • Bavarois
  • Bengali
  • Berbère
  • Blanc
  • Bohémien
  • Bosniaque
  • Bouddhiste
  • Breton
  • Britannique
  • Britanno-Colombien
  • Cachoube
  • Canadien français
  • Cap-Bretonnais
  • Catalan
  • Celte
  • Centraméricain
  • Centrasiatique
  • Chaldéen
  • Chin
  • Chrétien
  • Chypriote grec
  • Chypriote turc
  • Cingalais
  • Circassien
  • Copte
  • Cornique
  • Corse
  • Créole
  • Dinka
  • Doukhobor
  • Écossais d’Ulster
  • Edo
  • Esan
  • Est-Africain
  • Eurasien
  • Européen
  • Européen de l’Est
  • Européen de l’Ouest
  • Européen du Nord
  • Européen du Sud
  • Européen du Sud-Est
  • Éwé
  • Fante
  • Flamand
  • Franco-Ontarien
  • Frison
  • Ga-Adangme
  • Galicien
  • Gaspésien
  • Goanais
  • Gujarati
  • Haoussa
  • Harari
  • Hawaïen
  • Hazara
  • Hindou
  • Hispanique
  • Hmong
  • Huguenot
  • Huttérite
  • Hutu
  • Igbo
  • Igorot
  • Ilocano
  • Indien caraïbe (Caribe)
  • Indien d’Amérique centrale (Autochtone)
  • Indien d’Amérique du Sud (Autochtone)
  • Indo-Caribéen
  • Indo-Fidjien
  • Indo-Guyanais
  • Insulaire anglo-normand
  • Insulaire du Pacifique
  • Jat
  • Javanais
  • Juif
  • Kabyle
  • Karen
  • Kashmiri
  • Khmer
  • Kikuyu
  • Kurde
  • Latino-américain
  • Loyaliste de l’Empire-Uni
  • Luba
  • Luo
  • Maghrébin
  • Maharashtrien
  • Malais
  • Malayali
  • Malinké
  • Manitobain
  • Maori
  • Mapuche
  • Marron
  • Maya
  • Mennonite
  • Morave
  • Mossi
  • Moyen-oriental
  • Musulman
  • Ndébélé
  • Néo-Brunswickois
  • Néo-Écossais
  • Noir
  • Nord-african
  • Nord-américain
  • Normand
  • Nubien
  • Océanien
  • Ontarien
  • Orcadien
  • Oromo
  • Ouest-africain
  • Ouïghour
  • Pachtoune
  • Pendjabi
  • Perse
  • Peul
  • Pipil
  • Polynésien
  • Prince-Édouardien
  • Québécois
  • Quechua
  • Rohingya
  • Rom
  • Ruthénien
  • Sami
  • Saskatchewanais
  • Scandinave
  • Sérère
  • Shona
  • Sicilien
  • Sikh
  • Sindhi
  • Slave
  • Soninké
  • Sud-américain
  • Sud-asiatique
  • Swahili
  • Tamoul
  • Tatar
  • Tchécoslovaque
  • Tchétchène
  • Telugu
  • Terre-Neuvien
  • Tibétain
  • Tigrigna
  • Transylvanien
  • Tswana
  • Tutsi
  • Wallon
  • Wolof
  • Xhosa
  • Yézidi
  • Yoruba
  • Yougoslave
  • Zoroastrien
  • Zoulou
Note 1.

Les exemples de la liste ont été choisis en fonction de la fréquence des réponses lors du recensement précédent. Ces exemples ne constituent pas une liste exhaustive de toutes les origines possibles, et les répondants peuvent déclarer des origines qui ne figurent pas dans la liste.

Retour à la référence de la note de bas de page 1 referrer

Note 2.

La liste des origines qui réfèrent à des pays est établie en fonction des pays et des zones d’intérêt qui figurent dans la Classification type des pays et des zones d’intérêt (CTPZI) 2018. Les origines correspondant aux nations constitutives du Royaume-Uni (« Anglais », « Écossais », « Gallois » et « Irlandais du Nord ») sont également incluses dans la liste.

Retour à la référence de la note de bas de page 2 referrer

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :