Contenu archivé

L'information qui porte la mention « archivée » est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, contactez-nous.

Série « Perspective géographique » de l'ENM – Montréal


Peuples autochtones

Caractéristiques démographiques des Autochtones

En 2011, 0,7 % (26 285) de la population de Montréal avait une identité autochtonePeuples autochtones Note de bas de page 1. Parmi ces personnes, 56,1 % (14 750) ont déclaré être des Premières NationsPeuples autochtones Note de bas de page 2 seulement, 33,6 % (8 840) ont déclaré être des Métis seulement et 3,4 % (900) ont déclaré être des Inuits seulement. De plus, 1 400 ou 5,3 % d'entre elles ont déclaré d'autres identités autochtones, tandis que 395 ou 1,5 % d'entre elles ont déclaré plus d'une identité autochtone.

Tableau 1 – Population selon l'identité autochtone, Montréal

Sommaire du tableau

Ce tableau montre la population selon l'identité autochtone. Les titres de colonnes sont : population; Montréal et Québec. Les colonnes Montréal et Québec sont divisées en : nombre, pourcentage de la population totale et pourcentage de la population d'identité autochtone. Les rangées sont : population totale; population d'identité autochtone; Premières Nations – identité unique; Premières Nations – identité unique (Indiens inscrits ou des traités); Premières Nations – identité unique (pas des Indiens inscrits ou des traités); Métis – identité unique, Inuits – identité unique; identités autochtones multiples; identités autochtones non incluses ailleurs; population d'identité non autochtone.

Tableau 1 – Population selon l'identité autochtone, Montréal, Québec
Population Montréal Québec
nombre % de la population totale % de la population d'identité autochtone nombre % de la population totale % de la population d'identité autochtone
Population totale dans les ménages privés 3 752 470 100,0 ... 7 732 520 100,0 ...
   Population d'identité autochtone 26 285 0,7 100,0 141 915 1,8 100,0
      Premières Nations – Identité unique 14 750 0,4 56,1 82 425 1,1 58,1
         Premières Nations – Identité unique (Indiens inscrits ou des traités) 4 210 0,1 16,0 52 650 0,7 37,1
         Premières Nations – Identité unique (pas des Indiens inscrits ou des traités) 10 540 0,3 40,1 29 775 0,4 21,0
      Métis – Identité unique 8 840 0,2 33,6 40 955 0,5 28,9
      Inuits – Identité unique 900 0,0 3,4 12 570 0,2 8,9
      Identités autochtones multiples 395 0,0 1,5 1 550 0,0 1,1
       Identités autochtones non incluses ailleurs 1 400 0,0 5,3 4 415 0,1 3,1
   Population d'identité non autochtone 3 726 190 99,3 ... 7 590 605 98,2 ...

En général, la population autochtone au Canada est plus jeune que la population non autochtone.

À Montréal, les enfants autochtones âgés de 14 ans et moins représentaient 17,7 % de la population autochtone totale et 0,7 % de tous les enfants à Montréal. Les enfants non autochtones âgés de 14 ans et moins représentaient 16,8 % de la population non autochtone.

La répartition selon l'âge des Premières Nations, des Métis et des Inuits est présentée au tableau 2.

Tableau 2 – Répartition selon l'âge et l'identité autochtone, Montréal

Sommaire du tableau

Ce tableau montre la population selon l'identité autochtone et la répartition selon divers groupes d'âge. Les titres de colonnes sont : population; Montréal; Québec. La colonne répartition en pourcentage selon les groupes d'âge est montrée pour Montréal et Québec et elle est divisée en : total – groupes d'âge; 0 à 14 ans; 15 à 24 ans; 25 à 64 ans et 65 ans et plus. Les rangées sont : population totale; population d'identité autochtone; Premières Nations – identité unique; Premières Nations – identité unique (Indiens inscrits ou des traités); Premières Nations – identité unique (pas des Indiens inscrits ou des traités); Métis – identité unique, Inuits – identité unique; identités autochtones multiples; identités autochtones non incluses ailleurs; population d'identité non autochtone.

Tableau 2 – Répartition selon l'âge et l'identité autochtone, Montréal, Québec
Population Montréal Québec
Total – Groupes d'âge 0 à 14 ans 15 à 24 ans 25 à 64 ans 65 ans et plus Total – Groupes d'âge 0 à 14 ans 15 à 24 ans 25 à 64 ans 65 ans et plus
Répartition en pourcentage (%) selon les groupes d'âge Répartition en pourcentage (%) selon les groupes d'âge
Population totale dans les ménages privés 100,0 16,9 13,1 56,6 13,5 100,0 16,3 12,6 56,5 14,6
   Population d'identité autochtone 100,0 17,7 15,0 57,1 10,1 100,0 23,7 16,2 51,7 8,4
      Premières Nations – Identité unique 100,0 17,0 14,6 56,8 11,6 100,0 25,0 16,5 49,9 8,5
         Premières Nations – Identité unique (Indiens inscrits ou des traités) 100,0 17,2 13,4 58,1 11,4 100,0 28,9 17,4 47,0 6,7
         Premières Nations – Identité unique (pas des Indiens inscrits ou des traités) 100,0 16,8 15,0 56,3 11,7 100,0 18,3 15,1 54,9 11,7
      Métis – Identité unique 100,0 18,4 15,8 59,2 6,6 100,0 18,6 14,4 58,7 8,4
      Inuits – Identité unique 100,0 27,2 26,1 40,6 6,1 100,0 35,3 21,5 39,5 3,5
      Identités autochtones multiples 100,0 21,5 12,7 60,8 2,5 100,0 20,6 16,8 52,9 9,7
       Identités autochtones non incluses ailleurs 100,0 13,9 8,6 56,8 20,7 100,0 12,6 12,3 55,9 19,1
   Population d'identité non autochtone 100,0 16,8 13,1 56,6 13,5 100,0 16,1 12,5 56,6 14,7

Situation des enfants autochtones dans les ménages

À Montréal, 54,1 % des enfants autochtones âgés de 14 ans et moins vivaient dans une famillePeuples autochtones Note de bas de page 3 avec leurs deux parents (biologiques ou adoptifs) et 33,5 % vivaient dans une famille avec un parent seulPeuples autochtones Note de bas de page 4. Les autres enfants autochtones de ce groupe d'âge étaient des enfants par alliancePeuples autochtones Note de bas de page 5, des petits-enfants vivant dans une famille caractérisée par l'absence d'une générationPeuples autochtones Note de bas de page 6, des enfants en famille d'accueilPeuples autochtones Note de bas de page 7 ou des enfants vivant avec d'autres personnes apparentées.

La situation des enfants des Premières Nations, Métis et Inuits âgés de 14 ans et moins dans les ménages est présentée au tableau 3.

Tableau 3 – Répartition en pourcentage de la population âgée de 14 ans et moins selon la situation dans les ménages pour certaines catégories d'identité autochtone, Montréal

Sommaire du tableau

Ce tableau montre la répartition en pourcentage de la population âgée de 14 ans et moins selon la situation dans les ménages pour certaines catégories d'identité autochtone. Les titres de colonnes sont : situation dans les ménages; répartition en pourcentage de la population pour : population totale d'identité autochtone; Premières Nations – identité unique; Métis – identité unique; Inuits – identité unique; population d'identité non autochtone. Les rangées sont : population totale âgée de 14 ans et moins; enfants des deux parents; enfants par alliance; enfants d'un parent seul; d'un parent seul de sexe masculin; d'un parent seul de sexe féminin; petits-enfants dans une famille caractérisée par l'absence d'une génération; enfants en famille d'accueil; enfants vivant avec d'autres personnes apparentées.

Tableau 3 – Répartition en pourcentage de la population âgée de 14 ans et moins selon la situation dans les ménages pour certaines catégories d'identité autochtone, Montréal
Situation dans les ménages Population totale d'identité autochtone Premières Nations – Identité unique Métis – Identité unique Inuits – Identité unique Population d'identité non autochtone
Répartition en pourcentage (%) de la population
Note(s) de tableau :
Footnote 1

Comprend les enfants dans une famille composée de deux parents où des enfants par alliance, ou des demi-frères ou demi-soeurs, pourraient aussi être présents. Comprend aussi les enfants dans une famille composée de deux parents pour lesquels on ne peut déterminer s'ils sont des enfants par alliance.

Retour à la référence de la note de bas de page 3-1

Footnote 2

Des personnes non apparentées peuvent être présentes.

Retour à la référence de la note de bas de page 3-2

Footnote 3

Cette catégorie exclut les enfants en famille d'accueil.

Retour à la référence de la note de bas de page 3-3

Population totale âgée de 14 ans et moins 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
   Enfants des deux parentsTableau 3 Note de bas de page 1 54,1 54,3 54,2 32,7 74,0
   Enfants par alliance 10,3 10,2 11,7 4,1 6,5
   Enfants d'un parent seul 33,5 33,5 33,2 46,9 18,9
      D'un parent seul de sexe masculin 5,6 3,8 7,1 12,2 3,3
      D'un parent seul de sexe féminin 27,9 29,7 26,2 34,7 15,5
   Petits-enfants dans une famille caractérisée par l'absence d'une génération 0,2 0,0 0,0 0,0 0,2
   Enfants en famille d'accueil 1,2 0,6 0,9 8,2 0,3
   Enfants vivant avec d'autres personnes apparentéesTableau 3 Note de bas de page 2,Tableau 3 Note de bas de page 3 0,9 1,2 0,0 0,0 0,2

Langue et peuples autochtones

À Montréal, 720 Autochtones, ou 2,7 % de la population qui avait une identité autochtone, ont répondu qu'ils pouvaient soutenir une conversation dans une langue autochtone. En 2011, la langue autochtone la plus souvent déclaré par les Autochtones était : Inuktitut (230).

En 2011, 1,9 % de la population d'identité autochtone a déclaré une langue autochtone comme langue maternelle, définie comme la première langue apprise à la maison dans l'enfance et encore comprise.

De plus, 1,9 % des Autochtones ont déclaré parler une langue autochtone à la maison : 0,9 % la parlaient le plus souvent, tandis qu'un autre 1,0 % la parlaient régulièrement.

Les caractéristiques linguistiques des Premières Nations, des Métis et des Inuits sont présentées dans les tableaux 4 à 6.

Tableau 4 – Nombre et proportion de la population d'identité autochtone, des Premières Nations, des Métis et des Inuits pour certains indicateurs de langue autochtone, Montréal

Sommaire du tableau

Ce tableau montre le nombre et la proportion de la population d'identité autochtone, des Premières Nations, des Métis et des Inuits pour certains indicateurs de langue autochtone. Les titres de colonnes sont : certains indicateurs de langue autochtone; population totale d'identité autochtone; Premières Nations – identité unique; Métis – identité unique; Inuits – identité unique. Les quatre dernières colonnes sont divisées en nombre et pourcentage de la population. Les rangées sont : capacité de soutenir une conversation dans une langue autochtone; langue autochtone comme langue maternelle; langue autochtone parlée au moins régulièrement à la maison; langue autochtone parlée le plus souvent à la maison; langue autochtone parlée régulièrement à la maison.

Tableau 4 – Nombre et proportion de la population d'identité autochtone, des Premières Nations, des Métis et des Inuits pour certains indicateurs de langue autochtone, Montréal
Certains indicateurs de langue autochtone Population totale d'identité autochtone Premières Nations – Identité unique Métis – Identité unique Inuits – Identité unique
nombreTableau 4 Note de bas de page 1 % de la population nombre % de la population nombre % de la population nombre % de la population
Note(s) de tableau :
Footnote 1

La somme des estimations pour les trois groupes autochtones ne correspond pas à la population totale d'identité autochtone parce que seulement certaines catégories d'identité autochtone sont présentées.

Retour à la référence de la note de bas de page 4-1

Footnote 2

Cette catégorie exclut les personnes qui ont déclaré parler une langue autochtone le plus souvent à la maison et parler une autre langue autochtone régulièrement à la maison. Ces personnes sont incluses seulement dans la catégorie « Langue autochtone parlée le plus souvent à la maison ».

Retour à la référence de la note de bas de page 4-2

Capacité de soutenir une conversation dans une langue autochtone 720 2,7 425 2,9 60 0,7 230 25,6
Langue autochtone comme langue maternelle 505 1,9 280 1,9 40 0,5 185 20,6
Langue autochtone parlée au moins régulièrement à la maison 495 1,9 270 1,8 40 0,5 180 20,0
   Langue autochtone parlée le plus souvent à la maison 225 0,9 135 0,9 0 0,0 75 8,3
   Langue autochtone parlée régulièrement à la maisonTableau 4 Note de bas de page 2 270 1,0 135 0,9 30 0,3 105 11,7

À Montréal, 46,9 % de la population d'identité autochtone a déclaré pouvoir soutenir une conversation en anglais seulement ou en français seulement. De plus, 52,9 % des Autochtones ont déclaré pouvoir soutenir une conversation dans les deux langues officielles du Canada. Les autres 0,2 % ou 40 ont déclaré ne pouvoir soutenir une conversation dans aucune de ces deux langues.

Tableau 5 – Répartition en pourcentage de la population selon la connaissance des langues officielles pour certaines catégories d'identité autochtone, Montréal

Sommaire du tableau

Ce tableau montre la répartition en pourcentage de la population selon la connaissance des langues officielles pour certaines catégories d'identité autochtone. Les titres des colonnes sont : connaissance des langues officielles; répartition en pourcentage de la population pour : population totale d'identité autochtone; Premières Nations – identité unique; Métis – identité unique; Inuits – identité unique; population d'identité non autochtone. Les rangées sont : population totale; anglais seulement; français seulement; anglais et français; ni l'anglais ni le français.

Tableau 5 – Répartition en pourcentage de la population selon la connaissance des langues officielles pour certaines catégories d'identité autochtone, Montréal
Connaissance des langues officielles Population totale d'identité autochtone Premières Nations – Identité unique Métis – Identité unique Inuits – Identité unique Population d'identité non autochtone
Répartition en pourcentage (%) de la population
Population totale dans les ménages privés 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
   Anglais seulement 7,1 7,9 3,7 35,6 7,3
   Français seulement 39,8 39,3 42,4 18,9 36,7
   Anglais et français 52,9 52,6 53,8 45,0 54,4
   Ni l'anglais ni le français 0,2 0,1 0,0 0,0 1,6

À Montréal, des 720 Autochtones ayant déclaré pouvoir soutenir une conversation dans une langue autochtone, 61,1 % ont déclaré cette même langue comme leur langue maternelle. Les autres 39,6 % ont déclaré une langue différente, tel l'anglais ou le français, comme langue maternelle, ce qui porte à croire que ces personnes ont acquis une langue autochtone comme langue seconde.

Par contre, parmi les 505 Autochtones ayant déclaré une langue autochtone comme langue maternelle, 12,9 % ne pouvaient plus soutenir une conversation dans cette langue, même s'ils la comprenaient encore.

Tableau 6 – Population ayant déclaré pouvoir soutenir une conversation dans une langue autochtone qui n'est pas leur langue maternelle, et population ayant déclaré une langue maternelle autochtone, mais ne pouvant pas soutenir une conversation dans cette langue, pour certaines catégories d'identité autochtone, Montréal

Sommaire du tableau

Ce tableau montre la population ayant déclaré pouvoir soutenir une conversation dans une langue autochtone qui n'est pas leur langue maternelle, et population ayant déclaré une langue maternelle autochtone, mais ne pouvant pas soutenir une conversation dans cette langue, pour certaines catégories d'identité autochtone. Les titres de colonnes sont : certaines catégories d'identité autochtone; personnes ayant déclaré pouvoir soutenir une conversation dans une langue autochtone qui n'est pas leur langue maternelle; personnes ayant déclaré une langue maternelle autochtone, mais ne pouvant pas soutenir une conversation dans cette langue. Les deux dernières colonnes sont divisées en nombre et pourcentage de la population. Les rangées sont : population totale d'identité autochtone; Premières Nations – identité unique; Métis – identité unique, Inuits – identité unique; population d'identité non autochtone.

Tableau 6 – Population ayant déclaré pouvoir soutenir une conversation dans une langue autochtone qui n'est pas leur langue maternelle, et population ayant déclaré une langue maternelle autochtone, mais ne pouvant pas soutenir une conversation dans cette langue, pour certaines catégories d'identité autochtone, Montréal
Certaines catégories d'identité autochtone Personnes ayant déclaré pouvoir soutenir une conversation dans une langue autochtone qui n'est pas leur langue maternelle Personnes ayant déclaré une langue maternelle autochtone, mais ne pouvant pas soutenir une conversation dans cette langue
nombreTableau 6 Note de bas de page 1 % de la population nombreTableau 6 Note de bas de page 1 % de la population
Note(s) de tableau :
Footnote 1

La somme des estimations pour les trois groupes autochtones ne correspond pas à la population totale d'identité autochtone parce que seulement certaines catégories d'identité autochtone sont présentées.

Retour à la référence de la note de bas de page 6-1

Population totale d'identité autochtone 285 39,6 65 12,9
   Premières Nations – Identité unique 195 45,9 50 17,9
   Métis – Identité unique 25 41,7 0 0,0
   Inuits – Identité unique 60 26,1 0 0,0
Population d'identité non autochtone 175 92,1 0 0,0

Note(s) :

Footnote 1

Identité autochtone: Le terme « Identité autochtone » désigne les personnes ayant déclaré être des Autochtones, c'est-à-dire Première Nation (Indien de l'Amérique du Nord), Métis ou Inuk (Inuit) et/ou ayant déclaré être un Indien inscrit ou des traités, c'est-à-dire les personnes qui sont inscrites en vertu de la Loi sur les Indiens du Canada et/ou ayant déclaré être membres d'une Première Nation ou bande indienne. L'article 35 (2) de la Loi constitutionnelle de 1982 précise que les peuples autochtones du Canada s'entend notamment des Indiens, des Inuit (sic) et des Métis du Canada.

Peuples autochtones Retour à la référence de la note de bas de page 1

Footnote 2

Les répondants se sont identifiés comme « Première Nation (Indien de l'Amérique du Nord) » dans le questionnaire de l'ENM; toutefois, le terme « Premières Nations » est employé tout au long du présent document.

Peuples autochtones Retour à la référence de la note de bas de page 2

Footnote 3

Famille : Dans ce document, le terme « famille » désigne une « famille de recensement ». Cependant, par souci de simplicité, le terme « famille » est employé tout au long du présent document. Une famille de recensement est composée d'un couple marié ou en union libre, avec ou sans enfants, ou d'un parent seul vivant avec au moins un enfant dans le même logement. Les couples peuvent être de sexe opposé ou de même sexe.

Peuples autochtones Retour à la référence de la note de bas de page 3

Footnote 4

Parents seuls : Mères ou pères, sans conjoint marié ni partenaire en union libre présent, qui habitent dans un logement avec un ou plusieurs enfants.

Peuples autochtones Retour à la référence de la note de bas de page 4

Footnote 5

Enfant par alliance : Enfant vivant dans une famille comptant un couple et qui est l'enfant biologique ou adopté d'un seul des époux mariés ou des partenaires en union libre de ce couple, et dont la naissance ou l'adoption est survenue avant l'union actuelle.

Peuples autochtones Retour à la référence de la note de bas de page 5

Footnote 6

Famille caractérisée par l'absence d'une génération : Une famille de recensement qui comprend des grands-parents et des petits-enfants sans la présence des parents dans le domicile.

Peuples autochtones Retour à la référence de la note de bas de page 6

Footnote 7

Enfants en famille d'accueil : La population dans les ménages privés qui a été déclarée comme des enfants en famille d'accueil sur le questionnaire de l'ENM. On considère les enfants en famille d'accueil comme « autres personnes apparentées » hors famille de recensement.

Peuples autochtones Retour à la référence de la note de bas de page 7

Immigration et diversité ethnoculturelle

Population immigrante

Selon l'Enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011, 846 650 personnes, soit 22,6 % de la population de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal, sont nées à l'étranger (immigrants), 2 847 210 (75,9 %) sont nées au Canada (non-immigrants) et 58 620 (1,6 %) sont des résidents non permanentsEthnoculturelle Note de bas de page 1. En comparaison, la proportion d'immigrants au sein de la population du Québec était de 12,6 %, les non-immigrants formaient 86,5 % et 0,9 % étaient des résidents non permanents.

Figure 1 Pourcentage des personnes nées au Canada (non-immigrants), des personnes nées à l'étranger (immigrants) et des résidents non permanents à Montréal (RMR)

Description de la figure

Ce diagramme à bandes verticales montre le pourcentage des personnes nées au Canada (non-immigrants), des personnes nées à l'étranger (immigrants) et des résidents non permanents. L'axe des y montre le pourcentage de la population et l'axe des x, de gauche à droite, montre les personnes nées au Canada (non immigrants), les personnes nées à l'étranger (immigrants) et les résidents non permanents.

Parmi les immigrants vivant à Montréal en 2011, 189 730 sont arrivés au Canada entre 2006 et 2011. Ces immigrants récents représentaient 22,4 % des immigrants à Montréal.

Les trois pays de naissance les plus souvent déclarés par les immigrants vivant à Montréal étaient : Haïti (représentant 7,7 % de la population immigrante de Montréal, Italie (6,5 %) et France (5,5 %). En comparaison, les trois pays de naissance les plus souvent déclarés par les immigrants habitant au Québec étaient : Haïti (représentant 7,1 % de la population immigrante au Québec), France (6,9 %) et Italie (5,9 %).

Tableau – Immigrants selon le pays de naissance, RMR de Montréal

Sommaire du tableau

Ce tableau montre les pays de naissance les plus souvent déclarés par les immigrants. Les titres des colonnes sont : immigrants selon le pays de naissance et la géographie sélectionnée, présentant les nombres et les pourcentages. Les rangées sont : le total des immigrants et les pays de naissance les plus souvent déclarés.

Tableau – Immigrants selon le pays de naissance, RMR de Montréal
Immigrants selon le pays de naissance Montréal (RMR) Québec
nombre % rang nombre % rang
Total – Immigrants 846 650 100,0 ... 974 895 100,0 ...
   Haïti 65 140 7,7 1 69 070 7,1 1
   Italie 55 380 6,5 2 57 710 5,9 3
   France 46 540 5,5 3 67 650 6,9 2

En 2011, parmi la population immigrante de Montréal, 57,2 % parlaient le français et/ou l'anglais le plus souvent à la maison. Entre-temps, les trois langues non officielles déclarées le plus fréquemment par les immigrants de Montréal comme étant celles qu'ils parlaient le plus souvent à la maison étaient : Arabe, Espagnol et Italien. En comparaison, les trois langues non officielles déclarées le plus souvent par les immigrants au Québec étaient : Arabe, Espagnol et Italien.Ethnoculturelle Note de bas de page 2

Tableau – Immigrants selon la langue non officielle parlée le plus souvent à la maison, RMR de Montréal

Sommaire du tableau

Ce tableau montre la langue non officielle déclarée le plus fréquemment par les immigrants comme étant celle qu'ils parlaient le plus souvent à la maison. Les titres des colonnes sont : immigrants selon la langue non officielle parlée le plus souvent à la maison et la géographie sélectionnée, présentant les nombres et les pourcentages. Les rangées sont : la langue non officielle déclarée le plus souvent comme étant celle qui était parlée le plus souvent à la maison.

Tableau – Immigrants selon la langue non officielle parlée le plus souvent à la maison, RMR de Montréal
Immigrants selon la langue non officielle parlée le plus souvent à la maisonEthnoculturelle Note de bas de page 2 Montréal (RMR) Québec
nombre % rang nombre % rang
Arabe 79 525 9,4 1 86 265 8,8 1
Espagnol 62 585 7,4 2 75 005 7,7 2
Italien 37 220 4,4 3 37 785 3,9 3

L'âge médian de la population immigrante à Montréal était de 31,9 ans en 2011, comparativement à 31,5 ans pour la population immigrante à l'échelle provinciale.

Population des minorités visibles et origines ethniques

L'ENM de 2011 a estimé que 762 325 personnes dans la RMR de Montréal appartenaient à un groupe de minorités visibles, représentant 20,3 % de sa population totaleEthnoculturelle Note de bas de page 1. En comparaison, les minorités visibles représentaient 11,0 % de la population au Québec.

Les groupes de minorités visibles les plus nombreux vivant à Montréal étaient : Noir, Arabe et Latino-Américain. Au Québec, les trois groupes de minorités visibles les plus nombreux étaient : Noir, Arabe et Latino-Américain.

L'âge médian de la population des minorités visibles à Montréal était de 31,9 ans en 2011, comparativement à 31,5 ans pour la population des minorités visibles à l'échelle provinciale.

Tableau – Population selon les groupes de minorités visibles, RMR de Montréal , Québec, et Canada

Sommaire du tableau

Ce tableau montre la population selon les groupes de minorités visibles. Les titres des colonnes sont : population selon les groupes de minorités visibles et la géographie sélectionnée, présentant les nombres et les pourcentages. Les rangées sont : population totale; total de la population des minorités visibles; Sud Asiatique; Chinois; Noir; Philippin; Latino-Américain; Arabe; Asiatique du Sud-Est; Asiatique occidental; Coréen; Japonais; minorités visibles, n.i.a., minorités visibles multiples et pas une minorité visible.

Tableau – Population selon les groupes de minorités visibles, RMR de Montréal , Québec, et Canada
Population selon les groupes de minorités visibles Montréal (RMR) Québec Canada
nombre % nombre % nombre %
Population totale dans les ménages privés 3 752 475 100,0 7 732 520 100,0 32 852 320 100,0
   Total de la population des minorités visibles 762 325 20,3 850 240 11,0 6 264 750 19,1
      Sud-Asiatique 79 540 2,1 83 320 1,1 1 567 400 4,8
      Chinois 74 375 2,0 82 850 1,1 1 324 750 4,0
      Noir 216 310 5,8 243 625 3,2 945 665 2,9
      Philippin 30 215 0,8 31 490 0,4 619 310 1,9
      Latino-Américain 98 005 2,6 116 380 1,5 381 280 1,2
      Arabe 150 510 4,0 166 260 2,2 380 620 1,2
      Asiatique du Sud-Est 59 430 1,6 65 855 0,9 312 080 0,9
      Asiatique occidental 21 835 0,6 23 450 0,3 206 840 0,6
      Coréen 5 910 0,2 6 660 0,1 161 125 0,5
      Japonais 3 135 0,1 4 025 0,1 87 265 0,3
      Minorités visibles, n.i.a. 7 555 0,2 8 900 0,1 106 475 0,3
      Minorités visibles multiples 15 510 0,4 17 420 0,2 171 935 0,5
   Pas une minorité visible 2 990 150 79,7 6 882 285 89,0 26 587 575 80,9

Les origines ethniques les plus souvent déclarées à Montréal, pour les personnes déclarant une ou plusieurs origines ethniques étaient : Canadien, Français et Italien. Comparativement, les trois origines ethniques déclarées le plus souvent au Québec étaient : Canadien, Français et Irlandais.

Tableau – Origines ethniques les plus souvent déclarées, RMR de Montréal

Sommaire du tableau

Tableau – Origines ethniques les plus souvent déclarées, RMR de Montréal
Origines ethniques les plus souvent déclarées Montréal (RMR) Québec
nombre % rang nombre % rang
   Canadien 1 677 930 44,7 1 4 571 990 59,1 1
   Français 945 535 25,2 2 2 246 705 29,1 2
   Italien 263 565 7,0 3 307 810 4,0 4

Religion

Selon l'ENM de 2011, 85,1 % de la population dans la RMR de Montréal a déclaré une appartenance religieuse, tandis que 14,9 % a déclaré n'avoir aucune appartenance religieuseEthnoculturelle Note de bas de page 1. À l'échelle provinciale, 87,9 % de la population a déclaré une appartenance religieuse, tandis que 12,1 % a déclaré n'avoir aucune appartenance religieuse.

L'appartenance religieuse la plus souvent déclarée à Montréal était Catholique romaine, déclarée par 2 372 085 personnes, soit 63,2 % de la population. D'autres appartenances religieuses souvent déclarées incluaient Musulmane (5,9 %) et Juive (2,2 %). Comparativement, les religions les plus souvent déclarées au Québec étaient : Catholique romaine, déclarée par 74,6 % de la population au Québec, Musulmane (3,1 %) et Chrétienne, n.i.a. (1,4 %).

Tableau – Les religions les plus souvent déclarées, RMR de Montréal

Sommaire du tableau

Tableau – Les religions les plus souvent déclarées, RMR de Montréal
Religions les plus souvent déclarées Montréal (RMR) Québec
nombre % rang nombre % rang
Population totale dans les ménages privés 3 752 475 100,0 ... 7 732 520 100,0 ...
   Population totale ayant déclaré une appartenance religieuse 3 191 820 85,1 ... 6 794 975 87,9 ...
      Catholique romaine 2 372 085 63.2 1 5 766 750 74,6 1
      Musulmane 221 040 5.9 2 243 430 3,1 2
      Juive 83 200 2.2 3 85 100 1,1 4
   Population totale ayant déclaré n'avoir aucune appartenance religieuse 560 650 14,9 ... 937 545 12,1 ...

Note(s) :

Footnote 1

Pour des détails sur la terminologie relative aux concepts, définitions, univers, variables et termes géographiques utilisés dans l'Enquête nationale auprès des ménages de 2011, se reporter au Dictionnaire de l'Enquête nationale auprès des ménages, no 99-000-X au catalogue. Pour des explications détaillées sur les concepts et pour de l'information sur la qualité des données, se reporter aux guides de référence offerts sur le site Web de l'Enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011.

Ethnoculturelle Retour à la référence de la note de bas de page 1

Footnote 2

Ces chiffres incluent les réponses de langue non officielle unique et les réponses de langues multiples. Une réponse de langues multiples est une combinaison d'une réponse de langue non officielle et d'une réponse indiquant le français et/ou l'anglais.

Ethnoculturelle Retour à la référence de la note de bas de page 2

Scolarité

Niveau de scolaritéScolarité Note de bas de page 1

En 2011, 62,8 % des 2 628 370 adultes âgés de 25 ans et plus à Montréal avaient terminé des études postsecondaires comparativement à 59,6 % à l'échelle nationale.

De la population âgée de 25 ans et plus à Montréal, 32,7 % avait obtenu un certificat ou diplôme universitaire, un 16,0 % additionnel avait un diplôme collégial et 14,1 % avait un certificat d'une école de métiers.

La part de la population adulte qui avait obtenu un diplôme d'études secondaires comme plus haut niveau de scolarité était de 20,0 %, et 17,2 % n'avait pas terminé leurs études secondaires ni obtenu de certificat, diplôme ou grade d'études postsecondaires.

Tableau 1 – Population âgée de 25 ans et plus selon le plus haut niveau de scolarité atteintScolarité Note de bas de page 1, Montréal (RMR), Québec, Canada

Sommaire du tableau

Ce tableau montre la population âgée de 25 ans et plus selon le plus haut niveau de scolarité atteint. Les titres des colonnes sont : plus haut niveau de scolarité atteint; Montréal, Québec et Canada, qui sont divisés en nombre et pourcentage. Les rangées sont : total - population âgée de 25 ans et plus; aucun certificat, diplôme ou grade; diplôme d'études secondaires; sous-total pour certificat, diplôme ou grade d'études postsecondaires : certificat d'une école de métiers qui est un sous-total pour les rangées : certificat ou diplôme d'une école de métiers (excluant apprenti inscrit) et certificat d'apprenti inscrit; diplôme d'un collège; certificat universitaire inférieur au baccalauréat; grade universitaire qui est un sous-total pour les rangées : baccalauréat; certificat ou diplôme universitaire supérieur au baccalauréat; diplôme en médecine, en médecine dentaire, en médecine vétérinaire ou en optométrie; maîtrise; doctorat acquis.

Tableau 1 – Population âgée de 25 ans et plus selon le plus haut niveau de scolarité atteint
Plus haut niveau de scolarité atteint Montréal Québec Canada
nombre % nombre % nombre %
Total – Population âgée de 25 ans et plus 2 628 370 100,0 5 499 490 100,0 22 935 460 100,0
Aucun certificat, diplôme ou grade 453 075 17,2 1 108 545 20,2 3 956 620 17,3
Diplôme d'études secondairesScolarité Note de bas de page 2 525 420 20,0 1 102 860 20,1 5 300 080 23,1
Certificat, diplôme ou grade d'études postsecondaires 1 649 885 62,8 3 288 085 59,8 13 678 765 59,6
Certificat d'une école de métiersScolarité Note de bas de page 3 369 910 14,1 957 225 17,4 2 744 380 12,0
Certificat ou diplôme d'une école de métiers (excluant apprenti inscrit) 260 425 9,9 682 930 12,4 1 596 595 7,0
Certificat d'apprenti inscritScolarité Note de bas de page 4 109 485 4,2 274 295 5,0 1 147 790 5,0
Diplôme d'un collègeScolarité Note de bas de page 5 421 780 16,0 899 710 16,4 4 487 520 19,6
Certificat universitaire inférieur au baccalauréatScolarité Note de bas de page 6 160 445 6,1 285 970 5,2 1 100 325 4,8
Grade universitaireScolarité Note de bas de page 7 697 750 26,5 1 145 180 20,8 5 346 530 23,3
Baccalauréat 424 825 16,2 717 340 13,0 3 347 425 14,6
Certificat ou diplôme universitaire supérieur au baccalauréatScolarité Note de bas de page 8 78 615 3,0 122 265 2,2 571 525 2,5
Diplôme en médecine, en médecine dentaire, en médecine vétérinaire ou en optométrie 18 745 0,7 31 235 0,6 151 715 0,7
Maîtrise 145 500 5,5 227 315 4,1 1 068 190 4,7
Doctorat acquis 30 065 1,1 47 025 0,9 207 680 0,9

Dans l'ensemble, une proportion croissante de générations de Canadiens se succède dans l'obtention de qualifications d'études postsecondaires. En 2011, 41,7 % des Canadiens âgés de 65 ans et plus avaient terminé des études postsecondaires, comparativement à 75,9 % des adultes âgés entre 25 et 44 ans. De plus, 35,7 % de ceux âgés de 65 ans et plus n'avaient obtenu aucun certificat, diplôme ou grade comparé à 9,5 % pour les personnes âgées entre 25 et 44 ans.

À Montréal, 38,9 % des personnes âgées de 65 ans et plus avaient terminé des études postsecondaires, comparativement à 75,9 % des adultes âgés entre 25 et 44 ans. De plus, 37,6 % de ceux âgés de 65 ans et plus n'avaient aucun certificat, diplôme ou grade comparé à 9,1 % pour les personnes âgées entre 25 et 44 ans.

Montréal – Proportion de la population âgée de 25 ans et plus selon le niveau de scolarité atteint et les groupes d'âge Ce produit a été révisé le 7 octobre 2014.

Description de la figure

Ce diagramme à barres verticales montre la part de la population âgée de 25 ans et plus selon le niveau de scolarité atteint et les groupes d'âge. Les groupes d'âge sont : 25 à 44 ans, 45 à 64 ans et 65 ans et plus. L'axe des y est le pourcentage de la population et l'axe des x est le niveau de scolarité atteint incluant : Aucun certificat, diplôme ou grade; diplôme d'études secondaires; certificat d'une école de métiers; diplôme d'un collège; certificat universitaire inférieur au baccalauréat; baccalauréat et université supérieur au baccalauréat.

Principal domaine d'études

Tableau 2 – Domaines d'études les plus communsScolarité Note de bas de page 9 pour la population âgée de 25 ans et plus ayant des qualifications postsecondaires selon le niveau de scolarité atteintScolarité Note de bas de page 1, Montréal (RMR), Québec, Canada

Sommaire du tableau

Ce tableau montre les cinq domaines d'études les plus communs selon le niveau de scolarité atteint pour la population âgée de 25 ans et plus ayant des qualifications postsecondaires. Les titres des colonnes sont : domaine d'études; Montréal, Québec et Canada, qui sont divisés en nombre, pourcentage et rang. Les rangées sont : les cinq domaines d'études les plus communs sous certificat d'une école de métiers; diplôme d'un collège; université.

Montréal – Proportion de la population âgée de 25 ans et plus selon le niveau de scolarité atteint et les groupes d'âge Tableau 2 Canada, #currentGeo# – Principaux domaines d'études pour la population âgée de 25 ans et plus ayant des qualifications postsecondaires selon le niveau de scolarité atteint
Domaine d'études Montréal Québec Canada
nombre % rang nombre % rang nombre % rang
Certificat d'une école de métiers
Commerce, gestion, marketing et services de soutien connexes 64 725 17,5 1 159 510 16,7 1 329 330 12,0 3
Technologue et technicien, mécanique et réparation 51 755 14,0 2 145 335 15,2 2 485 755 17,7 1
Services personnels et culinaires 46 105 12,5 3 117 510 12,3 3 328 125 12,0 4
Métiers de la construction 42 960 11,6 4 111 680 11,7 4 434 090 15,8 2
Professions dans le domaine de la santé et programmes connexes 42 770 11,6 5 97 915 10,2 6 283 665 10,3 6
Diplôme d'un collège
Commerce, gestion, marketing et services de soutien connexes 112 125 26,6 1 243 835 27,1 1 1 242 870 27,7 1
Professions dans le domaine de la santé et programmes connexes 56 005 13,3 2 126 850 14,1 2 787 660 17,6 2
Techniques/Technologies du génie et domaines liés au génie 37 235 8,8 3 85 315 9,5 3 413 205 9,2 3
Informatique, sciences de l'information et services de soutien connexes 28 775 6,8 4 52 960 5,9 4 212 800 4,7 5
Arts visuels et arts d'interprétation 28 220 6,7 5 43 360 4,8 5 170 725 3,8 6
UniversitéScolarité Note de bas de page 10
Commerce, gestion, marketing et services de soutien connexes 210 425 24,5 1 334 330 23,4 1 1 215 210 18,8 1
Génie 98 245 11,4 2 137 850 9,6 4 686 100 10,6 4
Éducation 96 745 11,3 3 216 005 15,1 2 921 390 14,3 2
Professions dans le domaine de la santé et programmes connexes 78 185 9,1 4 143 120 10,0 3 702 280 10,9 3
Sciences sociales 49 405 5,8 5 76 845 5,4 5 429 185 6,7 5

Lieu des étudesScolarité Note de bas de page 11

En 2011, 1 649 885 résidents de Montréal âgés de 25 ans et plus avaient terminé des études postsecondaires. De ces gradués, 80,1 % avaient étudié au Québec, 3,0 % avaient étudié dans une autre province ou un autre territoire et 16,9 % avaient étudié à l'extérieur du Canada. À l'échelle nationale, 72,5 % des gradués avaient étudié dans la même province ou le même territoire de résidence en 2011, 10,4 % avaient étudié dans une autre province ou un autre territoire et 17,1 % avaient étudié à l'extérieur du Canada.

Dans toutes les provinces, les individus ayant un certificat d'une école de métiers ou un certificat collégial étaient plus susceptibles que ceux ayant obtenu un titre universitaire d'avoir obtenu leur diplôme ou grade dans leur province de résidence en 2011.

Tableau 3 – Population âgée de 25 ans et plus ayant des qualifications postsecondaires selon le lieu des études et selon le niveau de scolarité atteint, Montréal (RMR)

Sommaire du tableau

Ce tableau montre le lieu des études comparativement à la province ou au territoire de résidence en 2011 pour la population âgée de 25 ans et plus ayant des qualifications postsecondaires selon le niveau de scolarité atteint. Les titres des colonnes sont : niveau de scolarité atteint; lieu des études divisé en : a étudié au Québec; a étudié dans une autre province ou un autre territoire; a étudié à l'extérieur du Canada, à leur tour divisés en nombre et en pourcentage. Les rangées sont : total - population âgée de 25 ans et plus ayant des qualifications postsecondaires; certificat d'une école de métiers; diplôme d'un collège; certificat universitaire inférieur au baccalauréat; baccalauréat; université supérieur au baccalauréat.

Tableau 3 – Population âgée de 25 ans et plus ayant des qualifications postsecondaires selon le lieu des études et selon le niveau de scolarité atteint, Montréal
Niveau de scolarité atteint Lieu des études
A étudié au Québec A étudié dans une autre province/territoire A étudié à l'extérieur du Canada
nombre % nombre % nombre %
Total – Population âgée de 25 ans et plus ayant des qualifications postsecondaires 1 320 860 80,1 49 460 3,0 279 565 16,9
Certificat d'une école de métiers 331 705 89,7 5 300 1,4 32 910 8,9
Diplôme d'un collège 365 860 86,7 9 845 2,3 46 065 10,9
Certificat universitaire inférieur au baccalauréat 122 270 76,2 3 715 2,3 34 455 21,5
Baccalauréat 323 455 76,1 18 030 4,2 83 335 19,6
Université supérieur au baccalauréat 177 570 65,1 12 560 4,6 82 795 30,3

Note(s) :

Footnote 1

Les termes « niveau de scolarité », « niveau de scolarité atteint » et « plus haut niveau de scolarité atteint » utilisés dans ce document désignent le plus haut certificat, diplôme ou grade atteint par un individu. La part de la population ayant atteint chaque type de scolarité notée est la part ayant atteint comme étant leur plus haut certificat, diplôme ou degré.

Scolarité retour à la référence de la note de bas de page 1

Footnote 2

« Diplôme d'études secondaires » désigne « diplôme d'études secondaires ou l'équivalent ».

Scolarité retour à la référence de la note de bas de page 2

Footnote 3

« Certificat d'une école de métiers » désigne un certificat ou diplôme d'une école de métiers et est un regroupement qui comprend « certificat d'apprenti inscrit » ainsi que « certificat ou diplôme d'une école de métiers (excluant apprenti inscrit).

Scolarité retour à la référence de la note de bas de page 3

Footnote 4

« Certificat d'apprenti inscrit » inclut un certificat de qualification professionnelle / titre de compagnon.

Scolarité retour à la référence de la note de bas de page 4

Footnote 5

« Diplôme d'un collège » désigne « certificat ou diplôme d'un collège, d'un cégep ou d'un autre établissement non universitaire ».

Scolarité retour à la référence de la note de bas de page 5

Footnote 6

« Certificat universitaire inférieur au baccalauréat » désigne « certificat ou diplôme universitaire inférieur au baccalauréat ». Des comparaisons avec d'autres sources de données suggèrent que la catégorie « Certificat ou diplôme universitaire inférieur au baccalauréat » a été surestimée dans l'ENM. Nous recommandons aux utilisateurs d'interpréter les données de cette catégorie avec prudence. Pour plus d'information, veuillez vous reporter au Guide de référence sur la scolarité, Enquête nationale auprès des ménages.

Scolarité retour à la référence de la note de bas de page 6

Footnote 7

« Grade universitaire » désigne « certificat, diplôme ou grade universitaire au baccalauréat ou supérieur ».

Scolarité retour à la référence de la note de bas de page 7

Footnote 8

« Certificat ou diplôme universitaire supérieur au baccalauréat » désigne « certificat ou diplôme universitaire supérieur au baccalauréat ».

Scolarité retour à la référence de la note de bas de page 8

Footnote 9

« Domaine d'études » dans ce tableau est classé selon la série à 2 chiffres de la Classification des programmes d'enseignements (CPE) de 2011. C'est le principal domaine d'études pour le plus haut certificat, diplôme ou grade atteint par la personne.

Scolarité retour à la référence de la note de bas de page 9

Footnote 10

« Université » dans ce tableau désigne « certificat, diplôme ou grade universitaire » et comprend tous les certificats, diplômes ou grades universitaires incluant les certificats universitaires inférieurs au baccalauréat, les baccalauréats, et les certificats ou diplômes universitaires supérieurs au baccalauréat.

Scolarité retour à la référence de la note de bas de page 10

Footnote 11

« Lieu des études » désigne la province, le territoire ou le pays de l'établissement duquel le plus haut certificat, diplôme ou grade postsecondaire a été obtenu. Ici, lieu des études est comparé à la province ou au territoire de résidence pour indiquer si le lieu des études est dans la même province ou le même territoire que le lieu de résidence en 2011, dans une province ou un territoire différent, ou à l'extérieur du Canada.

Scolarité retour à la référence de la note de bas de page 11

Travail

Travail

À Montréal, 1 897 615 personnes étaient occupées et 158 525 étaient au chômage représentant un total de 2 056 135 personnes constituant la population active totale en mai 2011. Le taux d'emploi était de 60,8 % et le taux de chômage était de 7,7 %.

Tableau 1 Population totale âgée de 15 ans et plus selon la situation d'activité, Montréal (RMR), Québec

Sommaire du tableau

Ce tableau montre la situation d'activité de la population âgée de 15 ans et plus. Les titres des colonnes sont : situation d'activité; Montréal et Québec. Les rangées sont : population totale âgée de 15 ans et plus, avec les sous-totaux : population active (nombre) et inactifs (nombre). Dans la population active (nombre) il y a deux composantes : personnes occupées (nombre) et chômeurs (nombre). Aussi présenté : taux d'activité (%); taux d'emploi (%) et taux de chômage (%).

Tableau 1 Population totale âgée de 15 ans et plus selon la situation d'activité
Situation d'activité Montréal Québec
Note(s) de tableau :
Footnote 1

Dans les années antérieures, cette variable était appelée Activité.

Scolarité : Retour à la référence de la note de bas de page 1-1

Population totale âgée de 15 ans et plusScolarité Tableau 1 Note de bas de page 1 3 120 055 6 474 590
Population active 2 056 135 4 183 445
Personnes occupées 1 897 615 3 880 420
Chômeurs 158 525 303 025
Inactifs 1 063 920 2 291 145
Taux d'activité 65,9 64,6
Taux d'emploi 60,8 59,9
Taux de chômage 7,7 7,2

À Montréal, 12,9 % de la population active occupée était âgée de 15 à 24 ans et 13,9 % était âgée de 55 à 64 ans. Ces proportions se comparent à 13,3 % et 14,8 % respectivement pour le Québec.

Tableau 2 Population active occupée selon les groupes d'âge, Montréal (RMR), Québec

Sommaire du tableau

Ce tableau montre la population active occupée selon des groupes d'âge sélectionnés. Les titres des colonnes sont : groupes d'âge, Montréal et Québec, qui sont divisés en nombre et pourcentage. Les rangées sont : total; groupes d'âge 15 à 24 ans; 25 à 34 ans; 35 à 54 ans; 55 à 64 ans; 65 ans et plus.

Tableau 2 Population active occupée selon les groupes d'âge
Groupes d'âge Montréal Québec
nombre % nombre %
Total 1 897 615 100,0 3 880 420 100,0
15 à 24 ans 244 230 12,9 518 030 13,3
25 à 34 ans 418 250 22,0 820 080 21,1
35 à 54 ans 915 700 48,3 1 860 310 47,9
55 à 64 ans 264 650 13,9 573 220 14,8
65 ans et plus 54 780 2,9 108 780 2,8

À Montréal, les principales professions étaient : Vendeurs - commerce de détail; Adjoints administratifs; Directeurs - commerce de détail et de gros. Au Québec, les principales professions étaient : Vendeurs - commerce de détail; Adjoints administratifs; Caissiers.

Tableau 3 Principales professions pour la population active occupée, Montréal (RMR), Québec

Sommaire du tableau

Ce tableau montre les principales professions. Les titres des colonnes sont : profession; Montréal et Québec, qui sont divisés en nombre et pourcentage. Les rangées sont : les principales professions.

Tableau 3 Principales professions pour la population active occupée
Profession Montréal Québec
nombre % rang nombre % rang
Vendeurs - commerce de détail 79 400 4,2 1 158 000 4,1 1
Adjoints administratifs 51 440 2,7 2 114 170 2,9 2
Directeurs - commerce de détail et de gros 39 780 2,1 3 80 140 2,1 4
Caissiers 37 460 2,0 4 81 560 2,1 3
Éducateurs et aides-éducateurs de la petite enfance 34 100 1,8 5 71 335 1,8 5
Serveurs au comptoir, aides de cuisine et personnel de soutien assimilé 31 365 1,7 6 66 345 1,7 6
Infirmiers autorisés et infirmiers psychiatriques autorisés 29 730 1,6 7 63 850 1,6 7
Agents d'administration 28 090 1,5 8 60 000 1,5 8
Autres préposés aux services d'information et aux services à la clientèle 27 665 1,5 9 44 055 1,1 17
Vérificateurs et comptables 27 165 1,4 10 45 800 1,2 16

À Montréal, les principales industries étaient : Écoles primaires et secondaires; Hôpitaux; Restaurants à service complet. Au Québec, les principales industries étaient : Écoles primaires et secondaires; Hôpitaux; Épiceries.

Tableau 4 Principales industries pour la population active occupée, Montréal (RMR), Québec

Sommaire du tableau

Ce tableau montre les principales industries. Les titres des colonnes sont : industrie; Montréal et Québec, qui sont divisés en nombre et pourcentage. Les rangées sont : les principales industries.

Tableau 4 Principales industries pour la population active occupée
Industrie Montréal Québec
nombre % rang nombre % rang
Écoles primaires et secondaires 85 935 4,5 1 182 775 4,7 1
Hôpitaux 83 095 4,4 2 173 015 4,5 2
Restaurants à service complet 54 565 2,9 3 106 475 2,7 4
Épiceries 48 610 2,6 4 108 535 2,8 3
Intermédiation financière par le biais de dépôts 41 810 2,2 5 70 035 1,8 10
Conception de systèmes informatiques et services connexes 41 525 2,2 6 59 140 1,5 13
Administrations publiques locales, municipales et régionales 40 600 2,1 7 81 115 2,1 7
Services de garderie 34 095 1,8 8 72 465 1,9 9
Établissements de soins infirmières et de soins pour bénéficiaires internes 33 820 1,8 9 79 650 2,1 8
Universités 32 735 1,7 10 53 110 1,4 16

Le nombre de travailleurs autonomes à Montréal représente 205 165 ou 10,8 % de tous les travailleurs occupés.

Tableau 5 Population active occupée selon les catégories de travailleurs, Montréal (RMR), Québec

Sommaire du tableau

Ce tableau montre la catégorie de travailleurs. Les titres des colonnes sont : catégorie de travailleurs; Montréal et Québec, qui sont divisés en nombre et pourcentage. Les rangées sont : population active occupée totale; avec les sous-totaux : employé (nombre et pourcentage) et total – travailleurs autonome (nombre et pourcentage). Dans le total – travailleur autonome il y a deux composantes : travailleur autonome (constitué en société ou non constitué en société) et travailleur familial non rémunéré.

Tableau 5 Population active occupée selon les catégories de travailleurs
Catégorie de travailleurs Montréal Québec
nombre % nombre %
Note(s) de tableau :
Footnote 1

Comprend les travailleurs autonomes ayant une entreprise non constituée en société et les travailleurs autonomes ayant une entreprise constituée en société. Sont également inclus dans la catégorie des travailleurs autonomes les travailleurs familiaux non rémunérés.

Retour à la référence de la note de bas de page 5-1

Population active occupée totale 1 897 615 100,0 3 880 420 100,0
Employé 1 692 450 89,2 3 465 775 89,3
Total – Travailleur autonomeTableau 5 Note de bas de page 1 205 165 10,8 414 650 10,7
Travailleur autonome (constitué en société ou non constitué en société) 201 970 10,6 406 800 10,5
Travailleur familial non rémunéré 3 195 0,2 7 845 0,2

En 2011, 22,2 % des navetteurs de Montréal ont utilisé le transport en commun pour se rendre au travail. En comparaison avec 13,3 % du Québec. 66,4 % de la population a utilisé une automobile, un camion, une fourgonnette en tant que conducteur tandis que 3,4 % a utilisé une automobile, un camion, une fourgonnette en tant que passager. Le temps moyen des déplacements entre le domicile et le lieu de travail pour Montréal était de 29,7 minutes, en comparaison avec le Québec ce temps était de 25,2 minutes.

À Montréal, 85,3 % de la population active occupée âgée de 15 ans et plus a travaillé à son travail habituel, 5,9 % a travaillé à la maison et 8,5 % n'avait pas d'adresse de travail fixe.

Tableau 6 Population active occupée selon le mode de transport, Montréal (RMR), Québec

Sommaire du tableau

Ce tableau montre la population active occupée selon le mode de transport. Les titres des colonnes sont : mode de transport; Montréal et Québec, qui sont divisés en nombre et pourcentage. Les rangées sont : population active occupée totale ayant un lieu habituel de travail ou sans adresse de travail fixe; voiture, camion ou fourgonnette – conducteur; voiture, camion ou fourgonnette – passager; transport en commun; à pied; bicyclette; autre.

Tableau 6 Population active occupée selon le mode de transport
Moyen de transport Montréal Québec
nombre % nombre %
Population active occupée totale ayant un lieu habituel de travail ou sans adresse de travail fixe 1 779 360 100,0 3 633 085 100,0
Voiture, camion ou fourgonnette – conducteur 1 181 980 66,4 2 713 295 74,7
Voiture, camion ou fourgonnette – passager 60 155 3,4 136 495 3,8
Transport en commun 395 685 22,2 484 595 13,3
À pied 95 160 5,3 215 215 5,9
Bicyclette 31 075 1,7 48 870 1,3
Autre 15 310 0,9 34 620 1,0

Tableau 7 Durée moyenne du trajet domicile-travail pour la population active occupée, Montréal (RMR), Québec

Sommaire du tableau

Ce tableau montre la durée moyenne du trajet domicile-travail. Les titres des colonnes sont : durée moyenne du trajet domicile-travail; Montréal et Québec, qui sont divisés en nombre et pourcentage. La rangée est : durée moyene du trajet domicile-travail.

Tableau 7 Durée moyenne du trajet domicile-travail pour la population active occupée
Durée moyenne du trajet domicile-travail Montréal Québec
Moyenne 29,7 25,2

Tableau 8 Population active occupée selon l'heure de départ pour le travail, Montréal (RMR), Québec

Sommaire du tableau

Ce tableau montre l'heure de départ pour le travail. Les titres des colonnes sont : heure de départ pour le travail; Montréal et Québec, qui sont divisés en nombre et pourcentage. Les rangées sont : total; 5 h à 5 h 59; 6 h à 6 h 59; 7 h à 7 h 59; 8 h à 8 h 59; 9 h à 11 h 59; 12 h à 4 h 59.

Tableau 8 Population active occupée selon l'heure de départ pour le travail
Heure de départ pour le travail Montréal Québec
nombre % nombre %
Total 1 779 360 100,0 3 633 085 100,0
5 h à 5 h 59 134 805 7,6 249 210 6,9
6 h à 6 h 59 318 625 17,9 679 010 18,7
7 h à 7 h 59 506 355 28,5 1 137 025 31,3
8 h à 8 h 59 373 445 21,0 737 375 20,3
9 h à 11 h 59 196 665 11,1 327 620 9,0
12 h à 4 h 59 249 465 14,0 502 850 13,8

Tableau 9 Population active occupée selon le lieu de travail, Montréal (RMR), Québec

Sommaire du tableau

Ce tableau montre le lieu de travail. Les titres des colonnes sont : lieu de travail; Montréal et Québec, qui sont divisés en nombre et pourcentage. Les rangées sont : total; lieu habituel de travail; à domicile; à l'extérieur du Canada; sans adresse de travail fixe.

Tableau 9 Population active occupée selon le lieu de travail
Lieu de travail Montréal Québec
nombre % nombre %
Population active occupée totale 1 897 615 100,0 3 880 420 100,0
Lieu habituel de travail 1 618 045 85,3 3 301 560 85,1
À domicile 112 630 5,9 237 625 6,1
À l'extérieur du Canada 5 620 0,3 9 705 0,3
Sans adresse de travail fixe 161 315 8,5 331 520 8,5

À Montréal, 18,6 % (401 075) de la population âgée de 15 ans et plus ayant travaillé en 2010 ou en 2011 a déclaré l'anglais seulement comme langue utilisée le plus souvent au travail, 71,6 % (1 543 440) le français seulement et 8,2 % (177 215) les deux langues officielles (anglais et français) à égalité. De plus, 0,7 % de la population âgée de 15 ans et plus ayant travaillé en 2010 ou en 2011 a déclaré utiliser le plus souvent une langue officielle et une langue non officielle à égalité au travail et 0,9 % une langue non officielle seulement.

Par ailleurs, 26,9 % (580 060) de la population âgée de 15 ans et plus ayant travaillé en 2010 ou en 2011 a déclaré travailler régulièrement en anglais, 9,9 % (212 520) régulièrement en français et 0,1 % (1 120) régulièrement dans les deux langues officielles du pays. De plus, 0,7 % (15 685) de la population âgée de 15 ans et plus ayant travaillé en 2010 ou en 2011 a déclaré utiliser régulièrement une langue officielle et une langue non officielle au travail et 1,6 % (33 775) une langue non officielle seulement.

Au Québec, 11,9 % (526 790) de la population âgée de 15 ans et plus ayant travaillé en 2010 ou en 2011 a déclaré comme langue utilisée le plus souvent au travail seulement l'anglais, 81,6 % (3 614 285) seulement le français et 5,3 (235 475) les deux langues officielles (anglais et français) à égalité. De plus, 0,4 % de la population âgée de 15 ans et plus ayant travaillé en 2010 ou en 2011 a déclaré utiliser le plus souvent une langue officielle et une langue non officielle à égalité au travail.

Pour ce qui est de la langue utilisée régulièrement au travail au Québec, les proportions sont les suivantes : 21,3 % (944 195) ont déclaré utiliser l'anglais; 6,4 % (284 730) ont déclaré utiliser le français; 0,0 % (1 550) utilisent les deux langues officielles; 0,4 % (19 325) ont déclaré utiliser une langue officielle et une langue non officielle et 1,0 % (43 905) ont déclaré une langue non officielle seulement.

Tableau 10 Langues utilisées au travail, Montréal (RMR), Québec

Sommaire du tableau

Ce tableau montre les langues utilisées le plus souvent et régulièrement au travail. Les titres des colonnes sont : langue utilisée au travail; langue utilisée le plus souvent au travail et langue utilisée régulièrement au travail pour Montréal et Québec, qui sont divisés en nombre et pourcentage. Les rangées sont : population âgée de 15 ans et plus ayant travaillé depuis 2010; anglais seulement; français seulement; autre langue seulement; anglais et français; anglais et une autre langue; français et une autre langue; anglais, français et une autre langue.

Tableau 10 Langues utilisées au travail
Langue utilisée au travail Langue utilisée le plus souvent Langue utilisée régulièrementTableau 1 Note de bas de page 1
Montréal Québec Montréal Québec
nombre % nombre % nombre % nombre %
Note(s) de tableau :
Footnote 1

Autre que celle parlée le plus souvent.

Retour à la référence de la note de bas de page 1-1

Population âgée de 15 ans et plus ayant travaillé depuis 2010 2 156 170 100,0 4 426 985 100,0 843 165 39,1 1 293 710 29,2
Anglais seulement 401 075 18,6 526 790 11,9 580 060 26,9 944 195 21,3
Français seulement 1 543 440 71,6 3 614 285 81,6 212 520 9,9 284 730 6,4
Autre langue seulement 18 390 0,9 31 755 0,7 33 775 1,6 43 905 1,0
Anglais et français 177 215 8,2 235 475 5,3 1 120 0,1 1 550 0,0
Anglais et une autre langue 4 085 0,2 4 865 0,1 10 180 0,5 12 895 0,3
Français et une autre langue 3 785 0,2 4 770 0,1 5 445 0,3 6 355 0,1
Anglais, français et une autre langue 8 180 0,4 9 040 0,2 65 0,0 75 0,0
Aucune ... ... ... ... 1 313 000 60,9 3 133 275 70,8

À Montréal, les langues non officielles les plus utilisées au travail, le plus souvent ou régulièrement, avec ou sans langue officielle, sont Espagnol, Langues chinoises et Arabe qui représentent respectivement 0,5 % (22 160), 0,3 % (11 050) et 0,2 % (9 470) de la population âgée de 15 ans et plus ayant travaillé en 2010 ou en 2011.

Au Québec, les langues non officielles les plus utilisées au travail, le plus souvent ou régulièrement, avec ou sans une langue officielle, sont Espagnol, Langues chinoises et Arabe qui représentent respectivement 0,3 % (29 245), 0,1 % (11 740) et 0,1 % (10 185) de la population âgée de 15 ans et plus ayant travaillé en 2010 ou en 2011.

Tableau 11 Langues non officielles utilisées au travail, Montréal (RMR), Québec

Sommaire du tableau

Ce tableau montre les langues non officielles les plus utilisées au travail. Les titres des colonnes sont : langue utilisée au travail; langue utilisée au moins régulièrement au travail, langue utilisée le plus souvent au travail et langue utilisée régulièrement au travail pour Montréal et Québec, qui sont divisés en nombre et pourcentage. Les rangées sont les langues non officielles les plus utilisées au travail.

Tableau 11 Langues non officielles utilisées au travail
Langue utilisée au travail Langue utilisée au moins régulièrementTableau 2 Note de bas de page 2 Langue utilisée le plus souventTableau 2 Note de bas de page 2 Langue utilisée régulièrementTableau 2 Note de bas de page 1,Tableau 2 Note de bas de page 3
Montréal Québec Montréal Québec Montréal Québec
nombre % rang nombre % rang nombre % rang nombre % rang nombre % rang nombre % rang
Note(s) de tableau :
Footnote 1

Autre que celle parlée le plus souvent.

Retour à la référence de la note de bas de page 2-1

Footnote 2

Pourcentages calculés sur la population âgée de 15 ans et plus ayant travaillé en 2010 ou en 2011.

Retour à la référence de la note de bas de page 2-2

Footnote 3

Pourcentages calculés sur la population âgée de 15 ans et plus ayant travaillé en 2010 ou en 2011 et ayant déclaré une ou plusieurs langues utilisées régulièrement au travail.

Retour à la référence de la note de bas de page 2-3

Espagnol 22 160 0,5 1 29 245 0,3 1 6 790 0,3 2 8 775 0,2 1 15 370 1,8 1 20 470 1,6 1
Langues chinoises 11 050 0,3 2 11 740 0,1 2 7 070 0,3 1 7 385 0,2 2 3 980 0,5 4 4 355 0,3 4
Arabe 9 470 0,2 3 10 185 0,1 3 4 115 0,2 3 4 305 0,1 4 5 360 0,6 3 5 880 0,5 3
Italien 9 455 0,2 4 9 805 0,1 4 2 880 0,1 4 2 960 0,1 6 6 575 0,8 2 6 845 0,5 2
Grec 3 615 0,1 5 3 730 0,0 7 1 460 0,1 6 1 485 0,0 9 2 155 0,3 5 2 250 0,2 5
Revenu

Composition du revenu

Le revenu total de la population dans les ménages privés peut être classé en deux composantes principales : le revenu du marchéRevenu Note de bas de page 1 et les transferts gouvernementauxRevenu Note de bas de page 2. À Montréal, en 2010, 86,6 % du revenu total provenait du revenu du marché et 13,4 % de transferts gouvernementaux. (Le revenu total agrégé pour Montréal était de 113,4 milliards de dollars en 2010.)

Figure 1 Composition du revenu de la population dans les ménages privés en 2010

Description de la figure

Ce diagramme à barres empilées montre la composition du revenu de la population dans les ménages privés. L'axe des y est Canada, Québec et Montréal. L'axe des x est le pourcentage de la composition du revenu (revenu du marché et transferts gouvernementaux).

La principale composante du revenu du marché était le revenu d'emploi. À Montréal, le revenu d'emploi représentait 85,00 $ de chaque 100 $ du revenu du marché, légèrement au-dessus du chiffre pour le Québec de 84,40 $. Pour les deux composantes de revenu d'emploi, les salaires et traitements représentaient 79,00 $, tandis que le revenu net d'un travail autonome représentait 6,10 $.

Les autres composantes du revenu du marché étaient inférieures au revenu d'emploi : à Montréal, les revenus de placements représentaient 5,30 $ pour 100 $ du revenu du marché, les pensions de retraite et rentes 7,70 $ et 2,00 $ provenaient d'autres sources privées.

Les transferts gouvernementaux reçus à Montréal étaient le Régime de pensions du Canada ou le Régime de rentes du Québec, représentant 25,40 $ pour chaque 100 $ de transferts gouvernementaux totaux reçus, la pension de la Sécurité de la vieillesse (SV) et le Supplément de revenu garanti (24,60 $), d'autres revenus provenant de sources publiques (18,90 $), les prestations pour enfants (16,30 $), et les prestations de l'assurance-emploi (14,80 $).

Tableau 1 – Composition du revenu de la population dans les ménages privés en 2010, Montréal, Québec, Canada

Sommaire du tableau

Ce tableau montre la composition du revenu de la population dans les ménages privés en 2010. Les titres des colonnes sont : composition du revenu, Montréal, Québec et Canada. Les rangées sont : revenu total agrégé en millions de dollars sous lequel se trouvent les principales composantes du revenu du marché et des transferts gouvernementaux. Revenu du marché est encore divisé en : revenu d'emploi en pourcentage (incluant salaires et traitements en pourcentage et revenu provenant d'un travail autonome en pourcentage); revenu de placements en pourcentage; pensions de retraite, rentes en pourcentage; autre revenu en espèces. Transferts gouvernementaux sont encore divisés en : prestations du Régime de rentes du Québec ou du Régime de pensions du Canada en pourcentage; pension de la Sécurité de la vieillesse et Supplément de revenu garanti en pourcentage; prestations d'assurance-emploi en pourcentage; prestations pour enfants en pourcentage et autre revenu provenant de sources publiques en pourcentage. Inclus également, l'impôt payé sur le revenu en tant que pourcentage du revenu total et revenu après impôt en tant que pourcentage du revenu total.

Tableau 1 – Composition du revenu de la population dans les ménages privés en 2010, Montréal, Québec, Canada
Composition du revenu Montréal (RMR) Québec Canada
Revenu total agrégé (million $) 113 392,0 224 780,4 1 053 582,1
Composition du revenu total en 2010 (%) 100,0 100,0 100,0
Revenu du marché (%) 86,6 85,0 87,6
Revenu d'emploi (%) 73,7 71,7 74,7
Salaires et traitements (%) 68,4 66,8 70,3
Revenu provenant d'un travail autonome (%) 5,3 4,9 4,4
Revenu de placements (%) 4,6 4,1 4,6
Pensions de retraite, rentes (%) 6,6 7,6 6,7
Autre revenu en espèces (%) 1,8 1,6 1,7
Transferts gouvernementaux (%) 13,4 15,0 12,4
Prestations du Régime de rentes du Québec ou du Régime de pensions du Canada (%) 3,4 3,9 3,5
Pension de la Sécurité de la vieillesse et Supplément de revenu garanti (%) 3,3 3,8 3,1
Prestations d'assurance-emploi (%) 2,0 2,4 1,8
Prestations pour enfants (%) 2,2 2,2 1,5
Autre revenu provenant de sources publiques (%) 2,5 2,7 2,6
Impôt payé sur le revenu - en tant que pourcentage du revenu total 17,8 16,7 16,4
Revenu après impôt - en tant que pourcentage du revenu total 82,2 83,3 83,6

Revenu total élevé

Parmi la population canadienne dans les ménages privés âgée de 15 ans et plus, dix pour cent avaient des revenus totaux de plus de 80 400 $ en 2010. Pour se retrouver dans le palier supérieur de 5 %, les Canadiens devaient avoir un revenu total légèrement supérieur à 102 300 $ et pour se retrouver dans le palier supérieur de 1 %, il fallait un peu plus de 191 100 $, presque sept fois la médiane nationale de 27 800 $Revenu Note de bas de page 3.

Montréal comptait 4,2 % de sa population âgée de 15 ans et plus dans le palier supérieur de 5 % ayant le revenu total le plus élevé et 1,0 % dans le palier supérieur de 1 % ayant le revenu total le plus élevé, comparativement à 3,3 % et 0,7 % au Québec et à 5,0 % et 1,0 % au Canada.

Tableau 2 – Population âgée de 15 ans et plus selon le revenu total, Montréal, Québec, Canada

Sommaire du tableau

Le tableau suivant montre la population âgée de 15 ans et plus selon le revenu total. Les titres des colonnes sont : revenu total, Montréal, Québec et Canada. Les rangées sont : population âgée de 15 ans et plus selon le revenu total en chiffres; sans revenu ou moins de 27 815 $ en pourcentage; sans revenu ou moins de 12 025 $ en pourcentage; 12 025 $ à 27 814 $ en pourcentage; 27 815 $ à 51 304 $ en pourcentage; 51 305 $ et plus en pourcentage; 80 420 $ et plus (palier supérieur de 10 %) en pourcentage; 102 305 $ et plus (palier supérieur de 5 %) en pourcentage et 191 150 $ et plus (palier supérieur de 1 %) en pourcentage.

Tableau 2 – Population âgée de 15 ans et plus selon le revenu total, Montréal, Québec, Canada
Revenu total Montréal (RMR) Québec Canada
Population âgée de 15 ans et plus selon le revenu total (chiffres) 3 120 055 6 474 590 27 259 525
Sans revenu ou moins de 27 815 $ (%) 51,9 51,9 50,0
Sans revenu ou moins de 12 025 $ (%) 25,9 24,5 25,0
12 025 $ à 27 814 $ (%) 26,0 27,3 25,0
27 815 $ et plus (%) 48,1 48,1 50,0
27 815 $ à 51 304 $ (%) 25,9 27,6 25,0
51 305 $ et plus (%) 22,2 20,6 25,0
80 420 $ et plus (palier supérieur de 10 %) (%) 8,0 6,7 10,0
102 305 $ et plus (palier supérieur de 5 %) (%) 4,2 3,3 5,0
191 145 $ et plus (palier supérieur de 1 %) (%) 1,0 0,7 1,0

Une carte à l'échelle nationale montrant la répartition spatiale des personnes dont le revenu total est dans le groupe des cinq pour cent des personnes ayant le revenu total le plus élevé est aussi offerte. Canada. Pourcentage de la population dans les cinq pour cent supérieurs du revenu total en 2010 selon les divisions de recensement (DR) de 2011

Revenu d'emploi

Des personnes ayant un revenu d'emploi à Montréal, 49,2 % ont travaillé toute l'année à plein tempsRevenu Note de bas de page 4 en 2010, comparativement à 49,0 % au Québec. Le revenu d'emploi médian de ces travailleurs à Montréal était de 44 052 $ (41 963 $ pour ceux au Québec).

Les trois professions les plus courantes des personnes ayant travaillé toute l'année à plein temps en 2010 à Montréal étaient Adjoints administratifs; Vendeurs - commerce de détail; et Directeurs - commerce de détail et de gros.

Tableau 3 – Les gains médians pour les professions les plus courantes toute l'année à plein temps en 2010, Montréal, Québec, Canada

Sommaire du tableau

Le tableau suivant montre les professions les plus courantes des personnes ayant travaillé toute l'année à plein temps en 2010. Les titres des colonnes sont : population avec revenu d'emploi ayant travaillé toute l'année à plein temps en 2010; Montréal divisé en nombre et gains médians en dollars et Québec et Canada divisé en gains médians en dollars. Les rangées sont : les professions les plus courantes.

Tableau 3 – Les gains médians pour les professions les plus courantes toute l'année à plein temps en 2010, Montréal, Québec, Canada
Population avec revenu d'emploi ayant travaillé toute l'année à plein temps en 2010Revenu Note de bas de page 5 Montréal (RMR) Québec Canada
nombre gains médians ($) gains médians ($) gains médians ($)
Adjoints administratifs 29 810 37 894 36 765 39 143
Vendeurs - commerce de détail 28 705 28 562 27 664 30 249
Directeurs - commerce de détail et de gros 27 770 38 134 36 326 42 697

Revenu familial

Le revenu familial médian après impôt des familles économiques à Montréal en 2010 était 61 456 $, la médiane des familles comptant un couple était 67 224 $ et 41 881 $ pour les familles monoparentales. Les personnes hors famille économique (personnes vivant seules ou avec des personnes non apparentées seulement), le revenu après impôt médian était 23 667 $.

Comparativement au revenu après impôt médian des familles au Québec de 59 560 $, 64 197 $ pour les couples, 41 275 $ pour les familles monoparentales et 23 120 $ pour les personnes vivant seules sans la présence de personnes apparentées.

Tableau 4 – Revenu après impôt médian des familles économiques et personnes hors famille économique en 2010, Montréal, Québec, Canada

Sommaire du tableau

Ce tableau montre le revenu après impôt médian en 2010 selon la structure de la famille économique et le sexe. Les titres des colonnes sont : structure de la famille économique et sexe; Montréal divisé en nombre et en revenu après impôt médian en dollars et Québec et Canada divisé en revenu après impôt médian en dollars. Les rangées sont : toutes les familles économiques suivies des composantes : familles comptant un couple; familles monoparentales et autres familles économiques et personnes hors famille économique suivie des composantes : sexe masculin; sexe féminin.

Tableau 4 – Revenu après impôt médian des familles économiques et personnes hors famille économique en 2010, Montréal, Québec, Canada
Structure de la famille économique et sexe Montréal (RMR) Québec Canada
nombre revenu après impôt médian revenu après impôt médian revenu après impôt médian
Toutes les familles économiques 1 036 485 61 456 59 560 67 044
Familles comptant un couple 835 210 67 224 64 197 72 356
Familles monoparentales 175 525 41 881 41 275 42 401
Autres familles économiques 25 755 46 671 47 097 55 484
Personnes hors famille économique 665 855 23 667 23 120 25 761
Sexe masculin 318 860 24 966 25 167 28 197
Sexe féminin 346 995 22 657 21 605 23 917

Figure 2 Revenu après impôt médian en 2010, Montréal, Québec et Canada

Description de la figure

Le diagramme à barres verticales suivant montre le revenu après impôt médian en 2010 selon la structure de la famille économique et le sexe. L'axe des y est la médiane exprimée en dollars. L'axe des x est la structure de la famille économique et le sexe y compris : toutes les familles économiques; familles comptant un couple; familles monoparentales; autres familles économiques; personnes hors famille économique; hommes hors famille économique; femmes hors famille économique.

Les familles étaient de tailles différentes et les familles de tailles plus importantes pouvaient avoir profité d'un partage des ressources et d'économies d'échelle. À Montréal, selon le revenu après impôt rajusté selon la taille de la famille, 43,8 % de la population faisait partie de la moitié la plus élevée de la répartition du revenu, similaire au taux de 42,3 % au Québec.

À Montréal, le pourcentage de la population dans le groupe décile de revenuRevenu Note de bas de page 6 le plus faible était 11,8 % supérieur à celui du Québec (10,4 %). Le pourcentage de la population dans le décile le plus élevé était 7,1 %, supérieur à celui du Québec (5,6 %).

Tableau 5 – Population dans les ménages privés selon le revenu familial après impôt rajusté en 2010, Montréal, Québec, Canada

Sommaire du tableau

Le tableau suivant montre la population dans les ménages privés selon le revenu après impôt rajusté en 2010. Les titres des colonnes sont : population dans les ménages privés selon les intervalles de déciles du revenu après impôt rajusté en 2010, Montréal, Québec et Canada. Les rangées sont : population dans les ménages privés en chiffres et les intervalles de déciles.

Tableau 5 – Population dans les ménages privés selon le revenu familial après impôt rajusté en 2010, Montréal, Québec, Canada
Pourcentage des ménages privés en intervalles de déciles du revenu après impôt rajusté en 2010 Montréal (RMR) Québec Canada
Population dans les ménages privés (chiffres) 3 752 475 7 732 520 32 852 320
Dans la moitié inférieure de la répartition canadienne (%) 56,2 57,7 50,0
Dans le plus faible décile (%) 11,8 10,4 10,0
Dans le deuxième décile (%) 11,1 11,5 10,0
Dans le troisième décile (%) 11,5 12,1 10,0
Dans le quatrième décile (%) 11,1 12,1 10,0
Dans le cinquième décile (%) 10,7 11,6 10,0
Dans la moitié supérieure de la répartition canadienne (%) 43,8 42,3 50,0
Dans le sixième décile (%) 10,3 10,8 10,0
Dans le septième décile (%) 9,8 10,1 10,0
Dans le huitième décile (%) 8,9 8,7 10,0
Dans le neuvième décile (%) 7,7 7,1 10,0
Dans le décile le plus élevé (%) 7,1 5,6 10,0

Faible revenuRevenu Note de bas de page 7

Dans l'ENM, nous avons utilisé une mesure relative pour classer les personnes selon la catégorie de revenu : la mesure de faible revenu fondée sur le revenu après impôt (MFR-ApI). Pour cette mesure, le seuil du revenu est la moitié du revenu médian des ménages canadiens après impôt. Le revenu a été rajusté afin de tenir compte de la taille du ménage. Les personnes dans les ménages dont le revenu après impôt du ménage était inférieur à ce seuilRevenu Note de bas de page 8 ont été considérées comme étant à faible revenu.

Selon la mesure de faible revenu fondée sur le revenu après impôt, la proportion de la population étant à faible revenu à Montréal était 17,9 %. Cette proportion était supérieure au taux observé de 16,7 % au Québec. À Montréal, en comparant à la population de tous les âges, cette proportion était supérieure (18,7 %) pour les personnes âgées de moins de 18 ans, et, pour les personnes âgées de 65 ans et plus, cette proportion était supérieure avec 18,4 %.

Tableau 6 – Catégorie de revenu selon la mesure de faible revenu après impôt (MFR-ApI) en 2010, Montréal, Québec, Canada

Sommaire du tableau

Ce tableau montre la catégorie de revenu selon la mesure de faible revenu après impôt en 2010. Les titres des colonnes sont : catégorie de revenu, Montréal, Québec et Canada. Les rangées sont : total - personnes dans les ménages privés selon la catégorie de revenu en chiffres, proportion à faible revenu selon la MFR-ApI en pourcentage; moins de 18 ans en pourcentage; moins de 6 ans en pourcentage; 18 à 64 ans en pourcentage et 65 ans et plus en pourcentage.

Tableau 6 – Catégorie de revenu selon la mesure de faible revenu après impôt (MFR-ApI) en 2010, Montréal, Québec, Canada
Catégorie de revenu Montréal (RMR) Québec Canada
Total - Personnes dans les ménages privés selon la catégorie de revenu (chiffres)Revenu Note de bas de page 9 3 752 475 7 691 755 32 386 170
Proportion à faible revenu (selon la MFR-ApI) (%) 17,9 16,7 14,9
Moins de 18 ans (%) 18,7 16,3 17,3
Moins de 6 ans (%) 19,9 16,8 18,1
18 à 64 ans (%) 17,6 16,0 14,4
65 ans et plus (%) 18,4 20,1 13,4

Une carte montrant la proportion des personnes à faible revenu à l'intérieur de la RMR de Montréal est aussi offerte.

Note(s) :

Footnote 1

Le revenu du marché comprend les revenus provenant de toutes les sources non gouvernementales telles que le travail, les placements, les pensions privées et les pensions alimentaires pour les anciens conjoints et les enfants.

Revenu retour à la référence de la note de bas de page 1

Footnote 2

Les transferts gouvernementaux comprennent les prestations du Régime de rentes du Québec ou du Régime de pensions du Canada, la pension de la Sécurité de la vieillesse et le Supplément de revenu garanti, les prestations d'assurance-emploi, les prestations pour enfants et autre revenu provenant de sources publiques.

Revenu retour à la référence de la note de bas de page 2

Footnote 3

La population âgée de 15 ans et plus sans revenu et la population ayant un revenu négatif sont compris dans le bas de la répartition.

Revenu retour à la référence de la note de bas de page 3

Footnote 4

Toute l'année à plein temps : ayant travaillé de 49 à 52 semaines, la plupart du temps à plein temps.

Revenu retour à la référence de la note de bas de page 4

Footnote 5

Seules les professions les plus courantes avec au moins 250 personnes avec un revenu d'emploi ayant travaillé toute l'année à plein temps sont présentées ici.

Revenu retour à la référence de la note de bas de page 5

Footnote 6

Le groupe de décile de revenu offre un classement sommaire de la situation économique d'une personne fondée sur sa position relative quant à la répartition du revenu après impôt rajusté des familles économiques. La population dans les ménages privés est répartie selon son revenu familial après impôt rajusté et est ensuite divisée en 10 groupes égaux comprenant chacun 10 % de la population.

Revenu retour à la référence de la note de bas de page 6

Footnote 7

Les estimations du faible revenu de l'Enquête nationale auprès des ménages (ENM) ne sont pas directement comparables aux estimations provenant d'autres sources comme les recensements antérieurs ou l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu, mais les comparaisons avec des géographies ou des groupes différents ayant un échantillon de taille suffisante dans l'ENM sont de bonne qualité.

Revenu retour à la référence de la note de bas de page 7

Footnote 8

Un ménage composé de quatre personnes ayant un revenu après impôt inférieur à 38 920 $ était considéré à faible revenu, pour une personne vivant seule, le seuil était de 19 460 $.

Revenu retour à la référence de la note de bas de page 8

Footnote 9

La population des Territoires et des collectivités des Premières Nations a été exclue des statistiques sur les ménages à faible revenu. L'utilisation de statistiques fondées sur le revenu en dollars pourrait être trompeuse dans les régions où il y a un bon nombre de transferts gouvernementaux qui ne sont pas payés en espèces ou d'activités économiques non-monétaires. À Montréal, 0 personnes dans les ménages privés ont été exclues.

Revenu retour à la référence de la note de bas de page 9

Logement

Logement

Le nombre de ménages à Montréal s'élevait à 1 613 290. Le taux d'accession à la propriété à Montréal était de 55,0 %, ce qui était inférieur au taux d'accession à la propriété du Québec de 61,2 %.

Tableau 1 – Mode d'occupation pour l’ensemble des ménages, Montréal, Québec, Canada

Sommaire du tableau

Ce tableau montre le nombre et le pourcentage de ménages selon le mode d’occupation pour Montréal, Québec. Les titres des colonnes pour les géographies présentent sont : mode d’occupation, Montréal, Québec et Canada montrant le nombre et le pourcentage. Les rangées sont : total – ménages, propriétaire et locataire.

Tableau 1 – Mode d'occupation pour l’ensemble des ménages, Montréal, Québec, Canada
Mode d'occupation Montréal (RMR) Québec Canada
nombre pourcentage pourcentage pourcentage
Total – Ménages 1 613 290 100,0 100,0 100,0
Propriétaire 887 040 55,0 61,2 69,0
Locataire 726 250 45,0 38,6 30,6

Montréal – AbordabilitéLogement Note de bas de page 1

Les ménages à Montréal qui ont consacré 30 % ou plus du revenu du ménage aux coûts d'habitation représentaient 27,6 % des ménages non agricoles et hors réserve dont le revenu était supérieur à zéro. La proportion était supérieure à la proportion du Québec (23,4 %).

Une proportion inférieure de ménages propriétaires ont consacré 30 % ou plus comparativement aux ménages locataires à Montréal (18,0 % pour les propriétaires contre 39,4 % pour les locataires).

Les ménages à Montréal ont consacré en moyenne 943 $ aux coûts d'habitation mensuels, ce qui était supérieur au montant à l'échelle du Québec de 839 $. Le coût d'habitation mensuel moyen pour les ménages locataires était de 743 $. Ce qui était inférieur au coût d'habitation mensuel moyen des ménages propriétaires de 1 107 $.

Tableau 2 – Abordabilité du logement pour les ménages non agricoles et hors réserve, Montréal, Québec, Canada

Sommaire du tableau

Ce tableau montre le pourcentage de ménages ayant consacré 30 % ou plus de leur revenu total en 2010 aux coûts d’habitation pour Montréal. Les titres des colonnes sont : indicateurs de logement, mode d’occupation, Montréal, Québec et Canada. Les rangées sont : pourcentage des ménages ayant consacré 30 % ou plus de leur revenu total en 2010 aux coûts d’habitation et coût d’habitation moyen mensuel ($). Les rangées sont divisées selon le mode d’occupation en : total, propriétaire et locataire.

Tableau 2 – Abordabilité du logement pour les ménages non agricoles et hors réserve, Montréal, Québec, Canada
Indicateurs de logement Mode d'occupation Montréal (RMR) Québec Canada
Pourcentage des ménages ayant consacré
30 % ou plus de leur revenu total en 2010 aux coûts d'habitationLogement Tableau 2 Note de bas de page 1
Total 27,6 23,4 25,2
Propriétaire 18,0 14,9 18,5
Locataire 39,4 36,8 40,1
Coût d'habitation moyen mensuel ($) Total 943 839 1 050
Propriétaire 1 107 936 1 141
Locataire 743 685 848

Note(s) de tableau :

Footnote 1

Exclut les ménages ayant un revenu inférieur ou égal à zéro en 2010.

Logement : Retour à la référence de la note de bas de page 2-1

Montréal – Besoin de réparations majeuresLogement Note de bas de page 2

À Montréal, 7,1 % des ménages ont déclaré vivre dans des logements qui nécessitaient des réparations majeures. Ce qui était inférieur à la proportion du Québec de 7,2 %. La proportion des ménages ayant déclaré que leur logement nécessitait des réparations majeures était inférieure pour les propriétaires par rapport aux locataires (5,7 % pour les logements occupés par des ménages propriétaires et 8,7 % pour les logements occupés par des ménages locataires).

Tableau 3 – Besoin de réparations majeures selon le mode d'occupation, Montréal, Québec, Canada

Sommaire du tableau

Ce tableau montre le pourcentage de ménages ayant déclaré que leur logement nécessitait des réparations majeures pour Montréal. Les titres des colonnes sont : indicateur de logement, mode d’occupation, Montréal, Québec et Canada. La rangée sous indicateur de logement est : pourcentage des ménages ayant déclaré que leur logement nécessitait des réparations majeures. La rangée est divisée selon le mode d’occupation : total, propriétaire et locataire.

Tableau 3 – Besoin de réparations majeures selon le mode d'occupation, Montréal, Québec, Canada
Indicateur de logement Mode d'occupation Montréal (RMR) Québec Canada
Pourcentage de ménages ayant déclaré que leur logement
nécessitait des réparations majeures
Total 7,1 7,2 7,4
Propriétaire 5,7 6,5 6,4
Locataire 8,7 8,0 9,1

Montréal – Taille du logement

À Montréal, 6,8 % des ménages vivaient dans des logements de taille insuffisante; c'est-à-dire que le logement était surpeuplé puisqu'il y avait un nombre insuffisant de chambres à coucher selon la Norme nationale d'occupationLogement Note de bas de page 3. Ce qui représentait une proportion supérieure à la moyenne du Québec de 4,8 %. La proportion des ménages vivant dans des logements de taille insuffisante était inférieure pour les ménages propriétaires par rapport aux ménages locataires (3,8 % pour les ménages propriétaires et 10,6 % pour les ménages locataires).

Tableau 4 – Taille convenable du logement selon le mode d'occupation, Montréal, Québec, Canada

Sommaire du tableau

Ce tableau montre le pourcentage de ménages vivant dans des logements dont la taille était insuffisante pour Montréal. Les titres des colonnes sont : indicateur de logement, mode d’occupation, Montréal, Québec et Canada. La rangée sous indicateur de logement est : pourcentage des ménages vivant dans des logements dont la taille était insuffisante. La rangée est divisée selon le mode d’occupation : total, propriétaire et locataire.

Tableau 4 – Taille convenable du logement selon le mode d'occupation, Montréal, Québec, Canada
Indicateur de logement Mode d'occupation Montréal (RMR) Québec Canada
Pourcentage des ménages vivant dans des logements
dont la taille était insuffisante
Total 6,8 4,8 6,0
Propriétaire 3,8 2,8 3,8
Locataire 10,6 7,8 10,6

Montréal – Condominium selon la période de construction

Des 1 613 290 ménages à Montréal, 212 880 vivaient dans un logement en condominium.

Des logements construits entre 2001 et 2011, 75 055 (35,6 %) étaient des condominiums. Des logements construits entre 1991 et 2000, 35 545 (22,7 %) étaient des condominiums. Pour la période entre 1981 et 1990, 43 870 (17,7 %) étaient des condominiums et pour la période 1980 ou avant, 58 410 (5,9 %) étaient des condominiums.

Description de la figure

Le diagramme à barres empilées suivant montre le pourcentage de condominiums et de logements qui ne sont pas des condominiums selon la période de construction. L'axe des Y est le pourcentage et l'axe des X représente la période de construction, incluant : 1980 ou avant; 1981 à 1990; 1991 à 2000; 2001 à 2011 et le total.

Note(s) :

Footnote 1

En 1986, la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) et les provinces ont convenu d'utiliser le seuil de 30 % pour mesurer l'abordabilité dans le but de définir les besoins en matière de logements sociaux. Cet accord a été conclu dans le cadre du développement des programmes fédéral/provinciaux de logement social.

Logement retour à la référence de la note de bas de page 1

Footnote 2

Le besoin de réparations majeures est fondé sur le jugement du répondant. Des exemples de réparations majeures fournis aux répondants comprenaient la plomberie ou l'installation électrique défectueuse, des réparations à la charpente des murs, planchers ou plafonds, etc.

Logement retour à la référence de la note de bas de page 2

Footnote 3

La taille convenable du logement et la Norme nationale d'occupation (NNO) ont été élaborées par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) à la suite de consultations auprès d'organismes provinciaux de l'habitation.

Logement retour à la référence de la note de bas de page 3

Données connexes

Données connexes

Note sur la qualité des données :

Footnote DQF

Ne comprend pas les données de l'Enquête nationale auprès des ménages pour une ou plusieurs réserves indiennes ou établissements indiens partiellement dénombrés.

Return to footnote ! referrer

Date de modification :