Recensement en bref
Tendances récentes de la population âgée de 15 à 64 ans au Canada

Date de diffusion : le 3 mai 2017

Faits saillants

  • Le nombre de Canadiens âgés de 15 à 64 ans a augmenté d’un peu moins d’un demi-million de personnes (+452 240) entre 2011 et 2016 ce qui représente la plus faible hausse en termes relatifs (+0,4 %) jamais enregistrée depuis 1851.
  • En 2016, la proportion que représente la population âgée de 15 à 64 ans au Canada s’est établie à 66,5 %, en baisse par rapport à la proportion de 68,5 % en 2011.
  • Le Canada présente la proportion la plus élevée de personnes âgées de 15 à 64 ans parmi les pays du G7, tout juste devant celle des États-Unis (66,3 %). Le Japon présente la plus faible proportion (62,1 %).
  • Au sein de la population âgée de 15 à 64 ans, la proportion de personnes âgées de 55 à 64 ans (toutes des baby-boomers) a atteint un niveau record en 2016, soit 21,0 % (un peu plus d’une personne sur cinq).
  • La population âgée de 15 à 64 ans est proportionnellement plus élevée dans les Territoires du Nord-Ouest (71,0 %), au Yukon (70,6 %) et en Alberta (68,5 %), et plus faible dans les provinces de l’Atlantique.

Introduction

La majorité des personnes âgées de 15 à 64 ans sont actives sur le marché du travail, contribuant ainsi à l’économie canadienne et au bien-être de la population. L’évolution de la taille, du poids démographique au sein de l’ensemble de la population et la composition selon l’âge et le sexe de la population âgée de 15 à 64 ans sont donc d’un intérêt particulier pour les entreprises privées et les divers paliers de gouvernement, qui y puisent leur main-d’œuvre. La population active est un des déterminants importants du produit intérieur brut et de la croissance économique du Canada, au même titre que la productivité.

Plus faible croissance de la population âgée de 15 à 64 ans depuis 1851

Le taux annuel de croissance de la population âgée de 15 à 64 ans a fortement diminué de 2011 à 2016 (+0,4 %) par rapport à la période intercensitaire précédente (+1,1 %) [graphique 1]. Il s’agit du taux le plus faible jamais enregistré entre deux recensements depuis 1851. Cette situation est attribuable au fait que les premiers-nés du baby-boom ont atteint l’âge de 65 ans en 2011.

Ce taux annuel de croissance était également plus faible que celui observé depuis cinq ans chez les personnes âgées de 65 ans et plus (+4,0 %) et chez les enfants âgés de moins de 15 ans (+0,8 %).

Graphique 1 Croissances intercensitaires annualisées (en pourcentage) de la population âgée de 15 à 64 ans, Canada, 1851 à 2016

Tableau de données du graphique 1
Tableau de données du graphique 1
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 1. Les données sont présentées selon Période (titres de rangée) et Croissance, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Période Croissance
pourcentage
1851 à 1861 3,8
1861 à 1871 1,4
1871 à 1881 2,9
1881 à 1891 1,5
1891 à 1901 1,4
1901 à 1911 3,9
1911 à 1921 1,9
1921 à 1931 2,2
1931 à 1941 1,6
1941 à 1951 1,5
1951 à 1956 2,2
1956 à 1961 2,2
1961 à 1966 2,3
1966 à 1971 2,6
1971 à 1976 2,5
1976 à 1981 1,9
1981 à 1986 0,9
1986 à 1991 1,4
1991 à 1996 1,1
1996 à 2001 1,0
2001 à 2006 1,3
2006 à 2011 1,1
2011 à 2016 0,4

Baisse de la part des personnes âgées de 15 à 64 ans au sein de la population canadienne

La proportion de personnes âgées de 15 à 64 ans au sein de la population totale a diminué entre 2011 et 2016, passant de 68,5 % à 66,5 % (graphique 2). Cette proportion était également la plus faible enregistrée depuis 1976 (65,6 %). Elle demeurait toutefois nettement plus élevée que celle observée en 1961 (58,4 %), soit quelques années avant la fin du baby-boom (de 1946 à 1965), alors que le nombre d’enfants âgés de 0 à 14 ans était particulièrement important au Canada.

Au cours des prochaines années, les autres générations nombreuses du baby-boom nées durant les années 1950 et 1960 atteindront l’âge de 65 ans. Par conséquent, on s’attend à ce que la proportion que représente la population âgée de 15 à 64 ans continue de diminuer. Cette proportion pourrait atteindre environ 60,0 % dès 2031Note 1, année où les derniers-nés du baby-boom atteindront l’âge de 65 ans.

Graphique 2 Proportion (en pourcentage) de la population âgée de 15 à 64 ans au sein de la population totale, Canada, 1851 à 2016

Tableau de données du graphique 2
Tableau de données du graphique 2
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 2 . Les données sont présentées selon Année (titres de rangée) et Proportion, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Année Proportion
pourcentage
1851 52,7
1861 54,6
1871 54,7
1881 57,1
1891 59,0
1901 60,4
1911 62,3
1921 60,8
1931 62,8
1941 65,5
1951 61,9
1956 59,8
1961 58,4
1966 59,4
1971 62,3
1976 65,6
1981 67,8
1986 68,0
1991 67,5
1996 67,3
2001 68,0
2006 68,6
2011 68,5
2016 66,5

La proportion de la population âgée de 15 à 64 ans la plus élevée des pays du G7

Malgré une tendance à la baisse depuis quelques années, la proportion que représente la population âgée de 15 à 64 ans au sein de la population canadienne en 2016 (66,5 %) demeurait la plus élevée des pays du G7, tout juste devant les États-Unis (graphique 3).

Cette situation s’explique de deux façons : d’une part, par la présence à ces âges de générations nombreuses issues du baby-boom nées au milieu et à la fin des années 1950, ainsi qu’au début des années 1960; d’autre part, par l’importance des niveaux d’immigration depuis plusieurs années, qui alimentent tout particulièrement la population âgée de 15 à 64 ans.

Le Canada profiterait ainsi d’un « dividende démographique » pendant encore quelques années par rapport aux autres pays industrialisés. Un tel dividende dans un pays survient lorsque les personnes susceptibles d’être actives sur le marché du travail sont encore proportionnellement nombreuses au sein de la population, ce qui peut favoriser la croissance économique puisque le poids démographique des enfants et des personnes âgées n’étant plus sur le marché du travail est plus faible que dans d’autres pays.

Au sein du G7, c’est au Japon, pays où la proportion de personnes âgées de 65 ans et plus atteint un niveau record, que la proportion que représentent les personnes âgées de 15 à 64 ans est la plus faible, s’établissant à 62,1 %. Ce pays connaît également depuis quelques années une baisse de sa population, résultat d’une fécondité et de niveaux d’immigration faibles.

Graphique 3 Proportion de la population âgée de 15 à 64 ans au sein de la population totale dans les pays du G7, 2016

Tableau de données du graphique 3Tableau de Note 1
Tableau de données du graphique 3
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3. Les données sont présentées selon Pays (titres de rangée) et Proportion, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Pays Proportion
pourcentage
Canada 66,5
États-Unis 66,3
Allemagne 65,5
Royaume-Uni 64,9
Italie 64,8
France 63,6
Japon 62,1

Proportion record de personnes âgées de 55 à 64 ans, toutes des baby-boomers, au sein de la population âgée de 15 à 64 ans

La proportion des Canadiens âgés de 55 à 64 ans au sein de la population âgée de 15 à 64 ans a atteint un niveau record en 2016, soit 21,0 %, ou un peu plus d’une personne sur cinq. Lorsqu’elles sont actives sur le marché du travail, les personnes âgées de 55 à 64 ans sont souvent près de la retraite.

Cette proportion record observée en 2016 est liée au fait que les générations les plus nombreuses du baby-boom, nées à la fin des années 1950 et au début des années 1960, se concentrent actuellement au sein de la population âgée de 55 à 64 ans.

À titre comparatif, au lendemain du baby-boom en 1966, la part des personnes âgées de 55 à 64 ans au sein de la population âgée de 15 à 64 ans était seulement de 12,5 % au Canada, ou une personne sur huit.

Cette proportion resterait supérieure à 20 % jusqu’en 2026 environNote 1, puis diminuerait à mesure que les derniers-nés du baby-boom quittent ce groupe d’âge et sont remplacés par la génération — souvent appelée X — moins nombreuse des personnes nées à la fin des années 1960 et au début des années 1970, période pendant laquelle la fécondité a diminué rapidement au Canada.

Les personnes sur le point de quitter le marché du travail sont plus nombreuses que celles qui l’intègrent

Pour chaque personne près de la retraite (55 à 64 ans), il y avait en 1966 plus de deux personnes en âge d’entrer (15 à 24 ans) sur le marché du travail. En 2016, on dénombrait, pour un deuxième recensement consécutif, moins de personnes âgées de 15 à 24 ans (4,3 millions) que de personnes âgées de 55 à 64 ans (4,9 millions).

Cette situation peut entraîner de nombreux défis, notamment en matière de renouvellement de la main-d’œuvre, de transfert des connaissances, de rétention en emploi, de formation continue ainsi que de productivité du travail. 

Les plus fortes proportions de personnes âgées de 15 à 64 ans se retrouvent dans les Territoires du Nord-Ouest, au Yukon et en Alberta

La proportion que représente la population âgée de 15 à 64 ans varie d’un endroit à l’autre au pays. En 2016, les plus fortes proportions étaient observées dans les Territoires du Nord-Ouest (71,0 %), au Yukon (70,6 %) et en Alberta (68,5 %) [tableau 1]. L’activité économique de ces territoires et de cette province attire de nombreux migrants, soit à l’échelle internationale ou d’ailleurs au Canada, ce qui gonfle les effectifs de la population âgée de 15 à 64 ans.

Tableau 1
Proportion de la population âgée de 15 à 64 ans au sein de la population totale, et proportion de la population âgée de 55 à 64 ans parmi la population âgée de 15 à 64 ans, Canada, provinces et territoires, 2016
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Proportion de la population âgée de 15 à 64 ans au sein de la population totale. Les données sont présentées selon Région (titres de rangée) et Proportion de la population âgée de 15 à 64 ans au sein de la population totale et Proportion de la population âgée de 55 à 64 ans parmi la population âgée de 15 à 64 ans, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Région Proportion de la population âgée de 15 à 64 ans au sein de la population totale Proportion de la population âgée de 55 à 64 ans parmi la population âgée de 15 à 64 ans
pourcentage
Canada 66,5 21,0
Terre-Neuve-et-Labrador 66,2 24,7
Île-du-Prince-Édouard 64,7 23,8
Nouvelle-Écosse 65,6 24,2
Nouveau-Brunswick 65,3 24,6
Québec 65,4 22,5
Ontario 66,8 20,4
Manitoba 65,4 19,7
Saskatchewan 64,8 20,2
Alberta 68,5 18,0
Colombie-Britannique 66,9 21,8
Yukon 70,6 21,8
Territoires du Nord-Ouest 71,0 16,6
Nunavut 63,7 10,4

À l’opposé, les plus faibles proportions de personnes âgées de 15 à 64 ans se trouvaient au Nunavut (63,7 %), à l’Île-du-Prince-Édouard (64,7 %) et en Saskatchewan (64,8 %), pour différentes raisons.

Au Nunavut, cette situation est attribuable au fait que la population âgée de 0 à 14 ans représente le tiers (32,5 %) de la population, conséquence d’une fécondité beaucoup plus élevée qu’ailleurs au pays et d’une faible immigration.

À l’Île-du-Prince-Édouard, une proportion d’enfants relativement élevée (15,9 %) pour une province présentant l’une des plus fortes proportions de personnes âgées (19,4 %) explique ce résultat. La fécondité à l’Île-du-Prince-Édouard est la plus élevée des provinces de l’Atlantique.

Enfin, en Saskatchewan, une proportion relativement élevée de personnes âgées (15,5 %) et la plus forte proportion d’enfants (19,6 %) de toutes les provinces conduisent à cette situation. Depuis une vingtaine d’années, la Saskatchewan présente la plus forte fécondité des provinces canadiennes, soit plus de 1,9 enfant par femme, en moyenne.

Concentration élevée de personnes âgées de 15 à 64 ans dans les régions métropolitaines de recensement

À l’intérieur de plusieurs provinces, on peut distinguer les régions métropolitaines de recensement (RMR) et les régions situées à l’extérieur des RMR.

La proportion que représentent les personnes âgées de 15 à 64 ans était, en 2016, plus élevée dans les RMR (67,8 %) et plus faible au sein des régions situées à l’extérieur des RMR (63,4 %). La présence d’établissements d’enseignement et d’une activité économique souvent plus intense qu’ailleurs attire des immigrants ou des migrants au sein des RMR, ces migrants étant généralement âgés dans la vingtaine ou la trentaine.

La proportion de personnes âgées de 15 à 64 ans dépasse 70 % dans la RMR de Calgary

Même si, prises ensemble, les RMR présentent une proportion de personnes âgées de 15 à 64 ans supérieure aux autres régions, des différences importantes existent aussi d’une RMR à l’autre.

Avec plus de 7 personnes sur 10 (70,2 %) âgées de 15 à 64 ans, la RMR de Calgary arrivait en tête de liste à ce chapitre, une situation en partie liée à la vitalité de l’économie de la RMR et de la province albertaine (graphique 4).

Cinq des six RMR de plus d’un million d’habitants faisaient aussi partie des 10 RMR présentant les plus fortes proportions de personnes âgées de 15 à 64 ans, soit Calgary (70,2 %), Vancouver (69,6 %), Edmonton (69,3 %), Toronto (68,9 %) et Ottawa–Gatineau (67,8 %). Seule la RMR de Montréal se trouvait plus loin dans ce classement (16e).

Les RMR de Halifax, de St. John’s et de Saskatoon se distinguaient également par leur proportion élevée de personnes âgées de 15 à 64 ans. Ces RMR, qui constituent des pôles de formation et économiques importants en raison de leur situation géographique, attirent non seulement des immigrants, mais aussi de nombreux migrants d’autres régions de leur province.

À l’opposé, Peterborough (63,1 %), Trois-Rivières (63,4 %) et St. Catharines–Niagara (63,7 %) présentaient les plus faibles proportions de personnes âgées de 15 à 64 ans. Ces RMR partagent aussi la caractéristique d’avoir une proportion de personnes âgées plus élevée.

Graphique 4 Proportion de la population âgée de 15 à 64 ans au sein de la population totale dans les régions métropolitaines de recensement, Canada, 2016

Tableau de données du graphique 4
Tableau de données du graphique 4
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 4. Les données sont présentées selon Région métropolitaine de recensement (titres de rangée) et Proportion, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Région métropolitaine de recensement Proportion
pourcentage
Calgary (Alb.) 70,2
Vancouver (C.-B.) 69,6
St. John's (T.-N.-L.) 69,4
Halifax (N.-É.) 69,3
Edmonton (Alb.) 69,3
Toronto (Ont.) 68,9
Saskatoon (Sask.) 68,3
Kitchener–Cambridge–Waterloo (Ont.) 67,9
Guelph (Ont.) 67,9
Ottawa–Gatineau (Ont. et Qc) 67,8
Barrie (Ont.) 67,8
Regina (Sask.) 67,7
Winnipeg (Man.) 67,5
Oshawa (Ont.) 67,2
Moncton (N.-B.) 67,0
Montréal (Qc) 66,7
London (Ont.) 66,5
Grand Sudbury (Ont.) 66,2
Windsor (Ont.) 66,0
Kingston (Ont.) 65,8
Hamilton (Ont.) 65,8
Victoria (C.-B.) 65,7
Saint John (N.-B.) 65,7
Thunder Bay (Ont.) 65,7
Lethbridge (Alb.) 65,3
Québec (Qc) 65,2
Abbotsford–Mission (C.-B.) 65,2
Brantford (Ont.) 64,8
Kelowna (C.-B.) 64,5
Sherbrooke (Qc) 64,4
Saguenay (Qc) 64,4
Belleville (Ont.) 64,0
St. Catharines–Niagara (Ont.) 63,7
Trois-Rivières (Qc) 63,4
Peterborough (Ont.) 63,1

Proportions élevées de personnes âgées de 15 à 64 ans dans certaines municipalités reliées aux secteurs énergétique ou touristique

D’une municipalité (subdivision de recensement) de 5 000 habitants ou plus à l’autre, la proportion de personnes âgées de 15 à 64 ans fluctue souvent beaucoup, en raison principalement des situations géographique et économique. 

Le tableau 2 présente les 10 municipalités enregistrant, en 2016, les proportions de personnes âgées de 15 à 64 ans les plus fortes et les plus faibles. Plus de quatre habitants sur cinq dans les municipalités de Banff (80,8 %) et de Whistler (80,4 %) ainsi que plus de trois habitants sur quatre à Wood Buffalo (77,4 %) étaient âgés de 15 à 64 ans. Ces municipalités sont reconnues pour attirer des travailleurs œuvrant dans les secteurs d’industrie des loisirs et de l’hôtellerie, ainsi que de la production pétrolière.

À l’opposé, les plus faibles proportions de personnes âgées de 15 à 64 ans étaient observées dans les municipalités de Qualicum Beach (41,7 %), d’Osoyoos (48,2 %) et de Parksville (48,4 %), trois municipalités présentant aussi une forte proportion de personnes âgées de 65 ans et plus (qui s’établissait respectivement à 52,1 %, 42,9 % et 42,4 %).

Tableau 2
Les plus fortes et plus faibles proportions de la population âgée de 15 à 64 ans au sein de la population totale dans les municipalités (SDR) de 5 000 habitants ou plus, Canada, 2016
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Les plus fortes et plus faibles proportions de la population âgée de 15 à 64 ans au sein de la population totale dans les municipalités (SDR) de 5 000 habitants ou plus. Les données sont présentées selon Municipalité (titres de rangée) et Pourcentage(figurant comme en-tête de colonne).
Municipalité Pourcentage
Plus fortes proportions
Banff (Alb.) 80,8
Whistler (C.-B.) 80,4
Wood Buffalo (Alb.) 77,4
Greater Vancouver A (C.-B.) 75,6
Yellowknife (T.N.-O.) 74,3
Vancouver (C.-B.) 73,4
Labrador City (T.-N.-L.) 73,3
New Westminster (C.-B.) 72,3
Canmore (Alb.) 72,2
Iqaluit (Nt) 72,1
Plus faibles proportions
Cowichan Valley C (C.-B.) 54,3
Asbestos (Qc) 54,3
Nanaimo G (C.-B.) 53,7
Côte-Saint-Luc (Qc) 53,3
Creston (C.-B.) 52,2
Elliot Lake (Ont.) 51,8
Sidney (C.-B.) 49,0
Parksville (C.-B.) 48,4
Osoyoos (C.-B.) 48,2
Qualicum Beach (C.-B.) 41,7

Sources des données, méthodes et définitions

Sources des données
Les données utilisées dans le cadre de cette analyse proviennent du Recensement de la population de 2016. Des informations additionnelles sur le recensement se trouvent dans le Guide du Recensement de la population, 2016, no 98-304-X au catalogue.  

Méthodes
Arrondissement aléatoire et répartitions en pourcentage : Afin de protéger le caractère confidentiel des renseignements recueillis lors du Recensement de 2016, on applique une méthode aux données qui consiste à arrondir de façon aléatoire les valeurs présentées dans les cellules individuelles. Par conséquent, lorsque ces données sont totalisées ou regroupées, la valeur totale peut ne pas correspondre à la somme des valeurs individuelles, étant donné que le total et les totaux partiels sont arrondis séparément. De même, la somme des répartitions en pourcentage, qui sont calculées à partir de données arrondies, ne correspond pas nécessairement à 100 %.

En raison de l’arrondissement aléatoire, les chiffres et les pourcentages peuvent varier légèrement d’un produit de recensement à un autre, comme les documents analytiques, les faits saillants en tableaux et les tableaux de données.

Définitions
Veuillez consulter le Dictionnaire, Recensement de la population, 2016, no 98-301-X au catalogue, pour obtenir des renseignements supplémentaires sur les variables du recensement.

Renseignements supplémentaires

Des analyses supplémentaires sur l’âge et le sexe se trouvent dans l’article du Quotidien du 3 mai 2017 et dans le Recensement en bref intitulé Un portrait de la population âgée de 85 ans et plus en 2016 au Canada, no 98-200-X2016004 au catalogue.

Des renseignements supplémentaires permettant de faire un examen plus détaillé du Canada se trouvent dans les Faits saillants en tableaux, no 98-402-X2016002 au catalogue; dans les Tableaux de données, nos 98-400-X2016001 à 98-400-X2016008 au catalogue; dans le Profil du recensement, no 98-316-X2016001 au catalogue; et dans la Série « Perspective géographique », no 98-404-X2016001 au catalogue.

Une pyramide historique des âges démontrant l’évolution de la structure par âge de la population canadienne entre 1851 et 2036 est offerte ainsi qu’une pyramide de comparaison des âges permettant à l’utilisateur de comparer la structure par âge de deux entités géographiques pour le Canada, les provinces et les territoires, et ce, pour le Recensement de 2016 ou celui de 2011.

Des cartes thématiques portant sur ce sujet sont également offertes pour diverses régions géographiques.

Une vidéo présentant une perspective historique du vieillissement au Canada est offerte dans le Centre vidéo.

Une infographie intitulée Tendances démographiques selon l’âge et le sexe, Recensement de la population de 2016 illustre également quelques-unes des principales conclusions portant sur l’âge et le sexe.

Pour obtenir des détails au sujet des concepts, des définitions et des variables utilisés dans le cadre du Recensement de la population de 2016, veuillez consulter le Dictionnaire, Recensement de la population, 2016, no 98-301-X au catalogue.

En plus des taux de réponse et d’autres renseignements relatifs à la qualité des données, le Guide du Recensement de la population, 2016, no 98-304-X au catalogue, présente un aperçu des diverses étapes liées au recensement, incluant la détermination du contenu, l’échantillonnage, la collecte, le traitement des données, l’évaluation de la qualité, les règles de confidentialité ainsi que la diffusion.

Remerciements

Ce rapport a été élaboré par André Lebel, Jonathan Chagnon et Laurent Martel de la Division de la démographie de Statistique Canada, avec l’apport d’autres membres de cette division, et la collaboration du personnel du Secrétariat des domaines spécialisés du recensement, de la Division des opérations du recensement, et de la Direction des communications et de la diffusion.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :